Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
http://arcturius.org/archange-mickael-vous-avez-choisi-detre-le-nouveau-paradigme-de-lamour/
RSS

Archange Mickaël canalisé par Linda Dillon

Vous voyez une certaine purification de Gaia par le feu et l’eau et le vent – et l’air – mais la vérité émerge de ces révélations de ce qui a été faux.

Une heure avec un Ange 31 mai 2018
Linda Dillon canal pour le Conseil de l`Amour.
Steve Beckow Animateur, InLight Radio

Steve Beckow : Bonsoir à tous et bienvenue à Une heure avec un Ange. Je suis Steve Beckow, rédacteur en chef de l’âge d’or de Gaia, et je suis accompagné aujourd’hui de Linda Dillon, canal du Conseil de l`Amour, auteur de New You, The Great Awakening et The Jesus Book. Linda, tu as eu une longue période de pluie torrentielle ?

Linda Dillon : On en a vraiment eu. Comme je l’ai mentionné juste avant le spectacle, vous savez que tout le monde pense à la tempête tropicale Alberto, mais en fait, nous avons eu 14 jours consécutifs de pluie torrentielle. Je pense que nous avons eu – juste au cours des derniers jours, nous avons eu 11 pouces de pluie, alors ça a été vraiment, vraiment intéressant. Aujourd’hui, nous avons donc un ciel bleu – juste des parcelles de ciel bleu et oh, je suis un campeur heureux ! [Rires]

SB : [Rires] La Floride est plate, n’est-ce pas ?

LD : La Floride est plate !

SB : J’essaie de penser à l’endroit où 11 pouces de pluie iraient ?

LD : Eh bien, vous savez, en Floride, il y a beaucoup de lits de corail de base et la terre est vraiment poreuse, une grande partie de notre sol est vraiment très sablonneux, donc il coule, et il coule assez rapidement. Mais nous avons toujours eu comme de petites rivières, vous savez, qui descendent non seulement nos rues mais aussi nos propriétés. C’est donc un nettoyage intéressant, et cela vous donne une idée renouvelée du plaisir de voir le soleil !

SB : [Rires] Ouais.

LD : Et je vous le dis, tout est phénoménalement vert. Je veux dire, si vous parlez de respirer vert, venez en Floride parce que c’est vert, vert, vert.

SB : Huh, d’accord. Et je comprends aussi, puisque nous parlons de… que vous avez une annonce importante à faire ?

LD : J’ai une annonce majeure que je veux partager avec nos auditeurs de toute la planète, et c’est que je vais commencer une nouvelle aventure, commencer ma propre émission. Et c’est sous guidance et cela me ramène à certains de mes objectifs initiaux, mais c’est aussi une véritable expansion, et je pense que c’est quelque chose que nous traversons tous. Je vais donc quitter In Light radio et Une heure avec un Ange…..

SB : Et les Bénédictions Célestes-

LD : Et les Bénédictions célestes à la mi-juin, et c’est doux-amer, mais je dois aussi dire à quel point cette expérience a été merveilleuse, honorifique, enrichissante, pour moi et j’espère pour tout le monde. Vous savez que je veux aussi rassurer les gens, parce que je sais que lorsque j’en ai parlé pour la première fois, il y avait un peu de cela, “Oh non, où vont le Conseil de l’amour et Linda Dillon” et ce n’est pas du tout le cas. Je continue d’être le canal pour le Conseil de l’Amour, la Compagnie du Ciel, et je communique tout ce qu’ils veulent que nous entendions et sachions, mais je vais simplement le faire sur une plateforme différente et d’une manière différente.

SB : Bien aussi Linda, ce sera le cas, je veux dire que le format tel qu’il existe maintenant est la canalisation, mais le changement de format vous permettra d’enseigner plus, ainsi que la canalisation.

LD : C’est exact, Steve, et merci d’en parler, parce que, vous savez, lorsque nous avons commencé, nous avions l’émission de canalisation qui est Une Heure avec un Ange. Et puis, à ce moment-là, le Conseil m’a dit que nous avions besoin d’une deuxième émission, pour expliquer comment faire. Vous savez que l`Archange Michael peut nous dire : ” Abandonnez-vous “, mais comment faites-vous cela sur terre ?

Et ainsi, le nouveau format, appelé ” The Council of Love avec Linda Dillon ” -en fait c’est un titre très direct-et ce que nous allons pouvoir faire, c’est de vraiment mélanger les enseignements et le comment – et les idées acquises au cours des 35 dernières années. Certainement en train de faire ressortir mon âge, hein ? [Rires]

Le but est donc aussi de permettre aux auditeurs de soumettre leurs questions et d’avoir plus d’interaction, de sorte qu’il ne s’agira pas seulement d’une émission de canalisation. Toute l’intention est d’apporter vraiment plus d’enseignements parce que, vous savez, il y a une partie de moi qui pense parfois qu’ils nous ont tout dit.

Si vous regardez en arrière, même le matériel que vous, moi et Suzi et ceux qui ont travaillé avec nous ont généré au cours des sept dernières années, c’est phénoménal, mais quand vous regardez en termes d’ensemble de travail, ce que le Conseil nous a donné au cours des trente dernières années, cela dépasse les attentes. Et donc, que faisons-nous de ces enseignements et comment les appliquons-nous et à quoi cela ressemble-t-il ? C’est donc là où l’émission de radio va nous emmener – et plus de méditations, un peu de canalisation, c’est sûr, et quelques conversations.

SB : Um hm.

LD : Donc, je suis excitée, et je suis un peu triste.

SB : Uh huh, eh bien, des deux côtés. Pareil pour moi, même chose pour Suzi, des deux côtés. Puis-je parler des deux côtés de moi ?

LD: Bien sûr. Je vous en prie.

SB : D’accord, donc, un côté bien sûr, c’est que je suis très triste. Parce que vous et moi et Suzi avons été des confidents pendant six ans pour Suzi, sept pour moi, et hier – je vous le disais avant le spectacle – hier, j’ai étiré mon bras droit, qui est mon bras d’écriture, le droit. Et ça a été vraiment douloureux et ce matin, c’était difficile de me brosser les dents et de mettre mes chaussettes et taper, non ? Écrire.

Et j’ai pensé ce matin, tu sais, combien symbolique ? Vous commencez votre nouvelle aventure, et j’ai perdu mon bras droit, mon bras d’écriture ! [Rires] Temporairement, bien sûr, et c’est ainsi que je me sens, c’est comme si une bonne partie de moi ira à vos nouvelles fouilles – pas géographiques, mais vous savez ce que je veux dire – et c’est tout ça.

Mais je sais aussi un tas de choses. Un que ce sera le cas avec les travailleurs de la lumière à partir de maintenant vous savez, cellule – CELL-mitose, cellules se divisent, divisent, divisent, divisent. Et tout cela fait un être humain, ou un organisme. Et ce sera notre avenir. Nous devrions donc nous habituer au changement rapide dans la communauté des travailleurs de lumière, car de plus en plus de travailleurs de lumière entreprennent des projets plus importants et l’influence des travailleurs de lumière se répand dans toute la société. Alors, cela ne sera pas inhabituel.

Et pour moi personnellement, comme vous le savez bien, Linda, je n’ai pas eu une mémoire à court terme fiable depuis 2011. Cela a donc été très stressant pour moi d’être dans une émission de radio avec le risque d’oublier ce qui a été dit il y a cinq minutes. Et pire[rires], c’est un défi constant. Ainsi, lorsque vous en avez parlé l’autre jour, j’ai senti que cette charge énorme m’avait été enlevée, de faire cette émission de radio, et il me semblait que le temps, fonctionnant avec cette circonstance, dont on me dit qu’elle est temporaire, ne sera certainement pas là quand je m’occuperai des situations financières.

Donc il y a cela, il y a l’allégement de la charge avant de se tourner vers le “Reval”, et tout ce que cela implique. Donc, vous savez que je ne le suis pas – je suis triste que nous ne serons pas en contact aussi étroit, mais je sais que c’est, qu’ils ont, et bien ils le font dans un but précis et je suis tout à fait prêt pour ce qui va suivre. Ce qui, je l’espère, sera pour moi à cent pour cent l’écriture[rires].

LD :[Rires] Vous savez, je pense que nos auditeurs – bien que je crois que vous l’ayez mentionné – ne seraient probablement pas vraiment au courant de vos problèmes de mémoire à court terme parce que Steve, vous faites et avez toujours fait un travail aussi remarquable avec vos questions et vos observations, et demandez à quiconque se trouvant sur le plancher pour plus de clarté et de compréhension.

Donc vous savez, vous avez fait un travail incroyable et donc c’est vraiment…. Je veux m’assurer que j’enlève mon chapeau et que je salue la contribution que vous avez certainement apportée à ma croissance personnelle. Je veux dire que lorsque le Conseil a suggéré pour la première fois que nous ferions cela, j’étais absolument terrifié. L’idée de canaliser à la radio, j’étais comme, mon Dieu, et après ? Et c’est ça le truc.

Il y a toujours une suite. [Rires] Il y en a toujours plus. Et c’est… tu sais, j’ai vraiment de la chance. Oui, c’est vrai, j’ai l’impression de diriger la parade dans un certain sens de ce changement, parce que vous avez raison. En tant que communauté de travailleurs de lumière / porteurs d’amour, le changement est vraiment sur le plancher. Et nous devons simplement être capables de dire oui, même si nous ne connaissons pas toute l’importance de ce que cela signifie. Parce que nous savons qu’il y a un Plan, il y a un énorme Plan que la Mère et Père ont préparé et un si grand morceau de cette ascension est notre ascension. Et notre ascension signifie que nous continuons d’aller et de faire ce voyage de retour non seulement vers le divin mais aussi vers notre divin. C’est donc un défi.

SB : Cela va nous demander de devenir de plus en plus grand, de plus en plus grand, et je ne pense pas que les gens soient habitués à ce genre de processus, à devenir de plus en plus grand. Un de mes patrons l’appelait “mettre les bras autour de quelque chose”.

LD : Oui.

SB : Essayer d’avoir ses bras autour de quelque chose.

LD : On nous demande à tous d’intervenir et de sortir.

SB : Alors, oui. Eh bien, quelque chose de plus sur ça ma chère ou…. ? Nous allons avoir…. non, nous allons avoir trois autres émissions, y compris aujourd’hui, et ensuite vous allez commencer votre nouvelle chaîne.

LD : Oui, je vais faire une pause entre les deux, je vais faire mon escapade annuelle au New Hampshire jusqu’à un lac cristallin, et m’asseoir sur le quai avec mes sœurs et prendre un café le matin et du vin au coucher du soleil, puis je vais commencer ma nouvelle aventure. [Rires]

SB : [Rires] Bien sûr, d’accord. C’est génial, eh bien, pourquoi ne pas inviter Archange Michael à la discussion et lui remettre le micro ?

Archange Michael : Bonjour, je suis Michael.

SB : Salutations Seigneur.

AAM : Bienvenue. Je suis l’archange de la paix, guerrier de l’amour, porteur de nouvelles. Détenteur de la Vérité. Oui, vous pourriez penser que mon frère bien-aimé Gabriel est aussi Trompette de la Vérité, et c’est pourquoi nous tenons tous les deux cette qualité parce qu’elle est si importante, si essentielle à la joie, à l’amour, à la paix, à la compassion, à la prudence, à la patience. Parce que ce noyau de vérité, cette semence de vérité, cette racine de vérité, c’est ce qui permet à tant de choses de s’épanouir. Et de s’épanouir dans votre être, de s’épanouir dans votre cœur, de s’épanouir dans votre vie, votre famille, votre communauté, et de s’épanouir sur cette planète.

Beaucoup d’entre vous, mes bien-aimés, regardez ce qui se déroule sur cette douce Gaia et beaucoup d’entre vous secouer la tête, et vous dites que c’est si terrible. Et il y a tant de choses qui sont révélées. Tant de discordance, de récalcitrance, de méchanceté, d’avidité, d’abus, qui remonte à la surface, et c’est nécessaire, c’est une bonne nouvelle, à bien des égards. Je n’appellerai pas cela la meilleure nouvelle parce que la meilleure nouvelle est encore à venir. Et la meilleure nouvelle, c’est le jour que vous êtes né. Mais c’est une bonne nouvelle et c’est une nouvelle nécessaire.

Pour nous, quand les paradigmes de manque de vérité, de fausses grilles, de faux paradigmes, ont commencé à prendre racine, à gagner du terrain, sur cette belle planète, ce fut un jour de déception, de confusion, de tristesse de notre côté. Nous nous sommes tous tournés vers la Mère et nous avons dit : “Qu’est-ce que c’est ? Cette obscurité grandissante qui nie l’amour ? Qui nie l’autorité divine ? qui nie l’ascendant de soi ?” Et elle nous disait : “Oui, mais ils apprennent. Ils font des choix. Ils exercent leur libre arbitre.”

Car même dans le choix, le choix de l’âme, le choix humain, d’être abusé, c’est de honorer le libre arbitre, du droit de choisir, qui n’a jamais été écarté. Pas par la Mère comme ses serviteurs et gardiens, pas par nous. Ainsi, lorsque nous regardons ce que vous considérez comme la triste situation de ce qui est révélé, et même dans les révélations, il y a tant de contrevérité, il y a tant de fiction, il y a tant de composition.

Mais ce qui est important de notre point de vue, c’est ce qui a pris racine dans les sociétés humaines ; l’Est, l’Ouest, le Nord, le Sud, s’achève, parce que, comme je vous l’ai déjà dit, la paix est en train d’éclater. Partout sur la planète, et certainement bien au-delà. Ce qui se produit est une purification et, oui, vous voyez même une certaine purification de Gaïa par le feu, l’eau et le vent – et l’air – mais la vérité émerge de ces révélations de ce qui a été faux.

Alors pourquoi est-ce que je viens parler de ça ? Je viens et je vous dis, mes bien-aimés, prenez courage. Ancrez vous dans votre cœur. Ancrez vous dans votre vérité. Ancrez vous dans votre connaissance divine et votre autorité divine. Ancrez vous dans ce que vous savez être de l’amour. Parce qu’en faisant cela, et vous le faites, par millions, ce que vous faites, c’est de déclarer et de solidifier et de faire ce que vous avez choisi d’être le nouveau paradigme – le paradigme de l’amour. Gouverné par les lois de l’amour. Vous ancrez cela dans le sol de l’âme, dans le sol de la conscience collective, dans le sol des comportements sociaux, des comportements politiques.

Mais vous dites : “Michael, Mi-ka-el, je ne me présente pas aux élections.” Et ce que je vous dis, c’est : “Cher cœur, vous vous êtes déjà présenté aux élections et vous avez été élu. Vous êtes les élus, simplement parce que vous avez choisi.” Oui, on vous demande d’avancer dans la vérité, la clarté, la joie et l’amour. Ce n’est pas difficile. Ce n’est pas un procès par le feu. C’est un vote de confiance. Nous vous avons dit que vous êtes des éclaireurs, vous êtes des phares de lumière, vous êtes des gardiens et des bergers et des piliers. Mais même le pilier, qui est celui qui nettoie la queue, même cela est un phare de lumière.

La vérité – vous dites : “La vérité l’emportera” – et les bien-aimés, elle l’est. Partout sur votre planète. Alors que ces niveaux de vérité et même de contrevérité émergent, comme la guerre et la dévastation ont littéralement pillé la planète, les êtres humains disent : “Ce n’est pas ce que je veux. Ce n’est pas ce qui fait chanter mon cœur, ce n’est pas ce qui contribue à ma joie, il doit y avoir un chemin différent, il doit y avoir un chemin différent”.

Et c’est ainsi que vous forgez littéralement cette voie différente. Pensez-y de cette façon. Quand la race créatrice a été ancrée sur cette belle planète, pensez à votre analogie, votre mythe, votre mythologie du Jardin d’Eden. C’était la beauté. Comme ceux qui ont choisi de commencer à s’engager dans le libre arbitre de l’ego-

SB : Excusez-moi, Michael, je suis désolé, j’ai dû me retirer de l’appel juste quand vous parliez de piliers, alors je suis revenu maintenant et je m’excuse.

AAM : Ce n’est pas un problème, alors je vais continuer.

SB : Merci, s’il vous plaît.

AAM : Même ceux d’entre vous qui sont en train de nettoyer sont encore des éclaireurs et des phares de lumière. Je l’ai été, alors que vous étiez absent.

SB : Oui……

AAM : – nous avons parlé de la race créatrice originelle, et de la façon dont la Terre était – pour utiliser la symbologie – le Jardin d’Éden. Parce que c’était un lieu de joie, d’amour et de beauté. Quand ceux qui, par un acte de libre arbitre, ont commencé à souhaiter une plus grande autorité que la Source, et ont commencé leurs déviations égoïstes, dans le contrôle et l’abus d’autorité, dans l’abus de pouvoir et le pouvoir sur les autres, que faisaient-ils ?

Ils forgeaient de nouvelles voies. C’est pourquoi il a fallu des milliers et des milliers et des milliers d’années pour que cela devienne, fondamentalement, le système d’exploitation de l’humanité. Ce n’était pas une tâche facile d’atteindre le point d’aveuglement, de dévastation, de désespoir qui tourmentait cette planète. Et notez que je dis “tourmentait
Parce qu’il y a eu un grand réveil, et les êtres humains qui s’éveillent et disent “Non, nous refusons de continuer ainsi”. Et cela se manifeste dans les familles, dans les relations, dans l’union sacrée, dans l’union sacrée avec soi-même, avec les voisins, avec les amis – c’est et cela se manifestera politiquement et socialement, pas seulement spirituellement. Le tissu, la mosaïque, de cette planète, se déplace de façon si significative. C’est un Nouvel Âge. Et c’est un âge d’or et, oui, le meilleur est encore à venir.

Mais ce que vous faites en tant que communauté de travailleurs de lumière et détenteurs d’amour, lorsque nous vous demandons d’aller de l’avant, nous parlerons de cela – mais pour aller de l’avant, ce que vous faites, c’est de forger, encore une fois, de nouvelles voies. Nous avons parlé de l’heure de la division. Pas d’abandon, pas de rejet, mais de dire au collectif : “Il y a un meilleur chemin. Il y a une façon plus gracieuse. Il y a un chemin plus joyeux.”

Viens ici et marche avec nous, marche avec Yeshua, marche avec Sanat Kumara, marche avec moi. Vous construisez non seulement de nouvelles voies de circulation, pas d’autoroutes ou des voies rapides, mais aussi des sentiers et des ruelles, des rues et des routes. Et elles sont pavées de bleu et d’or, fluorescentes et brillantes pour que beaucoup puissent les voir.

Ce que je vous demande, chers travailleurs de lumière et détenteurs d’amour, en ce temps sur cette plate-forme que nous avons encore, je veux que vous retourniez à l’origine quand vous avez commencé à penser à l’amour, commencé à penser à vous-même comme un ange ou un esprit, un être divin qui avait pris forme dans un but d’amour et de joie, mais aussi dans le service de la Mère, et l’accomplissement de son plan. Tout comme nous sommes au service de la Mère pour l’accomplissement de son plan infini, éternel, ceci est un chapitre de cela, un segment de cela.

Mais repensez à cet éveil initial, quand vous avez commencé à penser à vous-même et à vous sentir différemment. Pour certains d’entre vous, c’était l’année dernière, le mois dernier ; pour certains d’entre vous, c’était il y a des décennies. Et cela a été un voyage. Qu’il s’agisse de gourous à l’Est ou de chamans à l’Ouest, ce fut un voyage. Et un voyage d’éveil.

Mais ce sentiment d’émerveillement initial, quand vous avez commencé à vous considérer comme plus qu’un simple humain cherchant, quand vous avez commencé à penser, “Je suis un être divin, cherchant”. Et ne cherchant pas nécessairement à travers les religions traditionnelles, mais pour découvrir le pouvoir et l’autorité de votre propre moi sacré, pour créer, puis pour créer en communauté, pour créer dans l’unité, je vous demande de revenir en arrière et de raviver ce sentiment d’excitation, de passion, que vous deviez aller sur votre chemin, et pour la plupart d’entre vous, c’était un chemin très solitaire pour des temps. Et il était nécessaire que vous vous sentiez obligé de faire ce voyage de découverte. Parce que ça vous a enflammé.

Retournez-y et ressentez ce sens initial de la mission et du but et en cela, dans votre cœur, pensez à la façon de forger ce chemin du nouveau, qui est l’original, “Quelles sont vos prochaines étapes. Où vous sentez-vous poussé, inspiré, élevé ? Où voulez-vous aller dans ce voyage de vérité, dans ce voyage d’amour ?” Parce que c’est là que nous vous appelons, c’est là que la Mère vous invite.

Vous avancez, en tant que créateurs, en tant qu’exécutants, de la Nouvelle Terre, chacun à votre façon. Certains d’entre vous en tant que nourriciers. C’est un domaine qui n’est souvent pas ou peu reconnu. Le rôle de la mère en particulier – oui, le père aussi – mais regardons la mère. Si un enfant n’est pas élevé, il ne réussit pas à s’épanouir. Souvent, ils mourront, ou ils développeront des “vasanas” de mérite ou de valeur et voyageront de façon abominable, de façon autodestructrice. Désireux de cette reconnaissance de soi. Le nourricier – ceux d’entre vous qui voyagent en tant que mère – est le fondement de la société, que ce soit en Afrique ou en Inde. Que ce soit à Saint-Pétersbourg ou en Colombie. Ça n’a pas d’importance.

Vous êtes le point de départ. Vous naissez comme la Mère naît, et vous nourrissez et vous ne nourrissez pas seulement vos enfants et votre famille, en faisant cela, vous nourrissez l’humanité. Ne sous-estimez jamais l’ampleur, l’un d’entre vous, sur n’importe quel chemin, de ce que vous faites. Si vous êtes enseignant, revendiquez votre droit d’enseigner. Et si vous êtes un canal ou un guérisseur ou un écrivain, avancez. Le moment est venu. Il ne s’agit pas d’attendre. C’est vous, avec notre soutien, en vous déclarant vous-même. Pas seulement votre intention – cela est le point de départ. Mais véritablement à votre façon, en allant de l’avant.

Par où voulez-vous commencer ce jour ?

SB : Eh bien, je ne pense pas que je devrais oublier de mentionner aux auditeurs que j’ai trois questions à vous poser, et que j’avais décidé de ne pas poser la première, mais que vous avez déjà répondu aux deux autres, alors il est intéressant de voir comment vous répondez à mes questions avant que je les pose. [Rires] Et je pense que les auditeurs devraient en être conscients.

Juste avant d’entrer dans notre discussion, Seigneur, je pense que les auditeurs aimeraient probablement entendre de votre part une parole de réconfort que le message du Conseil de l’Amour, le message de la Compagnie du Ciel continuera d’être entendu ici. Je sais que la réponse est oui, mais je pense qu’ils aimeraient probablement que vous leur en parliez un peu.

AAM : Bien sûr, il continuera d’être entendu.

SB : D’accord.

AAM : Et il continuera d’être entendu dans les couloirs et les allées de divers médias. Nous ne nous rétractons pas, nous prenons de l’expansion. Et laissez-nous en parler. Nous avons créé cette émission – oui, avec le canal – pour qu’elle puisse avancer – oui, avec nervosité et trépidation, avec excitation et anticipation, avec amour – mais elle avance pour atteindre un public plus large, un public plus complet, un plus grand public, dirions-nous, un audience. Pour que les vérités, les leçons et les compréhensions puissent être transmises au plus profond du cœur de bien des gens.

Nous vous avons dit à maintes reprises, tant dans cette émission de radio que dans les Bénédictions Célestes, que lorsque nous transmettons de cette façon, nous n’envoyons pas seulement les ondes sonores, pas seulement le message, mais l’amour, partout sur la planète et au-delà. Mais en ce temps d’éveil, il y a un mariage entre le conscient et le subconscient et l’inconscient.

Et les êtres humains doivent pouvoir disposer de plus d’outils, d’un plus grand accès, d’une plus grande compréhension en termes de : “Comment l’amour, la paix, la joie, l’abandon, comment cela se traduit-il dans la vie quotidienne ? Comment cela se traduit-il en comportements et attitudes et comment vous agissez les uns avec les autres ?

Il s’agit donc d’une expansion massive, et non d’un acte de disparition. Et bien sûr, nous avons choisi celle-ci, et elle s’est choisie, il y a longtemps, à travers de nombreuses vies, pour être notre canal. Et cela ne s’arrête pas là. Il n’y aura pas de fin à ces transmissions.

SB : Oui, je pense que c’est très probablement très rassurant, et je vous en remercie. Pour en revenir aux questions sur ce dont vous discutiez tout à l’heure, Seigneur, je pense, pourrions-nous passer un moment sur la question de suivre sa béatitude, menant à son but sacré ? Je discutais avec une amie des choses qu’elle faisait l’autre jour et elle était peu enthousiaste envers eux et avait du mal à aller de l’avant et elle ne suivait pas son bonheur. Et je présume que ce dont elle était peu enthousiaste ne faisait pas partie de sa mission. Ai-je raison dans ces pensées ?

AAM : Vous avez la plupart du temps raison, comment est-ce possible ?

SB : Ok.[Gloussements]

AAM : Et parlons-en. Vous connaissez tellement de choses sur l’expérience humaine et le cheminement humain et, oui, le chemin spirituel consiste à chercher. Cherchant ceci, cherchant cela, cherchant vraiment l’amour. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles je vous ai exhorté à retourner à votre cœur, dans ce moment originel “Ah-ha”, non pas quand vous cherchiez, mais quand vous avez réalisé votre divinité. Votre divinité unique et magnifique.

La Mère, quand elle vous a parlé, ce qui en soi a été très inhabituel, mais quand Elle vous a parlé, et Elle vous a dit, Son ADN, son Essence, Son Diamant Bleu, Son Souffle, est instillé en vous. Elle ne se contente pas de parler métaphoriquement, ou d’une manière fleur bleue pour que vous vous sentiez bien. Elle vous donne des informations importantes, même pas des indices, mais vous dit la vérité sur qui vous êtes.

Pensez-y de cette façon. La Mère ne l’a pas rendu difficile. Elle a écrit ce qui vous apporte la béatitude sur et dans votre cœur. Pensez-y. Une grande partie du vieux paradigme a été – et il a été infusé dans les sociétés, la politique, les finances et les carrières – ” ce que je devrais faire, ce que je pense que je devrais faire, qu’il soit devenu comptable ou avocat, plutôt que ce que je veux faire “. Ce que vous voulez faire, ce que votre cœur désire, c’est votre bonheur – c’est pourquoi vous êtes venu.

C’est pourquoi nous disons, même dans les généralités de ce à quoi vous pensez en tant que catégorie, en tant qu’écrivain, chaque écrivain a une perspective différente, une histoire différente. Et c’est le bonheur de faire ce qui est la vérité du désir de votre cœur. L’idée d’écrire peut vous intéresser, vous pensez, “Oh, ce serait cool, ce serait joyeux, ça me donnerait la liberté”. Mais c’est l’accès réel à la béatitude, ou sa mise sur papier, sur le nuage, qui est vraiment la béatitude, parce que la béatitude est en vous et qu’elle est écrite dans votre cœur.

Donc, quand vous pensez à des choses que vous êtes – devriez faire, supposé faire, pourrait faire, et cela n’allume pas ce feu de l’excitation, et ce granite de la paix, alors on vous donne une information importante, qui est “regardez ailleurs”. Est-ce que c’est clair ?

SB : Oui, c’est très clair. Il y a aussi un autre aspect et cela vient à la fois de ma propre observation et de l’étude des choses que vous avez dites dans les jours précédents. Et c’est qu’il apparaît dans certaines de nos discussions que vous avez présenté des tâches ou des affectations dont je n’étais pas au courant auparavant et dont nous n’avions pas discuté. Et cela m’a laissé entendre qu’il y a beaucoup de cela non seulement dans nos accords d’âme, mais aussi d’une manière plus dynamique, car tout cela a été planifié d’une façon ou d’une autre.

AAM : Oui, il est planifié.

SB : Pourriez-vous nous dire dans quelle mesure il a été planifié et dans quelle mesure il ne l’est pas ?

AAM : Oui, et l’une des raisons pour lesquelles nous n’avons pas beaucoup parlé de ce que vous appelez ” planifié ” est qu’il y a eu ces fragments, ces tessons, ces restes de croyance en la prédestination, le destin, c’est déjà écrit, et à la fin vous êtes jugé et allez au Ciel ou en enfer. Toutes ces données sont erronées.

Pensez à ce qui s’est passé au tout début, lorsque vous avez pris forme. Pour certains d’entre vous, c’était il y a des milliers de vies, et pour certains d’entre vous, c’est plus récent. Ça n’a pas d’importance. Lorsque vous avez commencé à prendre forme, avec vos tuteurs, vos anges gardiens, et avec beaucoup d’entre nous, et très certainement dans ce que vous traduiriez en conversation avec la Mère, vous n’avez pas seulement pris forme pour connaître la forme. Vous avez pris forme parce qu’il y avait quelque chose que vous vouliez faire.

Ainsi, j’utilise le voyage de la paix, et tout au long de nombreuses vies, ce voyage de la paix a toujours été la mission et le but de l’âme, prenant beaucoup, beaucoup, beaucoup de formes différentes, dans des vies différentes. Et parfois en prenant des détours scéniques significatifs à cause du libre arbitre. Mais cette décision que vous êtes un guerrier pacifique ne change pas. Vous avez des expériences différentes et des choix différents en cours de route.

Maintenant, avançons rapidement dans, disons, cette vie. Et vous dites : “Je vais aller en tant que guerrier pacifique, en tant que canal, en tant que guérisseur, cela n’a pas d’importance, nourricier, et je vais aller sur Terre avec la bénédiction et l’accord et vous choisir et être choisi par la Mère parce que c’est un temps si important de basculement, de changement, un temps sur la planète”.

Maintenant, je veux être clair à ce sujet. C’est une époque de l’histoire de ce que cela signifie d’être sur cette planète, ce que cela signifie d’être Terriens, où la définition même de ce que cela signifie est en train de changer. Maintenant, vous pouvez regarder en arrière, évolutionnaire, ou révolutionnaire, des changements dans l’expérience humaine. Vous avez tendance, ceux d’entre vous qui croient en la lente évolution, à penser à la découverte du feu. Ceux d’entre vous qui souhaitent penser davantage en termes de révolutionnaire pensent à la liberté et à l’égalité.

Il y a donc eu ces moments où il y a eu des sauts dans ce que vous traduiriez par conscience. Donc, avant de prendre forme, vous planifiez avec nous – pas sans nous, c’est la chose la plus importante – ce n’est pas prédestiné. Il s’agit d’un contrat et d’une collaboration littérale, et c’est un contrat qui a été conclu il y a longtemps et très récemment. Et puis, dans une partie de ce contrat, vous dites : “Eh bien, je ne veux pas vraiment me passer de telle ou telle personne dans mon cercle de l’âme. Je ne veux pas vraiment y aller sans des partenaires d’âme, des gens avec qui je me sens en union sacrée.”

Maintenant, certaines de ces personnes seront des frères et sœurs, ou des parents, ou les meilleurs amis, et certains viendront dans votre vie pour un de ces moments critiques, ou une période critique de temps pour agir comme un catalyseur, pour vous activer, pour vous deux d’éclater, et puis très souvent pour prendre des chemins séparés.

Vous dessinez ces choses à partir de ce que vous voulez, de ce que vous désirez, de ce que votre cœur et votre âme désirent, au service de la Mère. Ce que vous voulez qu’il se produise. Il y a donc un plan, il y a une carte. Maintenant, ce qui se passe – et certains d’entre vous, et soyons clairs à ce sujet – certains d’entre vous choisissent des rôles très difficiles parce que vous dites : ” Je vais être un abuseur de pouvoir. Je vais être la personne que tout le monde dénonce parce que cela mettra en lumière toutes les choses qui ont mal tourné, toutes les choses qui sont terriblement abominables dans la société.

Donc, même ceux-là sont des choix. Mais à l’intérieur de cela, vous atterrissez dans, disons, une famille à laquelle vous êtes venu apporter de l’amour. Et parfois ils vous acceptent, et parfois ils vous rejettent. Parfois, sur leur chemin et dans leurs choix, ils disent : “Oh, on ne veut pas de ça”. Et puis parfois, au fur et à mesure que vous grandissez, parce que votre libre arbitre et votre choix ne sont pas entravés, vous pouvez faire des détours, vous pouvez faire des détours terribles, puis vous rentrez chez vous et vous dites : “Oh mon Dieu, qu’est-ce que j’ai fait ? Et puis vous guérissez, et puis vous recommencez.

Vous voyez, ce n’est pas que nous, en tant qu’Archanges, n’avons pas le libre arbitre. C’est que notre amour, notre engagement, notre service fait que nos choix de quelque chose de moins que ce que nous avons conçu et planifié avec la Mère, cela le rend inconcevable. Donc, quand vous, en tant qu’êtres humains, vous dites : “Eh bien, je n’ai pas le choix”, ce n’est pas vrai.

Une partie de votre ascension, une partie de votre autorité divine et de votre savoir divin, c’est de vous mettre dans une position où vous pouvez vous éloigner de votre plan, votre félicité qui est écrite sur votre cœur et à l’intérieur de votre cœur, que tout autre choix devient impossible, qu’il est tellement discordant que vous ne pouvez pas le faire.

Pour que vous réalisiez ce que vous avez planifié, avec nous tous, y compris vous-même. Vous n’avez pas été absent de la planification. Mais pouvez-vous dévier ? Oh oui, et il y a eu des déviations spectaculaires. Et c’est pourquoi maintenant que vous redéfinissez littéralement avec les mises à niveau d’énergie, les harmonisations, l’ascension, vous redéfinissez ce que signifie être humain.

Vous choisissez l’Amour. Vous vous alignez avec nous. De sorte que l’expérience d’être humain est en accord avec le plan d’Amour de la Mère. C’est un saut quantique, et c’est aussi la raison pour laquelle parfois cela semblait si difficile, si exigeant, parce que vous êtes en train de briser le moule de ce que cela signifiait d’être humain. Est-ce que c’est clair ?

SB : Eh bien, c’est le cas, mais le point crucial pour moi, Seigneur, dans ce que vous venez de dire, c’est que je ne pense pas que beaucoup d’entre nous, en tant qu’humains, aient connu le genre d’amour dont vous parlez, qui rendrait possible n’importe quoi, n’importe quel autre choix et qui dirait, dans ce cas, qui a suivi la volonté de la Mère. Je veux dire, je ne pense pas que nous ayons la moindre idée de ce qu’est l’amour. Ai-je raison ou pensez-vous que c’est le cas ?

AAM : C’est dans la qualité qui peut croître, mais oui la plupart d’entre vous, et je vous parle à vous qui êtes des détenteurs d’amour, la plupart d’entre vous ont eu ces moments, où vous l’avez entrevu ou ressenti, ou l’avez connu ou l’avez béni. Et vous avez dit : “C’est ce que je veux.”

SB : Um hm, c’est de ça qu’ils parlent ! [Rires] Oh ça !

AAM : Oui. Oh ça ! Et vous feriez n’importe quoi selon votre plan pour étendre cela. Ainsi, à bien des égards, c’est dire non à ce qui n’augmente pas ou ne soutient pas cette croissance de la béatitude, de l’amour, de la connaissance. C’est dire non au vieux. Donc oui, la plupart d’entre vous ont eu ces moments…. certains d’entre vous des moments, d’autres, voilà où vous vivez maintenant. Ainsi, il se développe à chaque instant de chaque jour. Et vous le découvrez l’un dans l’autre.

Et quand cela se produit, il y a des étincelles et des feux d’artifice qui explosent partout sur la planète. Ainsi, ce n’est pas seulement le découvrir dans et de la Mère, c’est aussi découvrir la Mère dans les cohabitants de votre planète. C’est pourquoi nous avons passé tant de temps à converser et à parler de l’union sacrée. Dans la forme humaine, c’est la façon dont vous expérimentez et exprimez ce que nous pouvons appeler l’Amour de la Mère.
SB : Et l’ouverture du cœur, l’ouverture graduelle du cœur que nous traversons, qui nous mènera à un point où nous connaîtrons cet amour dont vous parlez, n’est-ce pas ?

AAM : Continuellement. Et constamment, oui, c’est exact. Et c’est….l’ouverture du cœur est en cours. Et l’ouverture du cœur n’est pas de l’ouvrir puis de le claquer. Ainsi, il est incrémental de sorte que vous n’avez pas l’impression d’avoir été littéralement transporté en mer lors d’un tsunami. Mais elle est déjà bien engagée.

SB : Le fait d’être bien engagé amplifie notre expérience de l’amour ? Est-ce que ce sera un processus d’amplification, d’expansion continue de notre expérience de l’amour ?

AAM : Oui. Et aussi votre connaissance de l’amour. Pour certains d’entre vous, pour beaucoup d’humains, et c’est là que le saut dans la conscience a lieu, c’est que ce n’est pas seulement l’expérience, c’est le savoir. Vous voyez, vous pouvez faire l’expérience de l’extase, et puis ça passe et vous pensez, “Oh, c’était bon”. Et puis tu l’as mis de côté. Mais quand vous l’apportez à votre conscience, à votre moi conscient, et que vous dites : “Eh bien, c’était bon et je vais continuer à m’assurer que je m’y accroche”, alors c’est un état d’être différent.

Pensez-y de cette façon. Si vous avez un orgasme physique, vous êtes dans le bonheur pendant plusieurs secondes. Et dans cela, puis c’est fini. Et certains d’entre vous pensent, “Oh, je ne peux pas attendre jusqu’à la prochaine fois.” Mais que se passerait-il si ce sentiment d’union, non pas d’être incapable ou épuisé en ce sens, mais de transmettre constamment ce sentiment de connexion. C’est donc ce que fait l’ouverture du cœur. Il vous permet de plus en plus de porter la béatitude, le savoir, l’amour, constamment. Et consciemment. Faites-en l’expérience. Certains d’entre vous pensent que vous avez une crise cardiaque. Et puis il recule légèrement, mais jamais complètement. Donc, vous pouvez toujours être opérationnel, mais cette connaissance est là. Est-ce que c’est clair ?

SB : Oh, oui. Définitivement clair. Aussi, vous pouvez le puiser dans votre cœur, afin que vous puissiez invoquer l’amour si votre cœur a été ouvert. Comme vous dites que ce n’est pas complètement ouvert, c’est juste une fissure par rapport à ce qu’elle était, mais vous pouvez le dessiner. J’ai aussi remarqué que lorsque j’étais un jeune homme dans le mouvement de croissance, la mémoire n’était pas prise en compte. “Oh, tu es dans ta tête. Tu es dans le passé.”

Mais j’ai remarqué, lorsque j’ai dépassé ce stade, au cours des derniers jours, que je me souviens d’une expérience culminante et je peux ramener cette expérience. Pas complètement, pas en continu, mais je peux y revenir, et cela peut me rappeler ce qu’est le bonheur.

AAM : Et c’est la croissance de votre conscience consciente, pour être capable d’établir cette connexion et simplement de ne pas compter sur le hasard. Donc, la mémoire du cœur – appelons-le comme ça – la mémoire du cœur est très importante. Parce que réellement aussi ce que vous faites en fouillant et en creusant de plus en plus profondément, vous vous souvenez de la plénitude de la connexion à l’Amour, à la Mère, c’est ce que vous faites.

SB : Huh. Intéressant. Vous avez dit tout à l’heure que vous alliez parler de faire un pas en avant, de sortir. Nous l’avons porté à un certain niveau de spécificité, et je me demandais si nous pouvions aller plus loin et si vous pouviez dire aux travailleurs de la lumière ce que vous voulez voir se produire, ce que vous voulez que leurs efforts produisent, mais à un niveau plus spécifique que la simple réplication de la qualité divine sur toute la planète, ce qui est évidemment superbe. [Rires] Et le jardin d’Eden. Mais que voulez-vous que nous fassions de manière plus spécifique ?

AAM : Je veux que vos actions soient tangibles. Oui, je vous ai tous demandé de rayonner et d’ancrer la paix. Et l’amour. Et la joie. La liste est vraiment longue. Mais vos actions tangibles ont besoin d’être littéralement informées. Pour que ce soit quelque chose que les gens expérimentent, qu’ils puissent goûter, sentir et toucher.

Donc, si vous êtes comptable, par exemple, que faites-vous ? Bien sûr, vous jouez toujours au jeu des chiffres. Mais êtes-vous en train d’infuser dans ces chiffres, la vérité ? Ou essayez-vous simplement de jouer au jeu de voler Pierre pour payer Paul ? Êtes-vous simplement en train de jouer le jeu pour vous assurer d’avoir plus d’argent ? Ou est-ce que vous prenez cet argent et le distribuez généreusement à d’autres personnes ? D’autres personnes dans le besoin qui cherchent de la nourriture, des vêtements et un abri ?

Traitez-vous vos clients avec respect ? Vous joignez-vous à la communauté avec eux ? Réalisez-vous que leurs espoirs et leurs rêves d’apporter une réalité tangible dépendent de vous ou dites-vous simplement : “Ce type est un crétin, je vais faire le travail, mais je ne veux rien avoir à faire avec lui ? Ensuite, trouvez d’autres clients, trouvez ceux que vous aimez et admirez, ou transmettez votre amour pour le transformer. Intégrez-le dans vos interactions quotidiennes et commencez à faire ce que votre cœur désire. Si vous voulez être un guérisseur, alors commencez une pratique de guérison. Volontaire pour traiter les gens. Envoyez de l’énergie. Mains en place. Faites-le en bonne et due forme.

SB : Et plus spécifiquement ? [Rires] Que voulez-vous voir ?

AAM : Non, parce que je n’écris pas ou ne dirige pas les autres vers ce qu’ils ont besoin de faire parce que c’est écrit sur vos cœurs, de sorte que la Nouvelle Terre ressemble à une planète où les gens suivent les désirs de leurs cœurs. Et là où c’est la norme, pas l’exception.

SB : Bien sûr, c’est comme ça sur les plans astraux. Tout le monde a tout ce dont il a besoin, et ils font ce qu’ils aiment.

AAM : C’est exact.

SB : Encore une fois, c’est ce qui amène le Paradis sur Terre.

AAM : Oui. Alors je vous laisse avec ma Paix et mon Amour. Au revoir.

SB : Merci, Seigneur. Au revoir.

Canalisé par Linda Dillon © 2018

Traduit par Diane L. pour https://www.messagescelestes-archives.ca

Source : http://counciloflove.com


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius- Au service de la Nouvelle Terre

---------------------------
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source

Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !


Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
http://arcturius.org/archange-mickael-vous-avez-choisi-detre-le-nouveau-paradigme-de-lamour/
RSS