Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
http://arcturius.org/homo-sapiens-sorti-dafrique-y-a-pres-de-190-000-ans/
RSS

Une mâchoire découverte en Israël suggère que Homo sapiens a quitté l’Afrique et est arrivé au Proche Orient entre 177 000 et 194 000 ans. Soit 60 000 ans plus tôt que ne le montraient jusqu’alors les fossiles.

Ce ne sont que quelques dents, mais elles changent l’écriture de notre histoire. Une  équipe internationale de chercheurs a en effet décrit dans  Science « le plus ancien fossile d’Homme moderne jamais découvert hors d’Afrique« . Israël Hershkovitz, de l’Université de Tel Aviv (Israël) et ses confrères y détaillent « la partie gauche d’une mâchoire supérieure d’adulte comprenant une grande partie de la dentition, trouvée sur le site archéologique de Mislya Cave, situé sur les flancs du mont Carmel au nord d’Israël, près de la ville d’Haïfa« . Elle serait plus ancienne encore que les fossiles humains modernes trouvés dans les sites archéologiques israéliens de Skhul et Qafzeh, datés d’environ 90 000 à 120 000 ans.

Pour déterminer cet âge, les chercheurs ont appliqué plusieurs méthodes de datation à des matériaux découverts sur le site et au fossile humain lui-même. Les résultats suggèrent que ceux-ci datent d’une période comprise entre 177 000 et 194 000 ans, repoussant ainsi la première migration de l’homme moderne hors d’Afrique d’environ 60 000 ans. En outre, la mâchoire de Misliya a sensiblement le même âge que d’autres fossiles d’Homo sapiens découverts dans deux sites d’Afrique de l’Est.

Si cette mâchoire a été conservée, c’est en raison d’un effondrement de la voûte de la grotte de Misliya il y a  160 000 ans environ. Les précieux vestiges retrouvés révèlent que les occupants de cette grotte chassaient le grand gibier, comme les aurochs, les daims persans et les gazelles et qu’ils contrôlaient l’utilisation du feu dans des foyers. Ils utilisaient largement les plantes et des techniques innovantes et sophistiquées pour tailler la pierre, similaires d’ailleurs à celles associées aux premiers humains modernes d’Afrique.

Le paléontologue Jean-Jacques Hublin, qui a découvert au Maroc le plus ancien des hommes modernes, âgé de 300 000 ans, salue la découverte, qui ne le surprend pas. « Cela montre que l’Homme moderne est sorti assez tôt d’Afrique, explique t-il à Sciences et Avenir. Homo sapiens s’est certainement déployé plusieurs fois à la faveur d’évènements climatiques et environnementaux qui lui ont permis de gagner ou d’occuper de nouveaux espaces. Des épisodes qui se sont déroulés alors que le Sahara était vert. Je vois cela comme des pulsations, des « sorties pulsées » d’ Afrique ». 

Préciser le calendrier et les voies de la migration humaine moderne hors d’Afrique permet de mieux appréhender l’évolution de notre propre espèce. La région du Moyen-Orient a constitué en effet un corridor important pour les migrations des premiers hommes durant le Pléistocène et elle a été occupée à différentes époques par des hommes modernes, des Néandertaliens et même des espèces humaines antérieures. « Ces nouveaux fossiles et leur datation apportent un éclairage nouveau sur les mouvements des premières populations de l’homme moderne, au Pléistocène moyen, entre l’Afrique et l’Eurasie » soulignent Norbert Mercier, chercheur CNRS à l’Institut de recherche sur les archéomatériaux de l’Université Bordeaux-Montaigne et Hélène Valladas, chercheuse CEA au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement, qui ont participé à la datation du gisement. « Cette découverte va dans le sens des données génétiques qui soutiennent l’idée d’une diffusion de gènes modernes hors d’Afrique il y a un peu plus de 200 000 ans ».

Source: https://www.sciencesetavenir.fr/


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius- Au service de la Nouvelle Terre

---------------------------
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source

Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !


Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
http://arcturius.org/homo-sapiens-sorti-dafrique-y-a-pres-de-190-000-ans/
RSS