S’émouvoir jusqu’à sentir une larme au coin de l’oeil, s’enflammer en voyant quelqu’un, admirer, aimer, nous sentir fiers de quelque chose et expérimenter ces papillons dans l’estomac… Tout cela définit le kama muta, une émotion universelle dont le nom provient du sanskrit.

Kama muta est un terme qui provient du sanskrit. Cela signifie littéralement « s’émouvoir, se remplir d’amour ou d’admiration ». Les experts affirment qu’il s’agit de l’émotion universelle la plus intense. En effet, elle définit cet instant lors duquel nous nous sentons si comblés d’affection, de surprise ou d’admiration envers quelque chose ou quelqu’un que les larmes ne tardent pas à apparaître au coin de notre œil.

Il n’est pas facile de mettre des mots exacts sur cette émotion. Cependant, de nombreuses études s’y sont intéressés. Elles ont notamment vérifié si elle existe dans toutes les cultures pour savoir comme on l’expérimente et quels termes on utilise pour la décrire.

Dans notre langue, on pourrait traduire kama muta par « se sentir ému ». Néanmoins, il convient de signaler que la définir de cette manière n’exprime pas le concept dans sa totalité. En effet, il est connecté à quelque chose de plus profond, de positif et de stimulant à la fois dans l’être humain. Nous ne pouvons pas le réduire par exemple au simple fait de tomber amoureux. En effet, il transcende les relations affectives elles-mêmes.

C’est à cet instant que, soudainement, quelque chose nous ravive et nous enflamme à la fois. C’est une sensation brève mais si intense qu’elle reste gravée dans notre mémoire. Alan Fiske, professeur d’anthropoliogie à l’UCLA (Université de California à Los Angeles) indique que c’est une émotion sociale.

Autrement dit, le kama muta n’apparaît pas dans la solitude. Il survient en relation à un évènement, à une personne ou un groupe de personnes qui, d’un seul coup, nous inspirent, nous émeuvent. Et ce à un tel point que nous avons la chair de poule, un nœud dans l’estomac et que nous sentons les larmes monter. Apprenons-en ainsi davantage sur le sujet !

jeune femme expérimentant le kama muta

Sentir le kama muta, une expérience intense et réconfortante

Voir comment un ami fait quelque chose d’incroyable pour nous. La naissance d’un enfant ou le fait d’assister à un mariage. Nous réunir avec des personnes que nous apprécions et que nous n’avons pas vu depuis longtemps. Nous sentir fiers de quelqu’un. Assister à une conférence, à une pièce de théâtre ou à un concert et nous sentir très inspirés… Tout autant d’exemples qui définissent cette émotion, le kama muta.

Des universités des quatre coins du monde ont récemment publié une étude détaillée. Cette étude a ainsi démontré un fait intéressant à propos de cette émotion dont le terme provient du sanskrit. Dans les 19 pays analysés, on l’exprime et le vit de la même manière. Dans les cinq cultures analysées, cette émotion se vit physiologiquement d’une manière exactement identique :

  • Euphorie
  • Sensation de chaud dans la poitrine
  • Yeux humides ou larmes
  • Frissons ou chair de poule
  • Sensation d’étouffement (ou nœud dans la gorge)
  • Papillons dans l’estomac
  • Sensation de « flotter »

Tous ces symptômes sont clairement physiologiques. Cependant, les scientifiques se montrent toujours intéressés par ce type d’émotions. En effet, ils ne s’étaient jamais réellement penchés sur la question. Qu’est-ce qui émeut l’être humain ? Est-ce que les mêmes choses émeuvent à tout le monde ? Est-ce que le kama muta est ainsi une expérience universelle. La réponse semble être positive.

Kama muta, l’émotion de la connexion humaine

Les études sur le sujet se sont multipliées ces 2 dernières années. Des organismes comme le Kama Muta Lab, par exemple, nous apportent régulièrement des informations aussi intéressantes que révélatrices. Ainsi, un aspect qu’il convient de rappeler avant tout, c’est le rôle qu’ont les émotions chez l’être humain.

Le mot « émotion » en lui-même provient du latin et signifie « mouvement ». Toutes les émotions, que ce soit le bonheur, la joie, la tristesse, la peur ou la colère cherchent à entraîner des changements chez nous, à donner une information sur une réalité interne pour déboucher sur un comportement ou une réaction. Le kama muta attend aussi quelque chose de nous. Mais cette réaction fait partie d’une dimension aussi puissante que déterminante : l’amour.

femme ressentant le kama muta envers son chat

Nous pouvons tous nous sentir émus par quelque chose ou quelqu’un. C’est parfois notre animal de compagnie, notre partenaire, un film ou encore une pièce de théâtre. Ce qui nous émeut crée une empreinte émotionnelle en nous qui entraîne des changements. Ces changements peuvent simplement consister en des sentiments de compassion et d’amour pour cet animal de compagnie dont prendre soin, de passion pour notre partenaire ou d’inspiration après avoir vu tel film ou telle pièce de théâtre.

Nous sommes ainsi face à une expérience universelle. Peu importe notre sexe, notre culture, notre langue ou le pays du monde où nous vivons. Nous nous sentons tous émus par quelque chose ou par quelqu’un de manière régulière. Le ressentir n’est pas seulement quelque chose de positif. Nous pourrions dire que c’est même nécessaire. En effet, peu d’émotions facilitent autant le désir de se connecter, de nous encourager à commencer de nouvelles choses en sentant ce mélange excitant d’admiration, d’espoir, d’amour et de joie.

Le kama muta est un mélange de bien-être et d’inspiration. Peu d’impulsions émotionnelles sont aussi révélatrices chez l’être humain que celle-ci. Nous nous émouvons soudainement pour quelque chose jusqu’au point d’atteindre un état de bonheur intense, prompt et presque parfait. Un bref instant aussi salutaire que motivant.

[Source] https://nospensees.fr


Votre contribution volontaire aide à maintenir ce site ouvert.
JE CONTRIBUE
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !