Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
http://arcturius.org/un-president-pour-la-premiere-nation-spatiale-asgardia/
RSS

Le fondateur de la première “nation” spatiale, Igor Ashurbeyli, va s’auto-proclamer président d’Asgardia le 25 juin 2018…

La toute première ” nation spatiale ” auto-revendiquée, dénommée Asgardia (du nom d’Asgard, ville divine de la mythologie nordique), réunira le 25 juin à Vienne (Autriche) des diplomates, scientifiques, ingénieurs, universitaires et ” députés ” asgardiens fraîchement élus pour l’intronisation de son président : l’homme d’affaires russo-azerbaïdjanais Igor Ashurbeyli, président de la Commission internationale des sciences spatiales de l’Unesco et initiateur du projet.

Retour sur ce qui ressemble à une belle utopie. Le 12 octobre 2016, à Paris, le docteur en sciences de l’ingénieur, entouré de chercheurs internationaux, annonce la fondation d’Asgardia, définie comme une nation pacifique, ouverte à tous, qui devrait un jour –peut-être– s’installer en orbite terrestre. Auparavant, Igor Ashurbeyli avait instauré un Centre International de Recherche Aérospatiale à Vienne, dont la seule activité visible  est…l’établissement d’Asgardia.

Près de 200 000 personnes ont déjà obtenu la « citoyenneté spatiale »

L’objectif annoncé du concept est de créer “un cadre philosophique, juridique, scientifique et technique pour offrir un accès égal à l’espace pour tous les peuples de la Terre”. Asgardia s’est d’ores et déjà doté d’une constitution, d’un drapeau et d’armoiries. Aujourd’hui, près de 200 000 personnes de plus de 200 pays ont obtenu la « citoyenneté spatiale » via le site internet de l’organisation.

En juin prochain, donc, nouvelle étape : le chef de la nation spatiale doit annoncer, dans son discours inaugural, les prochaines étapes de constitution d’Asgardia, telles que le développement de son économie et d’une crypto-monnaie, ainsi que la demande de reconnaissance par les Nations Unies. Ce sera aussi l’occasion d’un premier sommet parlementaire qui planchera sur les premières lois asgardiennes.

Les évolutions suivantes consisteront à établir des ambassades sur chaque continent. Et à faire ses premiers pas dans l’espace avec la mise en orbite, le 12 novembre prochain, du satellite Asgardia-1 : soit un Cubesat (un cube de 10cm de côté pesant 1 kg) qui sera propulsé depuis la station spatiale internationale pour une durée de vie de deux ans. Il emportera les données personnelles des citoyens d’Asgarda.

Si vous voulez assister à l’événement du 25 juin à Vienne, tentez votre chance au tirage au sort quotidien qui a lieu sur ce site : https://asgardia.space/en/inauguration

Source : https://www.sciencesetavenir.fr/


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius- Au service de la Nouvelle Terre

---------------------------
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source

Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !


Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
http://arcturius.org/un-president-pour-la-premiere-nation-spatiale-asgardia/
RSS