Vous désirez voir l’harmonie et la joie de vivre s’installer dans vos milieux de vie ? Vous trouvez cela difficile avec vos mille et un projets à mener de front ? Vous souhaitez que vos enfants et vos collègues de travail soient plus respectueux et plus collaborateurs ?

Voici 4 habitudes géniales que vous pouvez adopter tant au travail qu’à la maison pour ajouter énormément de qualité dans toutes vos communications et économiser beaucoup de temps.

  1. L’habitude d’apprécier. Cela paraît évident et je le répète souvent ! Cependant c’est l’une des habitudes les plus rares dans les milieux de travail et dans les familles. Apprécier répond au besoin des humains de se sentir reconnus. Plus vous installez cette habitude, plus vous stimulez les muscles de la confiance et de la collaboration chez les gens que vous côtoyez. Et n’oubliez pas de vous apprécier vous-même ! Ce sera plus facile d’apprécier les autres.
  2. L’habitude de se donner rendez-vous. Tout le monde est convaincu que le temps est précieux mais on oublie souvent de s’en réserver. Avez-vous remarqué à quel point il est facile de surcharger votre agenda? Avez-vous noté que cela vous cause du stress et que le stress vous rend moins affable et diminue la qualité de vos communications? Prendre l’habitude de réserver un moment à votre agenda, ne serait-ce que 5 minutes par jour, va vous permettre de respirer et de laisser aller les tensions. Vous verrez, vos épaules vont baisser lorsque vous respirez et vous deviendrez plus efficace parce que moins tendu!
  3. L’habitude d’avoir de l’ordre. Vous savez à quel point il est libérateur de regarder un bureau dégagé et combien vous économisez de temps en classant vos dossiers de manière à vous y retrouver rapidement. Avoir de l’ordre est une merveilleuse habitude à modeler pour les autres. Ça joue sur l’ambiance et favorise les bonnes relations.
  4. L’habitude de parler moins fort. Un jour que je tentais de m’exprimer en espagnol, langue que je ne maîtrise pas, j’ai pris conscience que je répétais plus fort dans l’espoir de me faire comprendre. Parler plus fort ne rend pas le message plus clair ni plus compréhensible. Cela n’améliore pas non plus la qualité d’écoute de votre interlocuteur. Hausser le ton est un signe d’impuissance. C’est contagieux et ça mène à une escalade qui envenime les communications.

Un conseil en bonus : Voici un truc pour retrouver votre calme lorsque survient une émotion forte. Identifiez votre émotion dominante et partagez-la avec un message « Je ». Ce genre de message commence par « Quand ceci se passe, je me sens de telle manière » Par exemple, « Quand tu refuses de participer aux tâches ménagères, je me sens surchargée et j’ai plus de difficulté à rester de bonne humeur. » Plutôt que de faire des reproches, vous prenez la responsabilité de ce que vous ressentez.

C’est un beau défi et un art qui s’apprend.
Installez une de ces habitudes, va améliorer votre vie. C’est promis !

Me croyez-vous ?
Chaleureusement,
Aline

Source: http://lasolutionestenvous.com


ATTENTION: Votre discernement est requis par rapport à ces textes.
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

- POSER UN GESTE D'AMOUR -
Une contribution volontaire
aide véritablement à maintenir ce site ouvert
et ainsi vous devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre