Canalisation publique, le 27 août 2019
par Ginette Desrosiers

On commence en disant : On vous souhaite bienvenue. Bienvenue à cet instant de réconciliation à votre Âme de Lumière, à votre Être divin.

Nous sommes heureux de partager avec vous cet enseignement, ce Lien du Cœur, d’Âme à Âme entre la Lumière et la Terre, les habitants de cette Terre.

Je vois en vous la capacité de vous déployer dans ce que vous êtes vraiment : des Êtres de Lumière, des Êtres divins.

Vous avez parfois envie de faire autrement, de vivre autrement, de changer vos habitudes de vie. Et pourtant vous laissez faire, vous agissez de façon continue dans la vie sans modifier quoi que ce soit à vos habitudes de vie. Et pourtant, en vous profondément, vous savez que vous devez faire des ajustements et vivre le monde d’une autre façon. Vous avez accueilli, vous avez choisi cette incarnation en venant proposer des défis de vie de transformation et pour cela, en vous vous avez profondément cet intérêt à vivre le changement, vivre la vie de façon différente. Alors vous voyez, vous avez mis un voile, d’une certaine façon oublié ce qui était proposé par votre Être à ce Chemin d’existence et d’incarnation. Le moment est venu de faire cette transition vers le mouvement portant votre Être dans cette réalisation de la grande transformation profonde, pour vous, et cela sera pour ceux qui vous entourent. Si vous changez des habitudes de vie, vous aurez à ce moment-là un aspect de vous qui entrera dans ce mouvement de transformation. Et si vous acceptez la vie telle qu’elle est, nourrissant des contrariétés, vous choisissez de rester dans les anciennes vibrations, les anciennes énergies.

Vous avez compris qu’il fallait changer, transformer, et petit à petit cela peut se faire. Nous concevons que ce n’est point la grande transformation en une journée qui peut se faire, mais simplement des petits gestes au quotidien qui viennent s’ajouter l’un à l’autre et former un grand tout qui devient la grande transformation.

Vous avez accompli un parcours, vous avez façonné votre moment de vie en exigeant ce qui était pour vous les choix préférant ce que vous souhaitiez, mais vous avez encore à vous affranchir de certaines situations, de certaines façons de faire qui sont, à ce moment-ci, désuètes et ne permettent pas à votre Être de s’expansionner comme il se doit.

Vous avez bon nombre de fois recherché cet état de paix, cet état ascensionnel, méditant, cherchant ce silence intérieur, cette Voie du Cœur et l’acceptation de cette transition vers le nouveau monde. Vous l’avez accueilli en façonnant de l’énergie, en façonnant votre Être pour accueillir la vibration, l’émanation de Lumière et apporter ainsi une transformation dans votre énergie, dans votre corps, dans vos cellules. Vous avez combattu le fléau en vous, les multiples bouleversements de l’Être, de l’Âme. La compassion doit être, à ce moment-ci, envers vous, vers ce qui ne va point encore dans ce que vous désirez, mais aussi observer ce qui doit être modifié de vos façons de faire de l’extérieur, de la vie courante. Ce Chemin de transition vers la nouveauté, vers la création de ce Nouveau Monde.

Nous disons ici : ce n’est pas la Grande Transformation, mais simplement les petits gestes, les petits agissements au quotidien qui feront la différence. En changeant vos façons de voir, vos façons de faire, vous agissez ainsi à faire ouvrir ce Chemin pour vos semblables, pour ceux que vous côtoyez, puisqu’ils feront avec vous la différence dans ce moment d’évolution. Ne croyez pas que ce simple regard vers ce qui ne va pas contribue à faire changer les situations. Simplement, à ce moment-là vous constatez, vous voyez, mais il est important de mettre le pas dans la transition de la transformation.

La réalité sera différente si vous agissez, si vous vivez cet instant, ce moment présent en créant et en agissant pour le bien de votre monde. Cette Terre, cet endroit où vous habitez a besoin de vous, votre planète a besoin de votre aide. Il y a beaucoup de souffrance en ce moment, beaucoup de dégradation, de pollution; votre environnement se détruit et vous n’agissez point. Vous regardez, vous opérez de petits changements mais quelles sont les modifications vraiment importantes qui font en sorte de contribuer à ce changement majeur qui fera en sorte de créer la Nouvelle Terre ? Les défis sont importants, les modes de pensée ont évolué et de grandes propagandes se font dans diverses situations et contribuent à engendrer ce fléau de votre humanité. Et parfois vous le comprenez, et en d’autres fois vous agissez de la même façon que ceux qui ont créé ce fléau de votre humanité.

La simplicité, le geste simple, la création, la meilleure façon possible, il est temps de voir à cela. Les ouvrages sont nombreux, les créations se font petit à petit, et vous regardez cela, vous emboîtez le pas parfois en voulant faire la différence mais vous agissez autrement. Vous ne réalisez point à quel point il est important de mettre avant tout ce grand changement pour votre humanité, pour votre planète.

L’abondance il y a, certes, devant vous proposée de nombreuses façons; des illusions pourtant puisque tout se crée et tout se détruit. C’est à cela qu’il faut penser : simplement gaspillez moins, utilisez adéquatement ce qui est proposé et sachez reconnaitre, observer ce qui doit être fait. Plus vous multipliez les efforts à faire en sorte de modifier et contribuer à ce changement, plus vous agissez abondamment puisque d’autres le font, puisque l’ajustement se fait autour de vous petit à petit, et vous créez alors un cercle de modification et vous entretenez cela. Alors ce cercle s’élargit de plus en plus et cette contribution à l’humanité se fait; un Plan de conscience nouvelle s’installe et la modification se fait plus grande que vous l’auriez pensé auparavant. Petits gestes, petits agissements pour une grande évolution.

Sachez reconnaitre ce qui ne va point; sachez agir et trouver les solutions qui feront en sorte de parvenir à cet équilibre planétaire. Nombre de personnes souffrent de la cruauté de ce monde : le manque d’Amour, le manque de compassion, le manque de soutien, et l’évolution se fait à travers cela puisque la plupart ne sont pas conscients de ce qui se passe en différents endroits. Les médias transportent l’information et vous la recevez, au compte-gouttes parfois, de différentes façons et vous avez à vous ajuster à cela. Ne pas croire tout ce qui est dit mais aussi penser à faire la différence. Vous êtes des Êtres dotés d’une intelligence, une possibilité de penser, de réfléchir et d’agir. Alors, dans votre constitution d’humain de création, soyez ce créateur de bonne façon : ajustez la vie, réfléchissez à ce que vous faites, engendrez ce Nouveau Monde. Participez adéquatement, entrevoyez l’avenir dans cette mise en chantier de nouvelles créations. En vous il y a cela, ces multiples possibilités de faire un changement dans ce qu’il y a à vivre, pour vous et autour de vous.

Les lois peuvent changer. Ce sont les humains qui fabriquent les lois; c’est le poids de ce que vous faites qui pousse cette transformation. Si vous optez pour concevoir différemment, il y aura l’ajustement, la synchronicité, l’ouverture à ce potentiel de création différent. Les Êtres percevront ce qu’il y a, observeront et voudront contribuer eux aussi à faire ce moment de transition de nouvelle façon.

Vous êtes des émissaires, vous êtes la transformation, et ce prémisse de changement s’opère de façon adéquate, du moment où vous ajustez à ouvrir de nouvelle façon. Les achats sont nombreux, vous profitez pleinement de la vie, vous voulez avoir, posséder, vous organisez vos vies de façon abondante et vous gaspillez également à travers cela. Vous dépensez votre énergie à essayer d’avoir et d’obtenir alors que vous possédez de nombreuses choses. Nous disons : il est bien de posséder certains biens, habitation, vêtements, cela est essentiel mais vous devez avoir à l’œil : est-ce vraiment nécessaire tout cela? Il y a eu dernièrement, dans cette année, de grands bouleversements qui ont fait en sorte de déloger certaines personnes de leurs habitations et de contribuer ainsi à mettre en lumière tout ce qui pouvait se transformer en peu de temps dans votre monde : la conscience du bien matériel que l’on détruisait ainsi si rapidement.

Vous avez la possibilité de créer, ayez l’audace de transformer, de modifier et de penser autrement, voyez à aider votre prochain. Puisqu’il y a eu bon nombre de crises dans votre monde et ici près de vous, avez-vous agi à ce moment-là? Versé quelques larmes, certes en regardant; trouvé cela très triste de désespoir. Avez-vous agi, avez-vous changé quelque chose à vos habitudes de vie?

Nous disons : soyez alerte, comprenez l’importance de nourrir votre Être de l’intérieur mais aussi de transformer à l’extérieur. L’Être a besoin de se diversifier et d’acquérir : acquérir la connaissance, la sagesse, dans son évolution. Il faut être alerte à ce qui se fait, en vous et autour de vous. Soyez responsable de vos agissements. De façon générale, vous avez compris, vous avez appris et vous essayez de changer, de transformer mais n’oubliez pas : vous êtes cet émissaire de transformation, vous êtes le phare qui guide, qui éclaire. Alors, soyez généreux de votre personne vers ceux qui vous entourent, vers ce monde. Essayez de comprendre qu’ils ont besoin de vous, et ils s’ajusteront aussi dans cette transformation.

Nous recommandons des moments de calme, des moments de détente afin d’apprivoiser l’énergie et de trouver, au centre de votre Être, cet aspect qui demande la transformation.

Alors posez-vous cette question dans ces moments de méditation :

« Quel est le meilleur de moi-même que je peux faire, donner, autour de moi, apporter?

Comment puis-je changer ma vie pour être ce phare, pour être ce moment de transformation pour la Nouvelle Terre?

Comment puis-je faire pour être dans mon abondance de vie, dans la générosité de ce qu’apporte la Terre, la Vie? ».

Apprécier la Vie, savoir récolter, user de vos énergies pour le bien, pour créer la nouveauté, de nouvelles façons de faire, de nouvelles façons de voir, élargir vos cercles de connaissances, propager l’enseignement, propager cette liberté d’être, au Cœur de votre Être et de ceux qui vous entourent. L’Amour doit se multiplier, la générosité, cela apportera à vous l’abondance de la reconnaissance, et vous vivrez à ce moment-là cette transformation et transition de la Nouvelle Terre.

Les échanges sont nombreux, la participation à élaborer de nouvelles stratégies, de nouveaux Plans. Il est bon de réfléchir mais il est important de mettre en action. Si vous désirez la vie d’une autre façon, vous serez en mesure de concrétiser cela par votre générosité d’Âme, par le bien collectif que vous apportez. Nous sommes heureux de contribuer avec vous, manifestant notre Présence en différents endroits et agissant avec vous au mieux-être de votre Être et de ceux qui vous entourent.

Chaque instant, chaque moment de vie est crucial, il n’est jamais trop tard pour commencer une bonne habitude ou une transformation.

Et avant tout, le corps a besoin de se détendre de ce stress quotidien que vous accumulez, cette partie de vous qui ne se repose jamais. Il y a toujours cette impression de travailler, même en dehors des heures de travail. Vous avez la peur de manquer quelque chose, alors vous pensez, vous réfléchissez trop. Trouvez ce calme intérieur par la détente.

Nous invitons votre Être à marcher dans la nature, accueillir ces vibrations qui sont resplendissantes autour de vous. Vous devez retrouver cet équilibre et percevoir en toute chose la beauté et la générosité de ce qui vous entoure : l’abondance de fruits, de fleurs, les arbres, les feuilles, le vent, cette qualité de l’air. Vous ne pensez même plus à cela; vous respirez sans penser à l’air que vous respirez. Vous ne faites que vivre la Vie. Autorisez-vous cet instant où vous accueillez l’énergie de la Nature. Observez en vous ce qui se passe : chaque inhalation de cet oxygène, cet air qui vous remplit, ce souffle de vie, c’est lui qui constitue votre énergie vitale. Sans air vous ne respirez plus, vous suffoquez, vous perdez votre énergie et vous éteignez votre corps. Alors, songez à cela, purifiez votre Être, nourrissez-vous de cette Nature.

Placez vos pieds dans une source d’eau, ressentez la vibration, l’émanation d’énergies que l’eau apporte à vos pieds, à votre corps. Ressentez comme elle purifie votre Être puisque vous pouvez vous purifier avec cette eau. Ressentez comme elle libère vos vieilles énergies; elle les prend, elle les nettoie. Cette eau vous ressource, vous vitalise; elle est importante, sa qualité est importante.

Marchez dans l’herbe ou les pieds sur la Terre, dans le sable. Observez, ressentez la chaleur de la Terre, la sensation, la vibration, l’émanation de l’énergie de la Terre.

Observez le ciel, la luminosité, cet éclairage qui est là par le Soleil. Tout est lumière, tout est réflexion de cette lumière; observez la lumière sur le feuillage des arbres. Nourrissez votre Être de ces vibrations, côtoyez la Nature de façon différente. Ressentez cette fréquence énergétique vous habiter; devenez cette fréquence énergétique, cette luminosité. Vous ressentirez le dégagement se faire; la paix grandissant : l’éveil de la Nature, la pensée créatrice dans la légèreté, le souffle de Vie animant votre Être. Vous serez un Être nouveau, une énergie nouvelle, alors vous comprendrez mieux ce qui habite votre monde, cette densité que vous créez par vos façons de faire, par votre stress quotidien, par l’animation que vous mettez au quotidien dans l’agitation. Vous voyez en cet instant, vous ressentez ces deux émanations, ces deux vibrations différentes opposées l’une de l’autre, l’agitation et le calme : ce que vous choisissez, cela peut se répercuter dans votre vie.

Apprenez à reconnaitre ce qui fait l’Être essentiel : la vie animant chaque cellule, et le monde se transformant petit à petit dans cette direction par vos agissements concrets à faire de ce monde un monde de Lumière, un monde de Vie. Et vous saurez ainsi vivre beaucoup plus longtemps, de façon adéquate et plein d’énergie, ressourcé de cette Vie, et non affaibli par la densité pesante de la vie.

Nous sommes heureux de constater que vous faites parfois des efforts dans cette direction puisque vous avez la nostalgie de cela mais, en votre quotidien, cela peut devenir votre réalité : apprendre à vivre de façon différente, alléger vos vies et ouvrir à de nouveaux ressentis.

Enseignez cela à vos petits, enseignez la Vie et la façon de la reconnaitre, et la Grande Transformations se fera. Comprenez que cela est beaucoup plus grand que ce que vous n’imaginez.

Si vous consommez, vous consommez la Vie, alors songez à vos consommations, songez à ajuster pour être dans un parfait équilibre, dans une parfaite harmonie en vous et autour de vous. Quand vous vous nourrissez, quand vous mangez un fruit, observez la fraîcheur, la sensation de ce fruit. Comprenez qu’il est là pour vous, pour apporter à votre Être ses essentiels, ses vitamines pour vous délecter. Appréciez, ne faites pas que prendre ce fruit pour vous nourrir; ressentez la puissante énergie qu’il transporte. Observez comment vous avez vu ce fruit pousser sur l’arbre, comment la nature l’a nourri : le Soleil, l’air; il était là pour vous ce fruit, cette création. Il a simplement poussé, mûri à travers tout ce que portait la Nature autour de lui, l’environnement. Il est comme vous et il sert à vous nourrir. Pensez, en conscience, tout ce qui se présente à vous et devenez cette Grande Transformation.

Ayez la Gratitude de ce qui est proposé; êtes-vous ouvert à cela?

Nous avons ici en cet instant, pour vous, un immense Réservoir d’Amour à vous distribuer, Celui de l’Amour Universel qui nourrit tous les Êtres, qui nourrit tout ce monde.

Accueillez en cet instant cette Émanation, cette Immensité d’Amour qui se déverse en cet instant. Laissez-vous remplir de cette Énergie Bienfaitrice.

Ressentez qu’Elle se répand dans tout votre corps, toutes vos cellules; toutes vos cellules sont touchées de cette Énergie d’Amour. ………. (silence)

Soyez honnête envers vous-même : serez-vous Amour? Serez-vous capable d’aimer autant que vous recevez en cet instant? …………. (silence)

Je demande à chacun de vous de voir à faire respecter le Grand Sentiment de la Vie, d’être dans cette Émanation d’Amour à tout instant, en respectant votre monde, votre prochain, vos semblables. Agir avec sagesse, avec persévérance, puisqu’il faut persévérer et parfois le Chemin peut sembler ardu.

Laissez cette Émanation d’Amour vous remplir, apporter la paix; ce moment est prévu pour vous. ………… (silence)

Les Êtres de Lumière vous accompagnent, ils sont près de vous en cet instant : vos Guides, Anges, Archanges, Maîtres Ascensionnés. Ils vous enveloppent de leur affection, ils vous encouragent, ils vous apportent un enseignement, une clé … peut-être une clé d’une idée nouvelle … peut-être une clé de transformation de votre énergie, une clé de libération … elle est « votre » clé. ……. (silence)

La Présence de l’Archange Mikaël vous accompagnant dans ce parcours. Tout un cortège d’Êtres se manifestent à vous. Les nombreuses traversées de vos vies ont été accompagnées et le seront toujours.

Vous êtes un phare, un guide, ne l’oubliez pas. Vous êtes un montreur de Chemins, voyez cela en vous. ……..(silence)

Grande est votre Mission; parfois vous la voyez grande et, en d’autres moments, petite. Peu importe le regard que l’on a sur soi, chaque moment de vie est important : semer la joie, apporter l’Amour, la compassion, le soutien, la générosité de l’Être est ce qui vient créer cette Abondance de Vie.

De grandes révélations seront faites pour vos Êtres; prochainement vous recevrez des informations. Elles sont encodées en vous, elles seront révélées; vous reconnaitrez et vous saurez, cela vous appartient. Ces moments seront des moments de transformation importante pour chacun de vous, des moments de libération de ce qui obstrue encore votre processus évolutif. ………… (silence)

Nous aimerions que vous appreniez à vous respecter dans ce que vous êtes ; confiance en vous, foi en vous, foi en vos perspectives de vie, foi en votre capacité de réaliser votre vie de façon différente. Entrez en vous, en votre Cœur, et observez, côtoyez vos zones d’ombre et vos zones de Lumière. Sachez reconnaitre ce qui vous freine, et poussez la Porte afin de transformer et de transmuter cela dans votre Grande Évolution de Lumière. Gardez le cap sur ce que vous pressentez juste. Respectez-vous, respectez votre prochain. Ayez l’audace, le courage de mettre de l’avant ce que vous pensez être juste pour le meilleur de votre monde, non pas seulement pour vous mais pour ce que cela apportera à votre humanité.

Si vous courez après votre vie, si vous avez cette impression de toujours devoir courir pour arriver, sans jamais ne parvenir à arriver au but, peut-être n’est-ce pas le bon but que vous fixez. Peut-être avez-vous à regarder différemment. Alors à ce moment-là, en prenant ce recul, vous réfléchirez et arriverez à ce constat de ce qui doit être fait de façon différente, et alors vous aurez compris qu’il était temps de vivre autrement.

Nous saluons ceux qui font les efforts de ce moment de transformation.

Maintenant nous allons dire : soyez béni. Vous êtes aimé de la Source et des Êtres de Lumière qui vous accompagnent. Nous sommes un Plan de Conscience accompagnant ce Processus, un Plan de Conscience de Lumière, des Êtres de Lumière et nous sommes heureux de vous accompagner

À cet instant j’ai l’image : comme si nos mains étaient toutes au centre, comme si nous étions tous reliés au centre de ce groupe : par nos mains, par notre Être, nos énergies qui se rejoignent. Et j’inviterais, dans ce lien au centre, à penser que ces énergies qui nous unissent, ces énergies de paix et d’Amour, soient aussi pour la Terre. Que la Terre reçoive, que tous les habitants de la Terre reçoivent cette Émanation de Lumière qui est présente ici avec ce groupe.

Une pensée aimante, bienveillante pour tous ceux qui accomplissent cette transition vers le Nouveau Monde. Ressentez, dans cet instant, à quel point nous formons Un, un grand Tout, une Unité de Lumière.

Alors je sens cette belle Lumière, cette belle Émanation. Le Guide a terminé son message. J’ajouterais juste que, avant cette rencontre, j’avais vu se placer le Maître El Morya pour apporter les messages … et une belle énergie habite ce groupe.

Deuxième partie de cette rencontre :

Cette deuxième partie est constituée des questionnements des participants et les réponses peuvent être pertinentes pour tous. Les questions trop personnelles y sont retirées.

Question :
Participant : Si on parle d’une étude du Un, que nous sommes Un, est-ce que parce que les facteurs de la Source, moi je suis toi, toi tu es moi, donc on est Un, on est des représentations ou c’est divisé et on est tous dieu ou, peu importe, la Source ?

Réponse :

Ginette : Il commence en disant : Vous êtes un ensemble d’Âmes réunies à une Énergie-Source, une Énergie-Lumière. Une forme de pensée, un égrégore d’énergies, un collectif d’énergies unies en un seul, en un tout, mais avec un lien Âme Unique. Vous êtes un Être individuel, une Âme Unique connectée, reliée à cet ensemble d’énergies universelles appelé « Source d’énergies ».

Ce n’est pas une partie de l’ensemble des Âmes à l’intérieur de l’Être mais une entité Unique qu’il est : une Âme, une Âme de nombreuses vies, de nombreuses incarnations. Avec cela, la connaissance en cet Être est dans ce bassin d’Énergie-Source, la Connaissance-Source de son Être divin qui s’unit par ce Lien de Lumière : Âme intégrée à l’aspect physique de cet Être. Ainsi, cet Être contribue, par son savoir, à l’ensemble de ce savoir universel. Une unité pour la connaissance, pour l’énergie, l’Essence des Êtres, de chaque Être, le Divin de chacun, en ce sens. Mais en chacun, ce potentiel de création unique à chaque Âme en incarnation. Ainsi vous revenez souvent, entre vos incarnations, dans cet Essence, dans ce bassin d’énergies et à la fin, vous revenez à vos études terrestres, apprenant d’autres choses et, transformant ainsi, vous alimentez le savoir et la progression de votre Être dans l’incarnation.

L’Âme est Unique, elle sera toujours Unique même si elle rejoint, par la Présence de Lumière, d’autres Entités de Lumière dans cet Essence, dans ce grand Tout. L’Âme a construit sa vie, son savoir, sa réalisation. Elle a fait partie de l’expérience terrestre à un certain moment de votre évolution. L’Être a choisi de venir s’incarner par cette Présence de Lumière unie à l’ensemble, à la Source, et a contribué, par sa manifestation physique, à créer ce qui devait être l’expérience humaine terrestre. À cela vous avez appris, à cela vous avez conquis, réalisé de diverses façons, avec divers points de vue, et aussi avec des Âmes qui se réalisaient aussi dans le plan terrestre avec un corps physique. Votre connaissance s’est acquise à travers ce partage d’enseignements terrestres, de créations terrestres et, à l’unisson, vous avez ouvert à créer ce monde. En revenant entre les incarnations pour réfléchir et voir ce qui devait être de votre prochaine venue sur Terre. En chaque étape, en chaque incarnation, vous avez progressé, vous avez alimenté votre Âme : de connaissance, de sagesse et de péripéties de toutes sortes engendrant le chaos, le bien, le mal mais la recherche profonde de trouver sa voie, sa quête de réalisation. Des destins tragiques parfois, des abus de pouvoir mais, en tout instant, en toute incarnation il y a eu des réalisations et des ouvertures à mieux comprendre le Chemin d’évolution de l’Être, de l’Âme.

En cet instant, vous comprenez mieux la valeur humaine, le respect de l’Être humain. Vous engendrez différemment votre moment de vie ainsi que les collaborateurs autour de vous. Vous avez, ensemble, uni votre savoir et cela fait partie de cette Essence Universelle de connaissances.

Ainsi il y a, dans ce réservoir de connaissances, la sagesse des anciens, ceux qui ont réalisé le Plan d’incarnation et ont contribué à s’élever davantage afin de ne plus revenir en processus d’incarnation. Ils ont acquis la connaissance, la sagesse; ils ne sont que des énergies, ils ne sont plus dans ce Plan d’incarnation. Ils ne le seront plus puisque leur énergie est universelle et guide à travers votre Essence d’Âme, d’Être. Cela peut paraître un peu compliqué parfois à l’humain de comprendre ce processus d’incarnation, d’évolution et de ce qui se trouve au-dessus de vous, puisque vous dites ainsi. Ce réservoir d’énergies, c’est votre tout, mais chaque Âme est unique. Il dit : Ainsi, tu as compris? Ça répond à ta question?

Participant : Oui.

Question :

Participant : J’aimerais avoir un éclairagesur l’aide médicale à mourir. Qu’est-ce que les Guides en pensent? Quel est leur point amené sur ce qui pourrait sembler un suicide par rapport à l’incarnationconséquence pour le karma, pour l’Âme? Peut-on avoir certaines informations sur ce que ça peut engendrer?

Réponse :

Ginette : Il dit : L’Âme est venue, a choisi de s’incarner, de vivre l’incarnation avec ce qu’il y avait dans ce chemin d’incarnation. Le suicide assisté n’est pas une solution à l’évolution de l’Âme. L’Âme a choisi de vivre cette expérience de traumatisme. Elle comprend la situation, elle vit la situation difficile et a à traverser une épreuve qu’elle a mise dans son plan d’incarnation. Donc l’Âme, en ayant choisi de vivre cette épreuve, a choisi d’y passer les étapes jusqu’à la fin, et non de mettre un terme à ce qui est présenté : la facilité dans ce qui est de mettre fin à la vie, de mettre un terme à sa vie.

Ils disent : les suicides ne sont pas acceptés dans la Lumière comme une évolution de l’Âme. C’est le rejet de la vie, la condamnation de la vie, la non-acceptation de la finalité de la vie. On abrège la souffrance, certes, et on ne fait que retarder l’évolution, le processus évolutif.

À cela nous disons : l’Âme reviendra avec la même réflexion à faire sur ce que sera la fin de sa vie. La réalisation n’est pas complétée, l’acceptation de la mort en finalité malgré la dégradation du corps ou les sentiments qui peuvent habiter l’Âme à ce moment-là ; le karma de l’existence, la fin, la reprise de ce qui n’a pas été compris, l’équilibre à refaire. L’acceptation de la fin dans ce qu’elle doit être, par la mort du corps physique dans ce que l’Âme a choisi de vivre comme fin.

Il n’est pas facile de comprendre. La souffrance humaine fait en sorte de vouloir abréger. C’est se croire au-dessus de la loi de la réalisation de la vie. L’Âme a choisi, l’Âme a compris qu’elle devait faire ce Chemin. La peur habitant l’Âme, la loi de la vie n’est pas respectée. Le suicide est une chose, la vie, la réalisation de la vie une autre chose. Les Êtres ont choisi de diminuer leur capacité d’existence en établissant des règles, des façons de voir, des façons d’agir. Le monde évolue, la conscience aussi. Les résultats, cependant, sont bien différents d’une personne à une autre, la complexité de la réalisation. L’Être doit alléger sa vie, la comprendre, la réaliser différemment. Être avant tout responsable de ce qui lui arrive, de ce qu’il a créé en lui par la distorsion, par les agissements.

Le bien-être d’une personne est la réalisation de l’importance de ce qu’il fait avec son corps, avec son énergie : bien manger, s’alimenter adéquatement, mettre de la vie dans sa vie. Respecter le corps dans ce qu’il est et faire en sorte de conserver ce corps dans le meilleur équilibre possible avec le temps, traversant ainsi chaque étape, chaque passage de façon plus grande et élargie, pour une vie bien remplie et, dans la sagesse, s’éteindre doucement en fin de vie.

Est-ce que c’est compris?

Participant : Oui … et Merci pour leur Amour

Question :

Participant : J’aimerais savoir ce qui se passe, ou quelle est la différence entre une personne qui met un terme à une grossesse versus une personne qui fait une fausse-couche?

Réponse :

Ginette : Il dit : L’avortement est la non-responsabilisation vers l’Âme, vers l’Être qui est transporté en soi. Le respect de la vie est important. L’agissement à l’encontre de la vie est un blâme. L’Âme sera, à ce moment-là, affligée comme … Il dit, d’une problématique ou d’une conséquence de ce qui aura été apporté par ce geste de mettre fin à la vie. La conséquence est celle que l’Âme a choisie elle-même par son rejet de cette présence, de cette Âme de cet enfant. Il y a des conséquences différentes selon l’acte ou la conséquence de l’acte. La voie de l’avortement dans la nécessité, l’obligation, l’urgence de la situation, est différent de celui qui annule la vie sans conséquence de l’acte qu’il fait, simplement dans la banalité de ce que cela est.

La perte d’un enfant par une fausse-couche, par le rejet, cela se fait naturellement. L’Âme a choisi à ce moment-là de se retirer. L’Âme n’était pas présente, elle était à l’entour, prête à venir dans ce petit Être, et la constitution ne permettant pas la réalisation dans cet embryon, il est rejeté par le corps. L’Âme a créé ainsi un lien avec la personne, la maman, apportant une énergie auprès d’elle et fera en sorte de revenir si elle a choisi de revenir. Elle attendra si il faut qu’elle revienne à un autre endroit; si elle a choisi de naître près de cette maman, de cette Âme.

Il y a des constats différents selon chaque Être, chaque situation puisque l’Âme a choisi d’éveiller, d’apporter. Une situation peut être dramatique : perdre un enfant que l’on désirait est une source de tristesse et une non-compréhension. L’acceptation, le deuil permettent à cette petite Âme de retourner dans les Plans de Lumière et avancer dans une ouverture de création de nouvelle vie. Ne pas empêcher ou retenir ce qui doit être. La peur de perdre un autre enfant engendrant ainsi un lien entre la mère et l’Âme qui sera créé avec la peur. La peur ainsi transportée, la petite Âme aura un sentiment d’insécurité.

Il y a des processus d’incarnation différents, apportant, selon chaque Âme, un but, une raison à ce qui est à vivre pour chacun.

Il revient en disant par rapport à l’avortement : l’avortement peut sembler une libération, une solution pour certaines personnes. Dans la Lumière, cela n’est pas considéré comme un acte de Grâce, un acte de Lumière. Il répète encore : À moins de la conséquence, de la raison pourquoi on agit ainsi. Il prend l’exemple ici en disant : Un viol peut être considéré différemment. À ce moment-là, il faut agir et comprendre; cela apporte une prise de conscience.

Il y a différents aspects; il y aurait fort à dire, à expliquer, à exprimer. Chaque situation est bien différente l’une de l’autre. Chaque Âme transporte des éléments constituant sa vie, le but de son évolution et le pourquoi elle a à vivre certaines situations. Il ne faut pas dramatiser mais être ouvert à ce qui est ce processus de règlement karmique. Les Âmes ont cela en s’incarnant : un but, une mission, des situations, des événements favorisant des choix, des décisions, et le règlement dans ce qui doit être la transformation et l’évolution. Chacun contribue à sa façon : la petite Âme qui ne s’incarne pas et celle qui vit le choix, la décision ou la situation. Chacun est différent mais s’apportent l’un et l’autre. Compris?

Participant : Oui …

Question :

Participant : À quel moment l’entrée de l’Âme dans l’enfant : à la naissance ou à la conception? Dans le sein de la mère?

Réponse :

Ginette : Il dit : l’Âme n’est pas à la conception. Elle est autour, elle est préparée, elle a préparé l’incarnation. Trois mois avant la conception, l’Âme prépare … Il dit : trois à quatre mois avant … l’Âme prépare ce qu’elle va réaliser dans son Chemin d’incarnation. La vie, les Êtres y contribueront à faire en sorte que son évolution soit ce que, elle, elle apporte pour faire évoluer ceux qui sont autour d’elle. Il y a différents Plans établis dans le Chemin des potentiels. L’Âme à ce moment-là est dans un processus de réflexion avant la conception.

Au moment de la conception, il y a accueil de ce lien à l’Âme sans qu’elle soit présente à l’intérieur de l’embryon, du fœtus. Elle vient, par contre, se lier à la mère par son Essence, par sa présence. Elles sont ensemble, les deux Âmes sont ensemble; à ce moment-là, elles apprennent à se ressentir l’une l’autre. L’Âme va s’intégrer au fœtus dans les mois qui suivront. Il y a deux à trois mois où l’Âme se tient autour. Quand l’incorporation se fait, l’Âme se retrouve, à ce moment-là, en totalité intégrée dans les mois qui suivront. Le troisième mois est primordial pour l’acceptation de la venue, l’intégration complète de l’Âme dans le fœtus. À ce moment-là, la cohabitation des deux Âmes ensemble est complète jusqu’au moment de l’accouchement. Elles deviennent alors deux Âmes dans des corps différents. Les énergies, au moment de la grossesse, cohabitent ensemble, formant ainsi un lien, l’Essence des deux Âmes amalgamées, qui se comprennent et se ressentent. La mère peut ressentir profondément l’enfant, et l’enfant ressent ce que la mère transporte comme vibrations, comme émotions. L’importance de cette communication : l’Âme ressent, l’Âme ressent l’affection, l’attention, le désir; elle ressent la peur, la peine. Il y a, à ce moment-là, beaucoup de transfert d’énergie qui se fait. Ces moments sont importants et cruciaux dans les étapes de l’incarnation. Il dit : l’Âme, à l’accouchement, sortira réjouie, pleinement remplie, ou dans une peur, une tristesse, cherchant le lien affectif.

Il y a un grand besoin d’Amour au moment où l’Âme est extirpée, qu’elle sort. Au moment de la naissance, l’Âme a besoin de ressentir l’Amour, et souvent ce choc est brutal puisqu’on ne donne pas la possibilité toujours de prendre l’enfant sur soi, de réunir ainsi l’enfant et la maman dans cette même union des deux Âmes, corps, le corps contre le corps. Cela devrait être fait immédiatement au moment de l’accouchement; sentiment de sécurité serait, un lien important.

C’est ce qu’on dit à ce messageJ’ai la belle image de la maman avec le petit bébé collé ici. J’ai une belle image en même temps. Est-ce que ça répond aux questions?

Participant : Oui.

[Source] http://www.ginettedesrosiers.com/canalisations.html#27aout2019


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !