Message de Sanat Kumara reçu par Agnès Bos-Masseron

Nous vous ramenons concrètement l’art de la précipitation, l’art de la matérialisation de cette vie d’harmonie qu’est la vie. Nous vous amenons les clefs pour restaurer l’harmonie totale du fonctionnement corporel.

Le fonctionnement corporel en harmonie totale est géométrie sacrée. Toutes les planètes, tous les points du cosmos résonnent et viennent nourrir la structure corporelle. Encore faut-il que l’être relié à cette structure corporelle cultive l’art de l’attention juste. N’offrez votre attention qu’à ananda (joie).

Nous le répétons, on est loin d’une personne qui chercherait à cultiver un ressenti. L’invitation est d’être le dévot d’ananda.

Nous l’avons dit et le redisons, l’invitation est à l’intense. Nous offrons la voie sacrée, la voie du simple. Cette voie du simple est l’invitation à l’intense. L’intense est cultivé par l’attention. Et l’intensité d’attention est amenée par l’intensité de dynamisme.

Voyez la boucle : pour établir votre structure corporelle et votre structure d’individualisation à la structure d’harmonie, le temple du un, il est vital d’accroître le dynamisme, car le dynamisme accru dans la structure corporelle, dans la structure cérébrale, dans la structure des sentiments, permet l’accès à un autre niveau d’intensité. L’intensité juste ouvrira naturellement à ce basculement où les circonstances d’incarnation transcendent l’attachement au temps et à l’espace. Le corps nourri par le nectar s’autorégénère et resplendit dans sa valeur, dans sa fréquence d’éternelle jeunesse.

Comprenez-le, nous ne visons pas à ces désirs égotiques d’êtres qui voudraient un corps éternellement vibrant. Le corps d’éternelle jeunesse est la porte pour la vie de dévotion. La structure corporelle se doit de vibrer à la fréquence juste. L’expression de la fréquence juste est le corps d’éternelle jeunesse.

Ne pas chercher les modes compliqués, honorer la voie sacrée, la voie du simple. Intensifiez l’attention, établissez les bases pour avoir accès à cette fréquence d’intensité. Tout est simple. Rien ne demande des talents extraordinaires. Cela ne demande que le don total offert à la simplicité.

Dépouillez-vous des écailles crispées. Cela se fait par l’attention toujours accrue sur offrir les modes périmés et choisir les modes lumineux. Eternellement le choix est œuvre d’incarnation. Dans chaque moment de maintenant, dans le simple, ayez l’audace suprême du choix sacré. Il n’est pas de raccourci, il n’est pas de technique que l’on appliquerait tout en continuant à s’appuyer sur sa propre ignorance. Il n’est que la voie sacrée, la simplicité de l’audace totale…

Les parties ignorées de la structure corporelle, énergétique ou cérébrales se sclérosent.

Eveillez-vous à la simple divinité. Il n’est ni raccourci ni facilité. Il n’est que la passion d’être le dévot de la joie. Et cette passion éveille le feu dans les cellules. Les cellules animées par la flamme de l’attention, cette attention qui est dévotion, attirent les dons…

Nous vous saluons.


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !