Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
http://arcturius.org/la-priere-authentique/
RSS

De la prière récitée à la prière authentique

Prier vient du latin « orare », « demander ».

Adorer vient de « ad orare », « parler en direction de »

La prière n’est pas une récitation

La prière n’est donc pas la récitation monotone d’un texte. Imaginons Dieu nous entendre réciter un « Notre Père ». S’il est réellement notre père, il a besoin qu’un lui parle comme on parle à un père et non qu’on lui fasse une récitation.

Quel est d’ailleurs ce Père que l’on prie. Ce Père que je prie c’est à la fois moi à un niveau de conscience supérieur, c’est aussi l’ensemble des « moi » reliés à cette conscience (l’inconscient collectif) et aussi la relation à tous les êtres qui vivent déjà à ce niveau de conscience supérieure. Cela ne signifie que ces êtres sont supérieurs à nous. Cela signifie qu’ils sont plus conscients que nous. Comme les contrôleurs aériens capables de voir et de contrôler ce que les pilotes ne peuvent voir. Si je prie Marie, je prie un être qui déjà dans cet état de conscience. Marie n’est pas la mère de Dieu, Marie est celle qui à la maitrise de notre conscience supérieure (qui n’est pas un dieu, mais bien un état de conscience). Etymologiquement le mot « Marie » signifie à la fois « matrice » et « qui à la maitrise de ». Marie, la mère de Jésus est la personne qui lui a permis d’entrer dans cet état de conscience supérieur. Marie est l’être qui nous permet, à nous aussi, d’entrer dans cet état de conscience. Cela ne signifie pas que vous allez devenir un saint, mais que vous allez devenir plus conscient.

La prière est un dialogue avec notre Source intérieure connectée à la Source originelle. Un dialogue signifie que l’on parle et que la source va nous répondre. Dans notre sens le dialogue peut se faire avec des mots ou simplement par la pensée et l’intention. Des mots récités n’ont que peu de valeur. On ne s’adresse pas à quelqu’un en récitant des mots. Je dit quelqu’un car je n’ai pas de meilleurs mots.

Le mot prière est de plus en plus remplacé par intention. Car plus que ce que je dis c’est l’intention que j’ai en arrière-plan qui va se réaliser, plutôt que ce que je dis.  Si je suis dans un état d’esprit négatif la prière a peu de chances de trouver une réponse positive. Par exemple on ne prie pas pour un malade on prie pour la pleine santé. Et ici aussi on voit la prière ne suffit pas si vous ne faites pas ce qu’il faut. Vous pouvez prier pour maigrir, mais rien ne se passera si vous continuez de manger comme avant.

La véritable prière va vous aider à changer votre état d’esprit, à être plus conscient.

La réponse à la prière

Pour avoir une réponse, il ne faut pas s’attendre à une réponse précise. L’Esprit va vous guider de la meilleure façon pour répondre à votre demande, à la fois en vertu de ce que vous êtes et en vertu de votre désir. La Source a une vue globale de votre désir et comprend votre demande non seulement dans un sens immédiat, mais aussi en vision du futur. Plus vous pratiquez, plus la réponse sera rapide et précise. La réponse peut venir de manière totalement inattendue. Par exemple vous allez tomber sur la bonne personne totalement par hasard. En réalité ce ne sera pas un hasard, mais une réponse à votre prière.

L’Esprit-Source saisit le sens subtil de votre demande et trouve le meilleur moyen pour y répondre. La Source va trouver la meilleure réponse qui vous convient maintenant. Et ce n’est pas forcément ce que vous avez imaginé, mais ça peut l’être.

La prière-demande doit devenir une habitude. Dans le sens d’une liaison permanente. Quand vous n’êtes pas connecté à internet vous êtes limités à ce qui vous entoure. Connecté, vous avez accès au savoir de la planète. La prière fonctionne un peu de cette manière. Il faut que vous soyez connecté à la Source.

Prier c’est demander !

Si vous ne demandez rien vous n’obtiendrez rien. Ça peut paraitre évident. Mais l’Esprit répond à votre esprit. Quand vous êtes au téléphone la personne de l’autre côté ne va répondre que si vous lui parlez. Pour la prière c’est pareil.

Pourquoi la religion n’aime pas ce genre de prière qui est la vraie prière.

Parce qu’elle perd de son pouvoir.

Ceux que l’on appelle les saints utilisaient cette forme de prière. Imaginez pendant quelques instants ou faites-le. Récitez un « Je vous salue Marie ». Que va-t-il se passer ? Rien. Et cela même si vous en récitez dix. Maintenant, parlez à Marie comme si vous parliez votre mère. Elle ne pourra pas faire autrement que de vous répondre.

La prière crée une unité

Un contrôleur aérien va tout faire pour que les avions volent sans encombre. Quand vous priez vous élevez votre niveau de conscience et vous entrez en relation avec ceux qui ont déjà atteint un niveau de conscience plus élevé. Ce niveau de conscience les anciens l’appelait Dieu et Jésus l’a appelé Père. Il se qualifiait lui-même en tant que fils de l’homme. Jésus est le premier homme pleinement conscient connu. Il y en a probablement eu d’autres.

La prière demande un minimum de confiance. C’est cela le vrai du mot foi, confiance et non croyance religieuse. La prière élève notre état vibratoire, notre niveau de conscience. Si je reste obsédé par mon problème, ma conscience reste à un niveau très bas.

Comme je l’ai dit plus haut la prière n’est pas une question de croyance. Il n’est pas nécessaire de croire en Dieu pour être exaucé. Ce que l’on appelle Dieu, c’est la conscience d’amour. L’Amour n’a pas besoin d’être adoré, vénéré, il a besoin d’être donné et reçu. L’Amour ne demande pas à ce que l’on croie en lui. Jésus a-t-il demandé à une seule personne de croire en Dieu ? Non, il disait que c’était la confiance qui agissait.

La prière ne demande pas la gratitude. Cependant la gratitude est un état d’esprit qui élève la conscience. Celui qui n’est pas bien dans sa peau, pas bien dans son être, pas bien dans sa vie ne pourra exprimer de la gratitude. La prière demande de la confiance.

Il ne faut pas oublier que la prière est aussi un état de recueillement et de relation à l’Esprit Source. Elle s’appelle alors « oraison » ou « méditation ».

La prière peut aussi exprimer une intention. L’intention crée ce qui lui est semblable. Elle est comme un aimant qui attire ce qui lui ressemble. Cela demande un lâcher prise total. Ce qui n’est pas du tout évident dans notre civilisation où le cerveau gauche domine. Dans ce cas là les résultats peuvent être stupéfiant. C’est un gain de temps considérable. Nous aurons l’occasion d’y revenir.

La prière est liée à la paix. Plus je suis en paix intérieure, calme, détendu, plus facilement et rapidement je suis exaucé. Mon mental, mon ego ne font plus obstacle.

Comme vous le voyez, rien que pour la prière de demande, il y a de nombreux aspects.

Comme toute pratique, ça s’apprend et c’est la régularité qui donne des résultats. Même Jésus n’a pas eu de résultat tout de suite. Il a suivi une progression jusque l’âge de trente ans. Ensuite il a transmis son savoir.

Pascal Cadart

Source:http://www.pensactiv.com/


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius- Au service de la Nouvelle Terre

---------------------------
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source

Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !


Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
http://arcturius.org/la-priere-authentique/
RSS