Saul, transmis par John Smallman

Ici dans les royaumes spirituels nous observons avec joie vos excellents progrès vers votre réveil. Votre tâche reste de vous concentrer pour maintenir l’intention que l’humanité se réveille comme c’est divinement prévu et voulu. Vous ne pouvez vraiment avoir aucune idée de votre niveau d’efficacité à tous dans l’entretien de cette intention, et à cause de cela elle va se manifester. Rappelez-vous, l’Amour, Dieu, n’impose pas, ne remplace pas votre libre arbitre, mais Il vous étreint joyeusement lorsque vous vous ouvrez pour recevoir ce qui est toujours offert.

Votre séparation collective provoquée et votre peur constante se sont profondément enracinées, et c’est pourquoi, maintenant que vous avez choisi de laisser l’illusion derrière vous, il vous semble que votre réveil est si long à se produire. Cette peur est la peur de l’abandon, de l’abandon par Dieu ! Vous avez, en tant qu’humanité, tenté de vous séparer de Lui, pensant que vous le pourriez et que vous le feriez, vous avez alors supposé que Lui aussi doit vous avoir abandonnés. Ce concept est en effet terrifiant. Sans Lui, sans votre connexion éternelle à Lui, et sans le fait d’être avec Lui dans l’Amour et d’être aimés par Lui, alors il n’y a rien, pas « rien* » comme vécu comme un manque de quelque chose, mais rien — pas de gens, pas d’univers, nulle part, pas de Dieu — et c’est cette possibilité qui vous terrifie. Comment pourrait-il en être autrement ?

Cependant, les maîtres ascensionnés, les prophètes, les guides et les mystiques qui se sont incarnés parmi vous au cours des âges et qui vous ont montré, chacun à sa manière, comment l’Amour de Dieu pour vous est éternel, vous ont aidés à reculer du bord du gouffre de l’auto-abandon qui n’a cessé de vous attirer vers l’auto-destruction. Tous vos conflits, toutes vos guerres, tous vos jugements et toutes vos condamnations au niveau le plus profond sont tous en rapport avec cela — l’auto-destruction. Parce que vous avez fait le choix insensé de vous séparer de votre Source divine, vous vous voyez comme pas assez bien, à jamais incapables d’être assez bien. Mais votre perception a changé, le jugement s’émousse, et vous êtes en train de réaliser que Dieu est Amour et que Son Amour pour vous est immuable. En vérité, votre progression est rapide et elle s’accélère, alors continuez à intensifier votre intention d’achever le voyage pour être accueillis à la Maison par la communauté enthousiaste et aimante qui attend impatiemment votre arrivée.

L’accueil qui vous attend est sans précédent, absolument magnifique, et il est là pour que vous — chacun de vous sans aucune exception — en fassiez l’expérience comme si vous étiez le centre absolu de création sur lequel tout Amour est éternellement focalisé. Et parce que tous sont Un, chacun de vous est le centre de création, et la joie de vivre l’Amour qui coule vers ce point dépasse toute description possible.

Souvent vous remarquez que d’autres, avec un gros ego, semblent imaginer qu’ils sont le centre de l’univers, et vous trouvez cela très déplaisant car c’est souvent accompagné par un sentiment puissant d’ostentation personnelle. Mais ce sentiment d’être le centre absolu est ce que vous recherchez tous parce que c’est votre héritage, votre destinée, c’est là où vous avez été créés, et sans cela, à cause de votre sentiment de séparation, vous vous sentez perdus, seuls, isolés et abandonnés, et pour soulager cette douleur vos egos attaquent d’autres egos pour essayer d’améliorer votre position, votre statut dans la hiérarchie de l’humanité. Mais enfin, votre statut au sein des limites égocentriques que fournit l’illusion, si élevé qu’il puisse être, ne vous satisfera jamais. L’illusion ne peut pas fournir de satisfaction parce qu’elle est irréelle.

La véritable satisfaction, la satisfaction éternelle, va vous accueillir lorsque vous vous réveillerez, et vous êtes en train d’approcher le moment où tout va se mettre divinement en place tandis que l’illusion se dissoudra et que la brume ou le brouillard dans lesquels elle semble vous envelopper s’évaporeront, vous permettant ainsi de voir la merveille qu’est la Réalité. Vous ne pouvez pas manquer, et vous ne manquerez pas, d’arriver à la Maison parce que, comme vous le savez bien, il n’y a nulle part ailleurs. Arriver à la Maison, c’est se réveiller de l’illusion, car assurément un sommeil éternel est impossible.

Vous vous bougez pour aller vers le réveil, comme cela vous a si souvent été dit, et puis vous vous recroquevillez à nouveau, de peur de ré-entrer dans le cauchemar qui a tellement fait partie de votre expérience de vie depuis si longtemps. Nous vous aidons tous dans vos efforts vers le réveil, en vous donnant à nouveau l’assurance que c’est du plein éveil que vous êtes en train d’approcher, et pas d’un autre affreux cauchemar. Écoutez-nous, entendez-nous, et soyez réconfortés et encouragés en sachant que ce que nous continuons à vous dire est ce que vous devez savoir afin de pouvoir avancer dans le plein éveil.

Le champ de l’Amour, dans lequel vous êtes si doucement et si tendrement enveloppés, vous nourrit de sensations irrésistibles que vous ne pouvez plus ignorer et qui vous donnent envie d’avancer, vous font remonter des profondeurs de votre sommeil vers la Lumière éclatante du jour éternel. Secouez tout l’attirail de l’illusion qui n’est pas en alignement et en harmonie avec l’Amour, et consentez à votre réveil.

Avec tellement d’amour, Saul.

Source : https://johnsmallman.wordpress.com


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius- Au service de la Nouvelle Terre


Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !

°°°°°°°°°°°°°
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source

Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !
Copyright © 2017 Les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre.
Fièrement propulsé par WordPress avec un thème modifié par Arcturius