La civilisation des pyramides était planétaire. Les grands anciens, que j’appelle volontiers les dieux d’avant ou les Terraformeurs, ont fait d’une planète sauvage la planète habitable et belle que nous connaissons aujourd’hui, et que nous nous empressons d’ailleurs de détruire.

Il y a des pyramides partout, et qui ne furent conçues pour être des tombes, mais pour donner la vie, l’éveil et la vigueur. Elles servaient à mille et une choses, toutes liées à la production d’énergie libre, ou géo-énergie, ou vril, ou ondes scalaires.

On connaît parfaitement les dizaines de pyramides attribuées aux Mayas et aux Aztèques, qui couvrent la zone archéologique dite Méso-Amérique. On connaît aussi les pyramides ou pseudo-pyramides attribuées aux Incas dans les Andes, telle la pyramide d’Apakana à Tihuanaco.

J’en ai déjà beaucoup parlé, je n’y reviendrai pas ici. Mais je demande à mes chers lecteurs de conserver ces dizaines d’exemples en mémoire, quand nous allons aborder les pyramides les moins connues de ce même continent américain.

Pyramides sous-marines des Bermudes

pyramides-cristal-bermudes-688po

Deux structures pyramidales ont été détectées au sonar dans le Triangle des Bermudes. L’information mérite d’être confirmée, ce qui n’est pas le cas pour l’instant.

Ces structures seraient deux pyramides de verre ou de cristal, gisant à une profondeur de 2000 mètres. L’une d’elle atteindrait trois fois la hauteur de la pyramide dite de Khéops. (source)

« Si ces deux pyramides avaient originellement été découvertes par Ray Brown, docteur en naturopathie, en 1968, par « accident », c’est bien le Dr. Meyer Verlag qui, grâce à un sonar, a identifié ses deux énormes pyramides – plus de trois fois la Pyramide de Cheops en Egypte – gisant à plus de 2 000 mètres de profondeur.

Et comme si le simple fait de trouver des pyramides sur des fonds marins ne suffisait pas, celles-ci s’avèrent être faites d’un matériau ressemblant grandement à du cristal, leur conférant des propriétés très intéressantes mais encore méconnues. Que de telles sculptures architecturales se retrouvent dans le Triangle des Bermudes ne fait qu’ajouter une bonne dose d’inconnu à cette découverte. »  (source)

pyramides-cuba-688po

Signalons aussi cette découverte (non confirmée) de pyramides et autres monuments au large de l’île de Cuba.

Il est singulier que de telles pyramides n’aient pas déjà été identifiées et cartographiées par les services internationaux de navigation. Si la découverte s’avère effective, c’est bouleversant. Pas mal de données sur notre passé pourraient très bien passer à la poubelle.

En outre, l’affaire du Triangle des Bermudes pourrait y trouver une explication fantastique, mais possible. Imaginez que ces pyramides soient une sorte d’émetteurs d’ondes. Maintenant, imaginez qu’elles marchent encore. Pas sans arrêt, non, juste de temps en temps. Avec le résultat que nous connaissons tous.

On signale par ailleurs d’autres pyramides sous-marines aux Açores, haut lieu du mythe Atlante, célébré par Edgar Jacobs dans L’énigme de l’Atlantide.

Pyramides des U.S.A.

pyramide-cahokia-illinois-688po

Cahokia est la plus grande cité amérindienne d’Amérique du Nord. Située à proximité de la ville de Saint Louis, dans l’Illinois, sa particularité vient du fait qu’elle était presque entièrement construite sur des monticules de terre, dont certains sont encore ouverts au public. (source)

Est-on certain qu’il s’agisse de monticules de terre ? L’exemple de la pyramide de Silbury, dans le Wiltshire, U.K., doit nous inciter à la prudence. Se peut-il que, comme Silbury Hill,  sous une certaines épaisseur de sédiments, une structure en pierres taillées soit ensevelie ? Enfin, est-on certain que les Amérindiens n’ont pas édifié leur cité sur des « monticules » beaucoup plus anciens ?

Certes, je ne peux rien prouver. Je le suppose et le propose, voilà tout. Une fois encore, je répète cet adage que les archéos du monde devraient méditer : l’absence de preuves ne constitue pas la preuve de l’absence.

La cité possédait également de grandes places publiques où des marchés avaient lieu.

pyramide-cahokia-688po

Les archéologues sont parvenus à trouver des preuves solides que leurs techniques agricoles étaient très sophistiquées pour l’époque et qu’ils avaient déjà réussi à détourner le courant du fleuve Mississippi pour l’irrigation de leurs champs. Le mystère reste entier quant à l’abandon soudain de cette cité exceptionnelle, qui accueillait jusqu’à 40 000 personnes.  (source)

On notera le parti-pris indécrottable que le progrès technique, hydraulique ou agricole est une chose récente. L’emploi tendancieux des mots « pour l’époque » et « déjà » sous-entend clairement qu’on est surpris de les voir si doués, car on prend tous nos lointains ancêtres pour des couillons, s’ils ne sont pas issus du Moyen-Orient. Cette dictature aussi stupide qu’infondée doit cesser. Je m’y emploie.

Pyramides d’Amazonie

pyramide-amazonie-688po

Dans la forêt primaire d’Amazonie, des pics aux formes étranges émergent de la canopée. Sont-elles naturelles ? Seule une étude approfondie pourrait l’affirmer… ou l’infirmer. Les crédits manquent pour toutes ces expertises, disent les archéologues. Les crédits sans doute. La volonté sûrement.

Pyramides d’Antarctique

Trois anciennes pyramides ont été découvertes dans l’Antarctique par une équipe de scientifiques américains et européens. Deux pyramides se trouvent à une vingtaine de km de la côte, tandis que la troisième en est très proche.

pyramide-antarctique1-688po

Les premiers rapports des pyramides sont apparus dans la presse occidentale l’an dernier.

Quelques photos ont été postées sur le web suggérant que les structures étranges seraient la preuve que le continent de glace a dû être jadis assez tempéré pour abriter une civilisation.

Une image aérienne prise à travers la glace du pôle Sud semble en montrer deux ou peut-être trois dans une formation similaire aux pyramides de Gizeh. Les photos que je montre peuvent être bidonnées, il y en a tant sur le web. Mais les pyramides sont réelles.

Jusqu’à présent, on en sait peu sur les pyramides car l’équipe continue à garder le silence sur la découverte. Seule information fournie par les scientifiques : en octobre 2015, ils prévoyaient une expédition aux pyramides pour en poursuivre l’étude et déterminer avec certitude si les structures sont artificielles ou pas.

Aucun précision n’a été fournie sur la date de l’expédition. Deux ans après le projet, on reste sans nouvelles. J’actualiserai cette info dès que possible, comme je le fais pour toutes données évolutives.

pyram-antarctique3-688po

Si les chercheurs parviennent à prouver que les pyramides sont des artefacts, la découverte pourrait amener une révision drastique de l’histoire de l’humanité. Et les enfants apprendront une autre histoire de l’Homme. Eden Saga.

Si seulement !

En attendant, une série de découvertes pointues ont été faites dans l’Antarctique. En 2009, les climatologues ont trouvé du pollen de palmier, ce qui pourrait signifier que des palmiers poussaient jadis en Antarctique, et que les températures estivales auraient pu atteindre voire dépasser les 21° C.

Trois ans plus tard, en 2012, les scientifiques du Desert Research Institute du Nevada ont identifiés trente-deux espèces de bactéries dans des échantillons d’eau d’un lac glaciaire dans l’est de l’Antarctique.

Alors ? Disons que l’hypothèse d’un sixième continent habité jadis devient de plus en plus crédible. Quant à celle d’une civilisation planétaire, qui a construit tout autour du globe des pyramides de grande dimension, des dolmens et des menhirs, n’en doutons plus. Elle est avérée et le monde le saura bientôt.

Où qu’elles soient, les pyramides sont les reliques d’une technologie de l’éveil. Où qu’elles se dressent, elles nous rappellent que l’Homme de la race d’Or avait la tête perdue dans les nuages.

Etait-il seulement un homme ? Ou était-il plutôt un surhomme de l’espace ?

espace-astronautes--ski-688po

Source: http://eden-saga.com/


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius- Au service de la Nouvelle Terre


Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !

°°°°°°°°°°°°°
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source

Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !
Copyright © 2017 Les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre.
Fièrement propulsé par WordPress avec un thème modifié par Arcturius