Les faux amis sont comme le côté obscur de la Lune. Au début, ils nous épatent avec leur charme et leurs attentions aimables puis, petit à petit, nous devinons cette autre facette où se cachent les cavités d’un caractère intéressé. Cette affectivité stérile et désolée qui, presque sans que nous ne nous en rendions compte, mine notre humeur. Ce sont des profils que nous devons savoir identifier le plus tôt possible pour préserver notre santé émotionnelle.

On dit souvent que l’amitié est le meilleur ingrédient de la vie. L’amour l’est aussi, cela n’en fait aucun doute, mais ce qu’apporte un bon ami transcende souvent les liens des relations affectives et familiales. Ainsi, ce tissu construit à base de complicité, d’expériences communes et de confiance intense est ce qui nous apporte une source d’énergie éternelle et, surtout, une meilleure qualité de vie.

“Ceux qui se croient bons et serviables sont les mêmes qui, par envie, vous souhaitent tous les maux du monde.”

-Lucca Capiotto-

Malgré tout, il est inévitable de rencontrer, de temps en temps, l’un de ces spécimens si communs dans nos contextes sociaux, là où l’intérêt et l’égoïsme se camouflent sous le revêtement de la plus lumineuse des amitiés. Et nous tombons dans ce piège. Bien sûr. Car avec notre innocence naturelle, nous n’hésitons pas un instant à croire que le but de toute bonne amitié est d’apporter du bonheur, du soutien et du bien-être.

Jusqu’à ce que le drame se produise. Les déceptions apparaissent, avec leurs lots de petits mensonges, de mépris constant et de manipulations sibyllines. Que nous le voulions ou non, nous nous trouvons face à l’un de ces faux amis que nous n’avons pas vu venir mais que nous devons faire partir le plus rapidement possible, pour notre propre bien et notre dignité…

deux visages en symétrie dont un brouillé

1. Types de faux amis: l’alpiniste social

L’un des premiers faux amis que nous rencontrons très tôt dans notre vie est “l’alpiniste social”. Nous le retrouvons dans les salles de classe d’école primaire, du collège, du lycée, de l’université et, bien sûr, dans nos environnements professionnels.

Les alpinistes sociaux sont ceux qui nouent des liens d’amitié pour une seule raison: grimper dans l’échelle du contexte social. Ainsi, à l’école, il est commun de les voir rechercher la proximité des élèves les plus populaires ou de ceux qui ont les meilleures notes. Plus tard, dans le domaine professionnel, ils n’ont aucun scrupule à humilier et manipuler les autres pour gravir des échelons.

2. L’ami qui est là dans les bons moments et qui disparaît dans les mauvais

Ce type de fausse amitié nous est sûrement très familier. Nous parlons de ces personnes qui sont toujours là en période de calme et de bien-être, qui sont présentes pour n’importe quelle activité, fête, escapade ou proposition de dernière minute. Cependant, quand un problème surgit ou que nous vivons une mauvaise situation au cours de laquelle nous aimerions recevoir leur soutien et une marque d’intérêt, elles disparaissent comme le vent lorsqu’on ferme une fenêtre…

3. Celui qui cherche les erreurs et vous juge

S’il y a une chose qui caractérise l’amitié la plus saine, c’est sa faculté à nous procurer du bien-être à chaque instant. Un véritable ami nous fait nous sentir bien grâce à sa présence, il nous garantit de ne pas nous juger ou nous critiquer et, après plusieurs heures passées en sa compagnie, nous pouvons être certains de repartir en meilleure forme…

Cependant, cela ne se produit pas avec les faux amis; avec eux, nous rentrons chez nous en nous sentant encore pire qu’avant. En fait, il y a un type de faux ami qui abonde: celui qui passe son temps à nous chercher des défauts, à attirer notre attention sur la moindre petite erreur que nous commettons (ou non) et à nous juger en continu. Ce type de dynamique génère une usure émotionnelle considérable.

femme avec des oiseaux

4. Celui qui vous envie silencieusement ou ouvertement

“Tu fais toujours tout bien”, “ces choses-là ne t’arrivent jamais, à toi”, “tu as toujours de la chance”… Ces types de phrases sont ceux que nous répètent habituellement ces faux amis qui, au plus profond de leur être, nous envient.

Or, dans ce cas, cela révèle surtout une faible estime personnelle de ces personnes, qui les pousse à interagir de façon peu saine avec les autres.

5. Celui qui veut que les choses aillent bien pour vous, mais pas mieux que pour lui

Ce trait de la fausse amitié est aussi curieux qu’habituel. Il se manifeste de la façon suivante: nous avons, à nos côtés, des personnes qui nous motivent à nous surpasser, à réussir des choses mais, quand cela se produit, au lieu de se sentir heureuses pour nous, elles prennent leurs distances ou se vexent.

Derrière ce genre de situations, on retrouve une fois de plus une faible auto-estime. Ces personnes se sentiront plus à l’aise avec nous tant que nous serons à leur niveau et connaîtrons les mêmes conditions. Toute marque de succès ou de dépassement de soi les met en lumière, les plonge dans la contradiction et l’inconfort.

6. Le rival déguisé en “meilleur ami”

Si vous vous achetez un portable, soyez certain qu’un de vos amis cherchera à en acquérir un encore mieux. Si vous vous inscrivez au gymnase, attention! Il ou elle en fera de même pour dépasser vos objectifs. Son but: être meilleur que vous dans tous les domaines, dans tous les objectifs que vous vous fixez, dans tous les succès que vous atteignez.

Ces faux amis agissent comme notre reflet, comme une ombre qui nous poursuit et veut se venger en cherchant à être meilleure que nous à n’importe quel niveau de notre vie.

femme en morceaux

7. Celui qui vous manipule

L’ami manipulateur est ce spécimen discret mais implacable qui, presque sans que nous ne nous en rendions compte, nous attache des fils de marionnette aux bras pour pouvoir faire ce qu’il veut de nous pendant un certain temps. Il aura parfois recours au victimisme, au chantage émotionnel ou à la tromperie. En somme, il se servira d’une infinité de stratégies machiavéliques pour vous avoir à sa portée et pour obtenir ce qu’il veut à chaque instant.

Ainsi, le temps accordé à cette série d’actions du manipulateur dépendra de l’affection que nous lui portons, de s’il s’agit d’un ami de toujours, d’un ami d’enfance avec qui nous avons vécu tant de choses… Comment mettre fin à ce lien émotionnel qui nous a accompagné pendant tellement d’années? Cela peut faire du mal mais peu de choses sont aussi destructrices que le fait de traîner derrière soi l’influence de quelqu’un qui, en réalité, ne nous aime pas (ou pas de la bonne façon).

Pour conclure, comme nous pouvons le deviner, il y a beaucoup plus de types de faux amis: celui qui critique, celui qui trahit, celui qui répand des ragots… Nous pourrions décrire un grand nombre de typologies mais le plus important, en plus de les identifier, est de savoir les gérer.

Parfois, nous ne devons pas forcément rompre ce lien. Il suffit d’expliquer les choses clairement, de fixer des limites et, pourquoi pas, de favoriser le développement personnel et l’auto-estime de cet ami pour qu’il soit capable de tisser des liens plus sains.

Source: https://nospensees.fr


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius- Au service de la Nouvelle Terre


Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !

°°°°°°°°°°°°°
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source


Copyright © 2018 Les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre.
Fièrement propulsé par WordPress avec un thème modifié par Arcturius