Message des Vénusiens + Questions/Réponses

Nous vous saluons, chères sœurs, chers frères de la Terre.
Nous sommes là et nous vous éclairons.
Nous éclairons vos pas. Nous éclairons votre conscience.
Et nous vous disons aujourd’hui : “Quittez définitivement, chers amis, votre manteau de victime”.
La meilleure raison qui va vous aider à quitter ce manteau, c’est de vous rappeler que vous avez fait le choix conscient, un choix d’Amour, de venir vous incarner sur cette Terre.

En vous incarnant, vous avez accepté le jeu qui se joue ici et maintenant, le jeu qui se jouait lorsque vous êtes nés sur cette Terre de vos parents humains, dans vos familles humaines, dans votre pays, dans votre société, dans votre culture quelle qu’elle soit, dans vos traditions et dans vos croyances.
Vous n’êtes pas arrivés ici par hasard. C’est un élan d’Amour et une très grande acceptation qui a provoqué votre naissance sur la Terre.
Quoiqu’il se passe en ce moment sur la Terre, quoi que vive l’humanité, quoi que vous viviez vous dans votre individualité, vous avez accepté le jeu : jeu, je.
Laissez vibrer cela en vous !
Accueillez cette mise en Lumière, même si vous le savez déjà !
Il est bon pour chacun d’entre vous de le réentendre.

En cet instant, nous vous aidons à réveiller dans tout votre être, particulièrement physique, à réveiller la Joie qui était la vôtre, qui était celle de votre Âme quand elle a choisi, accepté de s’incarner, quand elle s’est incarnée.

Ainsi le premier pas dans cette libération, c’est d’affirmer : “Je ne suis pas victime de la Vie”.

En naissant dans un corps humain, vous avez accepté une structure. C’est votre état de conscience qui vous permet de voir cette structure comme un moyen d’expérience, un véhicule ou bien comme une prison.
Observez ces murs qui vous entourent !
Ceci constitue une maison. Cette maison peut vous protéger mais vous êtes libres de rentrer et de sortir ou bien si toutes les portes et toutes les fenêtres sont condamnées, cette maison peut vous enfermer.
Observez votre positionnement, votre entente avec ce corps qui est le vôtre !
Observez comment vous le considérez, comme un ami, comme un outil, comme une possibilité d’expérience ou comme une prison !
Selon ce que vous ressentez, en intention, ouvrez toutes les portes de toutes vos cellules afin d’apporter de l’air, de l’oxygène à ce corps, afin d’apporter un vent de liberté !
Ainsi vous vous libérez de cette idée qui pourrait être la vôtre, le fait que vous êtes victimes de votre corps.

Votre Âme aime faire des expériences. Elle aime vivre la vie sous différents aspects et elle a choisi ici et maintenant de vivre cette vie sur la Terre. Elle vit la vie comme un JEU.
Voyez cette image, lorsque dans votre humanité, vous jouez à un jeu. Vous prenez du plaisir à jouer et puis lorsque vous connaissez ce jeu par cœur, il vous semble facile, trop facile. Ainsi vous changez de jeu. Vous jouez à un jeu plus difficile ou vous agrémentez le jeu de plus de difficultés pour pouvoir vous amuser à nouveau.
Les obstacles, chers amis, que vous rencontrez, ne sont pas des obstacles parce que vous êtes victimes, mais ce sont des obstacles parce que vous jouez ce jeu-là.
Et certes les obstacles que vous rencontrez sont en harmonie, nous allons dire, en harmonie avec le plan vibratoire qui est le vôtre, le plan vibratoire de la Terre, le plan vibratoire de toute l’humanité. Vous avez accepté ce jeu, nous vous le rappelons.
Ainsi sortez de vos enfermements et laissez votre Âme jouer !
Alors dans ce jeu, vous avez des partenaires de vie. Et si un de vos obstacles est ce manteau de victime, vous allez rencontrer automatiquement des bourreaux qui vont venir vous rappeler quels sont les obstacles que vous vivez, vous rappeler la nature de cet obstacle et ainsi vous aider à voir précisément ce qui est là et à déjouer, contourner, survoler, défoncer l’obstacle.

Ainsi s’il peut vous sembler être que vous êtes une victime, observez que vous n’êtes pas cette victime, c’est simplement le manteau, c’est simplement l’obstacle qui s’appelle victime.
Votre Âme est libre et dans ce corps elle vient affranchir votre humanité.

Dans son cheminement, dans cette expérience de vie, dans ce jeu-là, une partie du corps de ce véhicule est enchaînée dans cet état de victime et l’Âme s’emploie à libérer cette partie.
Ce matin, vous avez déployé vos ailes et vous avez ainsi donné plus de puissance à votre Âme, plus de clés, plus d’outils pour libérer votre humanité.
Quoi qu’il se passe dans votre vie, dans votre pays, sur la Terre, observez en vous ce qui crée barrages, obstacles, enfermements !
Observez en vous à quel moment la victime hausse la voix, appelle au secours, crie à l’aide !
Et à ce moment-là, donnez totale liberté, total pouvoir à votre Âme !
Elle va ainsi s’activer afin d’ouvrir tous les cadenas, de défaire toutes les chaînes qui vous privent de liberté.
La Vie est comme une énigme et vous savez qu’une énigme ne peut se résoudre que un pas après l’autre.
Ainsi si parfois vous vous demandez ce que vous faites là sur la Terre, dites-vous que votre Âme l’a décidé !
Si vous vous demandez pourquoi vous vivez tout ça, libérez la victime !
Et si vous vous dites parfois : “c’est trop dur”, laissez faire votre Âme !
Donnez-lui les rênes !

Nous vous bénissons.

Nous vivons aussi l’expérience de la Vie, l’expérience de notre forme d’incarnation.
Nous vivons cette expérience régie par les lois en quelque sorte de notre Plan Vibratoire.
Comme vous, nous nous sommes libérés de cette idée, de cette croyance, de cet enfermement provoqué par la victimisation.
Ne plus être victime, ne plus se sentir victime, ne plus se croire victime, nous vous l’affirmons, c’est transformer les vibrations de cette Terre, c’est transformer le jeu qui se joue actuellement.
Les difficultés que nous rencontrons, ne le voyez pas au sens négatif du terme, oui notre jeu est aussi fait de difficultés, difficultés qui nous poussent à aller puiser encore plus en profondeur en nous notre Energie vitale, notre Puissance, notre Lumière, difficultés qui nous font découvrir la Vie sous d’autres angles, sous d’autres aspects, qui nous font pousser encore plus loin les limites.
Un de nos enjeux actuels est de vous accompagner.
Nous cherchons, nous réalisons des actes pour vous aider.
Ceci fait partie de notre jeu et notre jeu entre en contact avec le vôtre.

Ainsi, faites vibrer en vous cette réalité qui est que votre Vie sur Terre est la conséquence d’un choix.

Bien, ceci étant dit, nous vous transmettons toute notre Compassion.
Et nous venons jouer avec vous.
Voulez-vous que nous jouions au jeu des questions ?

Question :
– Si notre vie sur terre est un choix, pourquoi ne nous ne proposer que de la Compassion pour ce choix ?

– Crois-tu chère sœur que nous nous limitons à la Compassion ? La Compassion est ce que nous vous offrons en cet instant en conclusion à tout ce que nous venons de dire, pour aider vos cœurs à se détendre. La Compassion est un Amour Pur, sans conditions, tu le sais. Nous arrivons toujours vers vous le cœur plein de Joie puisque la Joie nous caractérise et nous venons jouer avec vous avec Joie. Nous venons également stimuler vos neurones lorsque vous nous appelez et que vous vous sentez dans une impasse, que vous vous sentez pris au piège en quelque sorte, soit dans votre mental, soit dans votre matérialité et même avec vos matériels, votre matériel concret, pratique. Nous insufflons sans cesse des possibilités pour guérir l’humanité, guérir la Terre, guérir les animaux, les végétaux et les minéraux, sans cesse. Nous soufflons parce que, imaginez une partie de cartes. Nous ne sommes pas en train de jouer la partie de cartes. Toutefois nous sommes derrière à souffler des réponses. Nous ne pouvons intervenir parce que nous ne sommes pas dans la partie de cartes. Alors, vous pourriez dire : “Mais vous trichez”. Cette triche, si vous la considérez comme cela, fait aussi partie du jeu.

– Vous bluffez ?

– Non, c’est un coach.

– Exactement.

Question :
– Est ce que le cycle des réincarnations fait partie du jeu ?

– Tout à fait. C’est le jeu du cheminement de l’Essence Divine. De la même manière que vous pouvez jouer par exemple avec un jeu de cartes, un simple jeu de cartes, vous pouvez jouer à la bataille, au poker, à la belote, que sais-je ? De la même manière, vous pouvez jouer plusieurs fois dans un corps humain avec semble-t-il les mêmes données, le jeu de cartes. Toutefois le jeu est différent. Mais vous pouvez aussi changer de jeu. D’un simple jeu de cartes, par exemple, vous pouvez jouer au tarot ou vous pouvez jouer au Monopoly ou à d’autres jeux de société. Cela pour vous expliquer que les incarnations sur la Terre, et vous le savez, ne sont pas les seules incarnations possibles, que l’Essence Divine peut cheminer et vivre d’autres expériences sur d’autres Plans Vibratoires, d’autres Espaces de Vie, totalement différents que l’Espace de la Terre.

Question :
– Le jeu a-t-il une fin ?

– La forme d’un jeu peut prendre fin. Toutefois le jeu en lui-même est éternel, infini. Ainsi de ce jeu de cartes, tu peux passer à un autre jeu. Tu peux transformer le jeu mais le jeu par lui-même est la Vie. La Vie est un Jeu. Le Jeu est la Vie.

– Il y a des jeux marrants, mais il y a des jeux qui ne sont pas marrants …

– Nous sommes fatigués de jouer, cela ne peut pas s’arrêter …

– Vous êtes fatigués de jouer ce jeu-là. Ce jeu-là qui se vit sur la Terre, là est votre fatigue. C’est pour cette raison que vous souhaitez du fond du cœur changer de jeu et c’est ce qui est en train de se passer.

Question :
– Est ce que nos amis Vénusiens peuvent voir en moi ce que je ne vois pas, par exemple une clé pour guérir physiquement, sauf si c’est voulu que je reste comme je suis.

– Bien sûr que nous lisons avec votre accord en chacun d’entre vous et qu’à partir du moment où vous nous le demandez, nous aidons, nous vous aidons à trouver la clé. Mais le premier pas, chère sœur, tout à l’heure nous avons parlé de la maison qui pouvait enfermer, nous avons parlé du corps qui pouvait être perçu comme une prison, ainsi le premier pas, grand pas à faire en toi, c’est de sortir de cette idée d’enfermement et d’accepter ton corps tel qu’il est là aujourd’hui et cette acceptation va engendrer des prises de conscience. Et ces prises de conscience vont engendrer des libérations et ces libérations vont engendrer des guérisons. Le premier grand pas à faire en toi, chère sœur, c’est d’éteindre le feu de la colère. Et c’est là chère sœur que notre Compassion a toute son utilité, vois-tu !

Question :
– Ce matin, nous nous sommes transformés en Ange. Personnellement je me suis envolée et la question que je me posais, c’était : “on travaille beaucoup notre chakra racine, est-ce qu’on peut s’envoler comme ça tout en restant sur cette terre, enracinée ? Jusqu’où peut-on aller, ça m’intéresse de voyager”.

– Le voyage ainsi que tu l’as vécu, est aussi un jeu. L’important c’est de pouvoir voyager et de pouvoir réintégrer ton corps et ta vie sans que cela soit difficile. L’important c’est de vivre ces voyages comme une expérience et non pas comme une échappée. Ainsi n’installe aucune, pas une once de culpabilité et profite, profite de ces expériences, profite de ces voyages ! Va et reviens et sois en Joie partout où tu es, partout où ta conscience est active.

Question :
– A propos d’enracinement, j’entends souvent des personnes qui disent : “j’étais vraiment enracinée, je sentais jusqu’à mes genoux, etc… Et moi je pose l’acte et je ne sens jamais rien. Est-ce que je suis quand même enracinée ou est-ce que je ne le suis pas ?

– Nous pouvons te dire chère sœur que tous tes chakras sont enracinés jusque celui du sommet de la tête. Ainsi tout va bien.

– Merci.

– Laisse-toi aller en cet instant même ! Détends-toi ! Tu vas te concentrer sur tes deux gros orteils. Respire tranquillement ! Ne pense plus à rien, qu’à tes deux gros orteils ! Laisse-les se détendre ! Accueille en tes gros orteils l’attraction terrestre et observe, dans ton ressenti, observe ce qui se passe ! Que ressens-tu ?

– Je les sens plus grands que dans la réalité mais je les sens légers, je ne sens pas de poids. Je sens qu’ils occupent un peu plus d’espace.

– Ressens-tu des fourmillements ?

– Non pas pour le moment, un peu d’endormissement, oui.

– Exactement. C’est un jeu que tu pourras faire régulièrement. Cela va ainsi te permettre d’éveiller tes sensations. Bravo.

– J’ai senti mes gros orteils. Je n’ai pas vraiment senti mes pieds. C’était très diffus. Je les sentais au contraire très légers, un peu endormis. Ce n’était pas les sentir comme on doit les sentir quand on s’enterre…

– Tu es dans l’illusion. Ton ressenti est le tien. N’accorde pas d’importance à ce que ressentent les autres ! Sois simplement dans ton ressenti à toi ! Et ainsi tu bloques le processus en croyant que ce que ressent l’autre, doit être automatiquement ce que toi tu ressens. Et ne minimise pas tes ressentis !

Question :
– Je pensais au film de Colette Serrault “la Belle Verte” dans lequel personne ne veut s’aventurer sur la Terre. Est-ce que vraiment la Terre n’est plus …

– Sache cher frère que dans votre jugement de valeurs, la Terre n’est pas la pire. Comprenez que c’est votre conscience éveillée qui engendre dans cette réalité terrestre la souffrance. C’est la dualité en votre conscience d’Ange et votre conscience humaine, votre conscience de ce jeu humain, c’est cette dualité qui occasionne de la souffrance. Sortir de cet état de victime, c’est disparaître la dualité et faire disparaître la dualité, c’est transformer le jeu, le JEU et le JE.

– Ce serait donc accepter les deux aspects.

– Tout à fait. L’acceptation de votre dimension divine, l’acceptation de ce jeu que votre dimension divine est en train de jouer.

– Ce qui nous amène à jongler.

– Tu peux le voir comme une jonglerie, tu peux le voir comme un grand écart. C’est encore un jeu.

Question :
Est-ce que lorsqu’on se réincarne, un animal peut venir dans le corps d’un humain ?

– Comprenez que la Vie est une source d’expériences infinies et que tout est possible. L’animal est animé par cette vibration divine. Lorsqu’elle quitte la forme de l’animal, la vibration est simple vibration et ainsi elle peut choisir de s’incarner sous une autre forme. Cette autre forme peut être une autre forme animale, cette autre forme peut être une autre forme dans un autre plan vibratoire, cette autre forme peut aussi être une forme humaine. Un être humain, la vibration contenue dans un être humain, peut aussi choisir parfois de se réincarner en animal. La Vie est joueuse, vous l’avez compris. Et la Vie ne se prive d’aucune expérience. Ainsi, faites fi de toutes vos croyances limitatives ! Explorez, explorez le jeu qui est le vôtre ! Faites sortir de prison tout ce qui en vous est en prison, comme dans le jeu du Monopoly ou tomber dans un puits comme dans le jeu de l’oie, afin que tous les aspects de votre être puissent jouer librement. Que rien en vous ne soit entravé !

– Il faut quand même être très doué dans le jeu pour sortir de nos entraves, contourner les entraves que nous rencontrons avec les autres, avec la vie. Il faut être doué …

– Ne te sous-estime pas !

– Est-ce qu’il y a des centres de vacances de temps en temps ?

– Tout est possible.

Question :
– Dans le choix des planètes pour faire nos expériences, n’y-a-t-il pas des planètes qui sont réservées aux êtres très très évolués, où on n’accepte pas ceux qui sont … (âmes qui auraient raté leur examen de passage) ?

– Alors cette question, cher frère, est très intéressante parce qu’elle va vous obliger à sortir de vos croyances. L’Âme par essence est pure dans votre jugement de valeurs. Nous parlons votre langage. L’Âme par essence est pure, l’Âme par essence est Lumière, Amour, Compassion, Joie, Harmonie, etc… Lorsque l’Âme fait un choix d’incarnation, par exemple sur la Terre, en quelque sorte elle descend comme dans un entonnoir pour vous donner une image, c’est-à-dire qu’elle se réduit, elle se contracte et le passage de la naissance par le vagin de la femme est tout à fait l’image de l’entonnoir. Ainsi elle se contracte et en se contractant, elle se crée des contraintes et en se créant des contraintes et en descendant, elle épouse les formes physiques certes, mais elle épouse également les formes émotionnelles, les formes karmiques, les formes généalogiques qui lui sont, nous allons dire, imposées par le jeu qu’elle a choisi. Et c’est en se contractant qu’elle va en quelque sorte inscrire en elle des blessures. Vous nous suivez ? Puis elle s’incarne et là vous connaissez. Lorsque l’Âme quitte le corps humain, elle se décontracte, et dans un certain cheminement, selon la vie qu’elle vient de mener, selon les étapes qu’elle a franchies, selon les libérations qu’elle a pu vivre, l’Âme se détend et s’expanse à nouveau et alors retrouve son état originel, Pure Lumière, Pure Harmonie, Pure Compassion, etc… Ainsi tu peux comprendre, cher frère, qu’elle est libre de s’incarner où elle veut et elle est ainsi libre de s’incarner sur une Planète telle que tu viens de la décrire. C’est-à-dire qu’une Âme peut et c’est là où il est important de sortir de vos croyances, l’Âme peut osciller entre une vie sur la Terre et une vie sur un plan de conscience très élevée. Nous ne disons pas cela dans une idée de jugement de valeurs mais simplement dans le fait que les plans vibratoires sont différents.

– C’est en quelque sorte ce que tu disais, chère sœur, quand tu parlais des centres de vacances. Toutefois vous le savez, le temps, l’espace temps n’est pas le même sur la Terre que hors de la Terre et ainsi une Âme qui vient de quitter un corps humain, peut très bien se réincarner par exemple 15 jours après, en tout cas choisir des parents, et choisir d’investir un fœtus en ayant entre temps fait un petit tour dans une autre vie, dans un autre espace vibratoire. Nous vous le disons, la Vie est infinité de possibilités. Vois-tu dans cet espace temps où l’Âme est allée expérimenter la vie sur un autre plan vibratoire, sur une autre planète, elle peut faire ce choix, revenir sur la Terre dans une autre incarnation avec cette expérience en mémoire afin de faire évoluer le jeu sur la Terre, afin de faire bouger ce jeu, afin de le transformer. Ceci ouvre vos horizons, n’est-ce pas ?

– J’ai pensé que chaque fois qu’il y avait incarnation, c’était justement avec le choix du jeu dans le but d’évoluer, mais pas obligatoirement en fin de compte.

– Explique-toi.

– Je pensais que quand on se réincarne, on y vient en connaissance de cause pour quelque chose, dans un but de mission et d’évolution positive.

– Tu penses cela, chère sœur, parce qu’actuellement toutes les Âmes incarnées sur la Terre ont cette conscience-là. Toutes les Âmes incarnées sur la Terre se sont incarnées avec ce choix-là. C’est pour cette raison qu’il y a cette pensée en toi. Mais cela n’a pas toujours été le cas dans la vie sur Terre par exemple.

– Des Âmes peuvent s’incarner pour aider une Âme amie ou sœur qui est dans son expérience sur la Terre ?

– Bien évidemment. Bien sûr.

Question :
– Que devient dans ce cadre là qui semble laisser des possibilités ouvertes à l’Infini, que devient le rôle de ceux qu’on appelle “les Seigneurs du Karma” ?

– Ysa’belle (là c’est moi qui parle) : Moi je les connais sous le nom de “Maîtres du Karma”, c’est ça, c’est la même chose, ceux qui détiennent les clés en quelque sorte ?

– Oui, des guides qui sont sur d’autres plans et qui eux vont connaître l’ensemble de nos incarnations, l’ensemble de notre chemin dans un rôle évident sur d’autres plans.

– Considère-les en quelque sorte, pour reprendre l’idée du jeu, considère-les comme des croupiers qui distribuent les cartes, qui distribuent les jetons. Ils ont certes un rôle important à jouer car ils les distribuent de façon non impliquée. Ils répondent simplement à la demande de l’Âme et il est important que toutes ces mémoires soient archivées dans une bibliothèque et qu’il y ait des êtres, des entités, qui veillent sur ces archives. C’est en quelque sorte la Bibliothèque Universelle. Et il y a effectivement des entités qui ont la responsabilité du karma humain.

– les annales akashiques ?

– Le karma fait partie des annales akashiques. Les annales akashiques sont la grande Bibliothèque. Le karma est un rayon de la Bibliothèque, le karma humain nous entendons.

– Donc, le rôle à ces Maîtres du Karma n’est jamais directif ?

– Le rôle n’est pas directif, il est un rôle de consultant en quelque sorte, pour reprendre ces termes-là. C’est comme vois-tu, tu es une femme, nous allons te parler comme une femme. C’est comme si tu entrais dans un magasin de vêtements. Voilà, demain j’ai une journée importante, je vais passer un entretien d’embauche. Qu’avez-vous dans votre magasin qui pourrait correspondre à ma demande ? Et les Maîtres du Karma vont te faire des propositions, la vendeuse plutôt va te faire des propositions et tu vas choisir la tenue qui est en adéquation avec la journée de demain et avec tes goûts, tes goûts c’est-à-dire avec la personnalité que tu incarnes. Ainsi lorsque l’Âme prend cette décision de s’incarner sur la Terre, qu’elle commence sa contraction comme nous l’avons expliqué, effectivement elle a fait le choix d’une famille, elle a fait le choix d’un héritage généalogique et en conséquence de ce choix-là, elle va choisir dans le rayon du karma, avec l’aide des Maîtres du Karma, elle va choisir ce qu’elle va pouvoir mettre comme vêtements dans ses bagages.

– C’est clair, merci.

– Donc, on n’est jamais seul avant de s’incarner. On peut être conseillé ?

– Considérez chères sœurs, chers frères, que vous n’êtes jamais, jamais, jamais seuls et que dans ce jeu de la Vie, vous avez une multitude de partenaires qui vous conseillent, qui vous aiguillent, qui vous éclairent.

– Je voudrais une petite précision. J’ai lu, entendu, qu’on avait la possibilité aujourd’hui d’avoir une levée de karma. Qu’en est-il ?

– C’est tout à fait exact. Vous vivez, vous le savez, nous vous l’avons déjà dit, vous vivez une libération des chaînes à une vitesse grand V. Vous êtes dans un train lancé à très très grande vitesse. Et pour que ce jeu puisse se transformer, il est important que vous soyez totalement libérés de toutes ces chaînes karmiques et pour être libéré de ces chaînes karmiques, il est important que vous sortiez de toutes ces croyances karmiques. Nous avons aujourd’hui fait sauter pas mal de verrous. Nous avons ouvert vos consciences grandement.

– Faut-il en faire la demande, se manifester ou ça se fait naturellement ou faut-il arriver à une compréhension pour s’en libérer ?

– La réponse est oui à toutes tes questions. Nous vous aimons.

– Nous aussi.

Question :
– Est-ce que nos amis Vénusiens peuvent nous dire si l’eau est un élément, un enjeu important, très important, primordial dans le changement de vibrations ?

– Précise ta question.

– Nous sommes à 80 % d’eau. Les molécules d’eau répondent à l’Amour et répondent aussi à la haine. Comment transformer nos 80 % physique, matériel, pour être plus dans de bonnes vibrations, bonnes conditions, bonnes énergies ? Autant ce matin j’avais des ailes, autant là maintenant je reviens à la réalité et le jeu d’accord, j’ai choisi, compris mais je suis fatiguée, comme beaucoup de gens. Le jeu, c’est un mot qui me fait mal aujourd’hui, quand ils emploient le mot jeu.

– Il y en a marre de jouer.

– Donc est-ce que l’eau (je fais référence à des choses que j’ai lues, vues en film, etc.) , je suis beaucoup médecines parallèles, et ça fait partie de ce qu’on est physique . Ma question : est-ce que l’eau, on doit la “vénérer”, en ce qui concerne nous êtres humains et faire quelque chose avec l’eau ou sur l’eau ou dans l’eau ?

– Il est important d’avoir cette conscience que tu viens de nommer, la conscience que vous êtes constitués pour une grande partie effectivement de liquide et la conscience que l’eau est conductrice, c’est-à-dire que les émotions que vous vivez, peuvent très très rapidement, effectivement si elles sont négatives, se répandre dans tout votre corps, tout votre corps et par l’effet des vibrations négatives, se cristalliser et ainsi bloquer la libre circulation de vos liquides et ainsi créer des difficultés telles fatigue, maladies, tout cela pour ne parler que du corps physique. Le mot “vénérer” n’est pas tout à fait juste. Il est simplement juste de vous aimer et de vous accepter tels que vous êtes ici et maintenant, d’aimer votre corps physique ici et maintenant, d’aimer votre personnalité telle qu’elle est, avec ses forces et ses faiblesses ici et maintenant. Ton corps, chère sœur, est un ensemble de molécules. Ainsi il n’est pas totalement juste de te concentrer uniquement sur les molécules d’eau. Il est juste de transmettre cet amour pour toi à toutes les cellules de ton corps, qu’elles soient liquides ou solides. Toutefois pour revenir à ta question, l’importance de cette conscience est capitale parce qu’elle explique, elle explique l’importance de générer des pensées d’Amour. Avons-nous répondu à ta question ?

– Oui.

Nous allons nous arrêter là.

Nous vous remercions infiniment.

Nous vous aimons infiniment et nous vous accompagnons et nous vous disons à très bientôt.

– MERCI.

Transmission canalisée par Ysa’Belle
Tous les textes de ce site peuvent être reproduits librement sous conditions de ne point les modifier et que leur origine (http://www.coeur-orseraphin.com) soit mentionnée.


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius- Au service de la Nouvelle Terre


Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !

°°°°°°°°°°°°°
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source

Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !
Copyright © 2017 Les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre.
Fièrement propulsé par WordPress avec un thème modifié par Arcturius