D’après la conférence de J-M Longneaux, docteur en philosophie

Depuis toujours, j’ai souhaité avoir trois enfants et la vie m’en a fait le cadeau… La famille, l’épanouissement, les grands principes, les déceptions, les découragements…

Des conseils, nous en avons reçu ; des donneurs de leçons, nous en avons connu !

Certains vous diront : « Chez nous, les enfants obéissent au doigt et à l’oeil ! », d’autres vous confieront : « Je travaille toute la journée, quand je reviens chez moi, je ne vais pas commencer à leur dire non, à me disputer avec eux ! »

Alors,  comment exercer l’autorité pour rappeler les limites sans tomber dans l’abus de pouvoir tout en gardant l’épanouissement de chacun ? En effet, l’autorité rappelle les limites pour aider notre enfant  à s’ouvrir à la réalité et composer avec elle.

kian-261-579.jpg

Laxisme ou abus de pouvoir ? Chacun de nous  s’est déjà trouvé dans la situation délicate où un « public » attend avec beaucoup d’intérêt notre réaction  face à une belle  crise de larmes et de rage en pleine heure d’affluence d’un supermarché !

J’ai vu des « enfants -rois » qui vivent dans un monde sans autorité, sans cesse dans leur monde imaginaire où tout est permis. Ils connaissent la peur, l’angoisse parce qu’ils manquent de limite. « Si je fais ce que je veux , les autres aussi  et je suis en danger ! »

Par peur de décevoir leurs parents, d’autres cachent leurs agissements ou se réfugient dans la violence, un monde à eux,  pour que leurs parents imposant leur volonté ne puissent les suivre. L’abus de pouvoir est cette autorité trop présente des parents qui enferment leurs enfants dans leurs désirs d’adultes.

happy-children-playing-on-hot-summertime_HFm52HTBj.jpg

Alors, me direz-vous, comment agir pour être juste, pour être sûr d’être entre ces deux extrêmes ?

Lors de la conférence du Docteur Longneaux, j’attendais avec impatience la réponse et je n’ai pas été déçue !

Voici un critère qu’on peut se donner quasiment à chaque situation :

« La limite à laquelle je soumets mon enfant

est une limite à laquelle je me soumets moi-même »

L’autorité juste est contenante et rassurante, elle inspire confiance, elle permet que le risque soit pris.

Mon coeur de maman, d’enseignante, de coach  a vibré !

Or, il est parfois difficile de maintenir cette autorité.  C’est pourquoi le soutien d’un tiers ( l’autre parent, le partenaire, l’institution ) est nécessaire. Même si l’enfant transgresse la loi, cela fait partie du jeu, continuons à la rappeler, à maintenir la règle.

DM_03242016_1147.jpg

L’autorité juste est un modèle, pas la toute-puissance !

Elle aide notre enfant à aller vers la réalité sans renoncer à ses rêves ! On l’encourage ainsi à ne pas « fuir » dans l’imaginaire et à accepter les frustrations venant de l’extérieur.

Eduquons toujours par amour et non pour être aimé par nos enfants.

Mimie La Lune

Source: les Mondes de Lucio


ATTENTION: Votre discernement est requis par rapport à ces textes.
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

- POSER UN GESTE D'AMOUR -
Une contribution volontaire
aide véritablement à maintenir ce site ouvert
et ainsi vous devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre