Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
http://arcturius.org/voici-les-signes-qui-montrent-que-vous-faites-un-burn-outet-comment-y-remedier/
RSS

Même les meilleurs emplois sont susceptibles de mener à l’épuisement. Plus le travail est intense plus vous serez motivé à réussir, et plus votre esprit sera accaparé.

L’incidence du burn out augmente à mesure que l’utilisation de la technologie rend les frontières un peu floues entre le travail et la maison. D’après une étude globale réalisée par Regus, l’American Psychological Association le National Opinion Research Center de l’université de Chicago, auprès de plus de 11 000 sociétés implantées dans 13 pays, 58% des entreprises au niveau international ont connu une augmentation significative du stress au sein de leurs équipes.

  • 57% des salariés au niveau international se disent plus stressés aujourd’hui qu’il y a 5 ans
  • 31% des adultes employés ont des difficultés à gérer leurs responsabilités professionnelles et familiales
  • 56% des français indiquent avoir connu un stress « plus important » ou « significativement plus important » ces deux dernières années, se situant ainsi dans la moyenne basse.

La Society for Human Resource Management (SHRM) est une association mutuelle qui regroupe des experts des ressources humaines dans les secteurs public et privé, et elle a révélé que « le burn out de son emploi actuel » est généralement l’une des principales raisons pour lesquelles les gens renoncent.

Le burn out peut vraiment passer outre la volonté, même si vous continuez à travailler avec le même enthousiasme. Arianna Huffington en a fait l’expérience le jour où elle a presque failli perdre pied à cause l’épuisement professionnel.

Elle était si fatiguée un jour au travail, que son visage a heurté son bureau, elle a perdu connaissance. Elle a cassé l’os de sa joue et a dû avoir quatre points de suture autour de son œil.

« Je voudrais pouvoir revenir en arrière et me dire à moi-même que non seulement il n’y pas de compromis entre une vie bien remplie et une haute performance, mais que la performance est effectivement améliorée lorsque nos vies comprennent une période de renouvellement, de sagesse, d’émerveillement et de dons. Cela m’a épargné beaucoup de stress inutile, d’épuisement et de fatigue. » – Arianna Huffington

Le burn out résulte habituellement d’un mauvais alignement des entrées-sorties; vous ressentez cet épuisement quand vous avez l’impression de mettre plus dans votre travail que ce que vous en tirez. Parfois, cela se produit lorsqu’un travail n’est pas assez gratifiant, mais le plus souvent, c’est parce que vous ne prenez pas soin de vous-même.

Avant de pouvoir traiter et même prévenir l’épuisement professionnel, vous devez reconnaître les signes avant-coureurs de sorte à savoir lorsqu’il est temps de prendre des mesures.

Voici quelques signes, sans ordre particulier:

Les problèmes de santé. Le burn out a un énorme impact négatif sur votre santé physique et mentale. Que ça soit un mal de dos, une dépression, des maladies cardiaques, l’obésité, ou des maladies récurrentes, vous devez prendre en considération le rôle que votre travail joue dans ce domaine. Vous saurez quand l’épuisement affecte votre santé, et vous n’aurez qu’à décider si votre méthode de travail vaut les conséquences.

Les troubles cognitifs. Des études démontrent que le stress martèle le cortex préfrontal, la partie du cerveau qui est responsable de la fonction exécutive. Les fonctions exécutives influent sur votre mémoire, les capacités de prise de décision, le contrôle émotionnel, et la concentration.

Lorsque vous remarquez que vous faites des erreurs stupides, que vous oubliez des choses importantes, que vous avec des explosions de colère répétées, ou que vous prenez des mauvaises décisions, vous faites probablement un burn out.

Des difficultés avec le travail et les relations personnelles. Le stress se propage dans tout ce que vous faites, en particulier dans la façon dont vous interagissez avec les gens.

Même quand vous pensez maitriser votre stress et qu’il est sous contrôle au travail, il peut refaire surface chez-vous. Souvent, ce sont vos relations qui en souffrent. Le stress rend beaucoup plus susceptibles les gens d’être agressifs, d’autres perdent leur sang-froid, et s’impliquent dans des logiques qui n’ont ni queue ni tête, ou des conflits inutiles. D’autres sont plus enclins à se retirer et éviter les personnes de leur entourage.

Ramener le travail avec vous à la maison. Vous connaissez le sentiment écœurant lorsque vous êtes couché dans votre lit en pensant à tout le travail que vous n’avez pas fait et en espérant que vous n’avez rien oublié d’important? Lorsque vous n’arrivez pas à arrêter de penser au travail quand vous êtes à la maison, cela est un signal fort que vous faites un burn out.

La fatigue. Le burnout mène souvent à l’épuisement à cause des effets négatifs du stress sur le corps et l’esprit. Les caractéristiques de l’épuisement professionnel se constatent par un manque d’énergie après une bonne nuit de sommeil, la consommation de grandes quantités de caféine pour tenir toute la journée, ou la difficulté à rester éveillé au travail.

La négativité. Le burnout peut rendre quelqu’un très négatif, même lorsque vous êtes en général une personne positive. Si vous vous retrouvez à faire ressortir le côté négatif de toutes les situations, à juger les autres et à vous sentir cynique, alors il est clair que la négativité s’est emparée de vous et qu’il est temps de faire quelque chose pour vous aider.

La baisse de la satisfaction. Vous vous retrouverez presque la majeure partie du temps à ressentir de l’insatisfaction. Les projets et les personnes qui vous faisaient vibrer autrefois ne vous font plus d’effet. Cette baisse de satisfaction rend le travail très difficile, parce que peu importe l’effort que vous consacrez à votre travail, vous n’avez pas le sentiment de recevoir assez en retour.

Perdre votre motivation. ‘Nous commençons nos emplois dans une courbe d’apprentissage, en rêvant d’une vie en rose’. Lorsque vous êtes dans cet état d’esprit, la motivation vient naturellement. Mais lorsque vous avez un burnout, vous avez du mal à trouver la motivation pour accomplir un travail quelconque. Vous pouvez effectuer des tâches, et même les exécuter, mais la motivation qui vous guidait autrefois n’est plus là.

Au lieu d’effectuer un travail pour le plaisir de gagner votre vie, votre motivation est fondée sur le manque d’échéance, le fait d’être abandonné, ou sur la peur d’être licencié.

Les problèmes de performance. Les gens qui ont des burnouts sont souvent très doués, donc lorsque leur performance commence à diminuer, les autres ne le remarquent pas toujours. Il est essentiel de surveiller votre dérapage. Comment était votre performance il y a un mois de cela? Il y a six mois? Il y a un an? Autrefois? Si vous voyez une chute dans votre productivité, alors il est plus que temps de déterminer si le burn out s’est emparé de vous.

Des soins médiocres. La vie est une constante lutte contre les choses qui procurent du bien momentanément, mais qui ne sont pas bonnes pour vous. Lorsque vous rencontrez un épuisement intense, vous ne parvenez plus à maintenir votre auto-contrôle et vous succombez plus facilement aux tentations. Ceci est largement dû à la façon dont le stress compromet votre prise de décision et votre maîtrise de soi, et aussi en partie dû à des niveaux inférieurs de confiance et de motivation.

Afficher l'image d'origine

Image crédit : Burn out © Fotolia – 2015

Combattre le burnout

Si vous reconnaissez plusieurs de ces symptômes chez vous, ne vous inquiétez pas. La lutte contre le burnout est une simple question d’auto-traitement. Vous avez besoin de vous séparer de votre travail afin de pouvoir recharger vos batteries et trouver un équilibre. Ce qui suit va vous aider à réaliser cet objectif.

Déconnectez-vous. Se déconnecter est la stratégie la plus importante sur cette liste, parce que si vous n’arrivez pas à trouver le temps de vous déconnecter électroniquement de votre travail, vous ne pouvez pas vraiment remettre vos idées en place. Etre exposé à son travail 24/7 vous expose au stress qui empêche le recentrage de façon continue.

Si vous ne parvenez à pas rester loin des emails et des coups de fil pendant la soirée ou le week-end, essayez de désigner des moments précis pour consulter vos e-mails et répondre à vos messages électroniques. Par exemple, le soir en semaine, vous pouvez consulter vos emails après le dîner, et le week-end vous pouvez consulter vos messages le samedi après-midi pendant que vos enfants sont au sport. Etablir un échelonnement de vos consultations dans le temps atténue le stress sans compromettre votre disponibilité.

Soyez attentif aux signaux corporels. Il est facile de penser qu’un mal de tête provient simplement de la déshydratation, qu’un mal de ventre est la conséquence de quelque chose que vous avez mangé, et qu’un cou tordu est le résultat dû au fait de dormir dans une mauvaise position, mais ce n’est pas toujours le cas. Souvent, les maux et les douleurs sont une accumulation de stress et d’anxiété. La burnout se manifeste dans votre corps, afin que vous appreniez à prêter attention aux signaux de votre corps et que vous preniez des mesures. Votre corps vous parle toujours, et vous devez l’écouter.

Planifiez un horaire de moments de détente. Cela est tout aussi important que de planifier votre travail. Même si cela consiste en quelque chose d’aussi simple que « lire pendant 30 minutes » , sachez que cela sera très positif pour vous. Planifier des activités lors des moments de détente vous permet de donner place à l’inspiration.

Tenez vous à l’écart des somnifères. Lorsque je parle ici de somnifères, il s’agit de toute les sortes de substances qui vous aident à dormir. Que ce soit l’alcool, vicks Nyquil, Valium, les antihistaminiques, ou n’importe quel médicament; toutes ces substances perturbent considérablement le processus naturel de sommeil de votre cerveau. Avez-vous déjà remarqué que les somnifères engendrent des rêves quelque peu étranges? Au moment du sommeil lorsque votre cerveau élimine les toxines nocives, il élabore un enchaînement complexe d’étapes, parfois traversant les souvenirs de la journée en les entreposant ou les écartant complètement (ce qui provoque certains rêves).

La sédation interfère avec ces cycles, modifie le processus naturel du cerveau. Tout ce qui interfère avec le processus naturel du sommeil provoque des conséquences désastreuses sur la qualité de votre sommeil, et vous en avez besoin, car un sommeil de qualité peut éviter le burnout.

Vous devez vous organiser. Une grande partie du stress que nous engendrons sur une base quotidienne n’est pas due au fait d’avoir trop de travail; elle découle du fait d’être trop désorganisé pour gérer efficacement le travail. Lorsque vous prendrez le temps de vous organiser, vous gérerez mieux votre vie..

Prenez régulièrement des pauses au long de la journée de travail. Physiologiquement, nous travaillons mieux par à-coups d’une heure à une heure et demie, avec des pauses de 15 minutes. Si vous attendez d’être fatigué pour prendre une pause, il est déjà trop tard. Vous avez déjà manqué le sommet de votre productivité et vous vous fatiguez inutilement dans le processus. Prenez note le moment de la journée où vous êtes plus productif et veillez à vous reposer pendant les périodes qui seraient improductives.

Comptez sur votre système de soutien. Il est plus facile de vous éloigner des autres quand vous vous sentez stressé, mais certaines de ces personnes peuvent jouer un rôle important dans la guerre contre le burnout. La famille et les amis compatissants sont capables de vous aider. Passer du temps avec des personnes qui s’occupent de vous aide à évacuer le stress du travail, et vous rappelle à quel point la vie est belle.

Il serait possible de combiner tout cela. Si ces stratégies ne fonctionnent pas pour vous, alors le problème pourrait être votre travail. Un travail qui n’est pas fait pour vous peut provoquer l’épuisement en soi. Dans ce cas, vous devrez décider ce qui est plus important: votre travail ou votre santé.

Comment pouvez-vous vaincre le burnout? S’il vous plaît partagez vos pensées, nous pouvons tous apprendre les uns des autres.

Dr. Travis Bradberry est le co-auteur primé du # 1 best – seller, Emotional Intelligence 2.0

Source : https://www.espritsciencemetaphysiques.com


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre

---------------------------
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source

Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !


Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
http://arcturius.org/voici-les-signes-qui-montrent-que-vous-faites-un-burn-outet-comment-y-remedier/
RSS