Lorsque l’éveil de l’humanité se produira votre allégresse sera sans bornes. Vous avez longtemps attendu cette transformation, luttant pour vous délivrer du jugement, du blâme et de la condamnation – qui ferment de façon définitive vos cœurs – de telle sorte que vous puissiez les ouvrir à la réception et au partage de l’abondance d’Amour que votre Père vous offre de façon incessante.

A présent, le pardon – la clé qui permet l’ouverture de vos cœurs – de vous-mêmes et des autres se constate et s’expérimente dans des endroits qui semblaient, jusqu’à très récemment, les plus inattendus. C’est le plus merveilleux don que vous puissiez offrir les uns aux autres et le plus utile, car il dissout les inimitiés, causes d’intenses souffrances pour des générations de familles, tribus, nations et divers autres groupes institués sur des différences irréconciliables, qui les ont menés au conflit.

L’immense augmentation du nombre d’entre vous qui pratique le pardon à travers toute la planète est inspirante et encourageante, et forme un contraste marquant en regard des nombreux conflits qui continuent à susciter beaucoup de détresse et de souffrance. Tous, vous avez allaité la rancœur et vous vous êtes accrochés aux jugements et à la condamnation de ceux qui vous ont blessé ou offensé et cela vous occasionne des sentiments d’amertume, parfois très intenses, lorsque vous revisitez en esprit ces personnes et leurs offenses commises à votre endroit. L’amertume est très préjudiciable car elle vous empêche de faire l’expérience de la paix, de la satisfaction ou de la joie et, si vous entrez en conversation avec elle en vous disant que vous avez le droit de vous sentir aigri, elle s’en nourrit jusqu’à imprégner chaque partie de votre vie.

Le pardon dissout l’amertume. Pourtant, lorsque vous ressentez celle-ci, il peut être très difficile de l’embrasser pour la laisser se dissoudre. Dans ces moments-là, il peut être très utile de se rappeler à soi-même que ceux qui vous ont blessé ou offensé, sont en train d’expérimenter eux aussi une douleur et une souffrance considérables, ce qui explique qu’ils s’en soient pris à vous en premier lieu, et cela vous permettra d’éprouver de la compassion envers eux. Dès que vous aurez ressenti cette compassion, votre ressentiment en sera soulagé, permettant au pardon entrant dans vos cœurs de dissoudre toute l’amertume y résidant.

Lorsque cela se produit, vous réalisez avec quel enthousiasme vous êtes capables de vous adonner au pardon, pour la paix et la satisfaction qu’ils vous apportent, tandis que la tension provoquée par l’impardonné s’affaiblit. Au final, vous comprendrez que vos rancœurs et ressentiments s’en sont allés, que vous émettez rarement des jugements négatifs, et que vous avez pardonné à chacun, y compris vous-même. Au final, vous découvrirez que vous avez même arrêté de pardonner parce qu’il n’est plus du tout nécessaire de le faire puisque tout ce qui demeure en vous est l’amour – l’amour  pour tous, parce que vous êtes unis avec tous tandis qu’ensemble, vous progressez vers l’éveil.

Alors, adonnez-vous au pardon et permettez-lui de vous montrer qu’il n’y a vraiment plus rien ni personne à pardonner, car vous réalisez que la détresse et la souffrance font partie de l’illusion et que lorsque vous pardonnez à ceux que vous percevez comme étant à l’origine de ces états, il ne reste en votre sein, que l’amour. Et bien sur, c’est parfaitement logique parce nous sommes tous des créations de l’Amour, en l’Amour ; il n’existe nul autre état. L’Amour est partout, Il est tout ce qui Est et vous faites partie de Lui, éternellement et pour toujours. Il enveloppe et embrasse toute Vie, et rien n’existe hors de Lui, comme vous le découvrirez lorsque vous vous éveillerez – comme s’éveilleront la plupart d’entre vous.

Avec tellement d’amour, Saul

Source : http://johnsmallman.wordpress.com/


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius- Au service de la Nouvelle Terre


Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !

°°°°°°°°°°°°°
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source


Copyright © 2017 Les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre.
Fièrement propulsé par WordPress avec un thème modifié par Arcturius

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake