« Mes chers enfants,

Vous allez être surpris. Aujourd’hui, mon cœur est en joie.

De vous voir réunis en prières, partout à travers le monde, pleurant la perte d’une vieille dame de pierre si familière,

Je me suis sentie aimée, attendrie par vos communions de cœur.

Soulagée que vous puissiez le faire :

Oublier vos différences de couleurs, de culture, d’opinions.

Partager une même douleur pour vous relier à mon cœur maternel.

Je vous suis reconnaissante.

Lorsque je tressaillais sous les assauts des flammes, vous m’avez baignée de vos larmes.

Lorsque mon manteau de fer s’est effondré sous le poids de la flèche incandescente et de la charpente meurtrie aussi noire que la statue d’ébène sous la coupole,

Je me suis sentie légère, libérée de ce lourd fardeau depuis des siècles.

Car j’ai vu que votre Cœur s’ouvrait.

Quand le toit s’est effondré dans un fracas de fin de monde,

Les étincelles rougeoyantes illuminant la nef sur un ciel pour vous d’Apocalypse

J’ai souri, levé les yeux, soulevé mes 7 voiles et regardé ce magnifique ciel

Sous ma couronne étoilée au-dessus du Chœur, mon fils bien Aimé entre mes bras.

Il a illuminé sa croix de sacrifice et a souri aussi

Lumière du Monde, lumière de Vie

Phare au milieu de la Nuit

Pour guider désormais chacun de vos pas.

Je suis défigurée pour un temps

Enfants du ciel et de la Terre

Je suis noire depuis toujours

Car je suis aussi cette Terre qui vous aime, vous nourrit et vous pardonne

Demain, grâce à vos efforts, enfants bénis

Je redeviendrai Arc-en-Ciel, feu d’artifice.

Peu importe ma couleur.

Elle sera celle de notre nouvelle alliance sous le regard-miroir d’un ciel-verrière

qui tracera sous ma nouvelle voûte aérienne un pont d’amour inconditionnel

entre Vous, enfants de l’Ere du Verseau

Et moi, votre Mère Divine à jamais.

Je fais pleuvoir à mon tour sur vos âmes blessées

Des feux de joie.

Abreuvez-vous à ma Source d’amour infini lorsque vous avez soif

Je suis ce Puits-matrice où vous pouvez vous reposer

Je suis cette eau qui jaillit de l’écume de vos rêves

Je saurai éteindre l’incendie de vos doutes

Je suis l’Etoile du Matin qui guide les pêcheurs vers des mers plus limpides

La Stella Maris des navigateurs en quête de nouvelles terres

Je suis celle qui vous bercera à l’aube de vos vies

Je suis celle qui vous accueillera sur les rives paisibles de l’immortalité

Je suis celle qui assistera à chacune de vos résurrections

Tout au long de cette ascension christique

Vers l’Unité de l’Esprit Saint

Au sein du Grand Soleil Central qui vous a vu naître.

Ainsi soit-il. Amen

Votre Mère divine

Canalisé par Dominique R. France


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !