Comment les anciens Égyptiens ont-ils construit et mis en place les 24 boîtes noires étranges et sinistres en forme de cercueil, découvertes enterrées dans un réseau de grottes à flanc de colline, à près de 20 kilomètres au sud de la Grande Pyramide de Gizeh ?

L’habileté de la découpe de la pierre, la précision exacte à quelques microns, est si remarquable que certains experts ont conclu qu’elles n’étaient pas construites pour les pharaons égyptiens, mais en fait laissées sur Terre par une race extraterrestre et elles ont été simplement appropriées par les rois après leur départ.

Les boîtes noires affichent certains hiéroglyphes, mais ils sont d’une qualité si médiocre qu’ils sont considérés comme des graffitis.

Le but réel et la fonction des boîtes ne sont pas clairs, mais elles ont été clairement importantes, car elles ont été coupées avec une telle précision, qu’elles resteraient hermétiques pour de nombreux millénaires.

Elles sont connues comme le Serapeum de Saqqara dans la ville maintenant abandonnée de Memphis, Égypte.

Le lieu de sépulture officiel aurait été construit il y a 3300 ans par Ramesses II.

Des recherches récentes suggèrent que c’était un lieu de sépulture des taureaux Apis, qui ont été adorés comme incarnations du dieu Ptah.

Les égyptologues disent que parce que les taureaux étaient honorés comme dieux Khaemweset, un fils de Ramesses II a ordonné qu’un tunnel soit excavé à travers une des montagnes sur le site et conçu avec des chambres latérales pour contenir de grands sarcophages de granit pesant jusqu’à 100 tonnes chacun, les restes momifiés des taureaux.

Khaemweset

Khaemweset

Le temple a été découvert par Auguste Mariette, qui était allé en Égypte pour recueillir des manuscrits coptes, mais plus tard il s’est intéressé aux restes de la nécropole de Saqqara.

En 1850, Mariette a trouvé la tête d’un sphinx sortant des dunes de sable désertiques, a défriché le sable et a suivi le boulevard jusqu’au site.

Après avoir utilisé des explosifs pour déblayer les roches bloquant l’entrée de la catacombe, il a excavé la plupart du complexe.


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius- Au service de la Nouvelle Terre


Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !

°°°°°°°°°°°°°
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source

Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !
Copyright © 2017 Les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre.
Fièrement propulsé par WordPress avec un thème modifié par Arcturius