Message de St Germain reçu par Agnès Bos-Masseron le 11-9-20

La Joie. La Joie de cette rencontre au cœur du Cœur. La Joie de cette rencontre à ce moment unique où les planètes s’alignent pour offrir un don d’inspiration, un don d’harmonie, pour que s’ouvre la porte, cette porte qui en fait n’est jamais fermée.

Car vous le savez n’est ce pas, alors que tant se sentent enfermés dans des circonstances extérieures, il n’y a point d’extérieur. Chacun crée sa réalité, et la joie de la Fraternité lumineuse et des Gardiens de la Flamme est de murmurer la réalité la plus simple et la plus noble pour que chacun choisisse d’honorer cette réalité, non de façon mystique, dans la simplicité d’être vivant.

Vous le savez, n’est ce pas, beaucoup croient à cette phase de transition et attendent que soit facilitée la transition. Les Gardiens de la Flamme ont offert le Fauteuil (de Lumière Ascensionnelle) pour accompagner ce choix conscient de chaque être de devenir acteur de cette transition. Ne plus attendre, œuvrer.

Vous le savez, n’est ce pas, et beaucoup d’entre vous offrent tout, chacun à travers son unicité, à cette passion de ramener à l’humanité cette évidence du sens profond de la vie et d’offrir à l’enfance de la Terre, une Terre qui soit le reflet de leur beauté, une humanité qui soit le reflet de la beauté de l’Être. Ne plus attendre, œuvrer.

Les planètes s’alignent dans ce qui semble une fraction du temps linéaire. Le temps linéaire n’est point, vous le savez. Votre physique le dit, il n’est que le temps simultané, il n’est que maintenant. La Joie de la Fraternité à ramener les dons pour accompagner chacun dans ce choix simple et grandiose de retrouver le sens profond de la vie.

Beaucoup œuvrent déjà avec passion, simplicité et enthousiasme. Nous aimons les accompagner pour que chacun, à sa façon, œuvre pour l’enfance du monde, pour le monde dans chacun de ses aspects, pour que l’humanité se souvienne qu’elle est fraternité, que la création se souvienne qu’elle est fraternité. Il n’est que la fraternité du vivant.

Le Fauteuil est porte et la porte s’ouvre, non vers l’inconnu mais vers l’infiniment connu. Car chacun le sait, n’est-ce pas, dans le secret du cœur, qu’il est bien plus que ces apparences de petitesse qui semblent combler ou encombrer le quotidien. Il est la simple grandeur de la vie, la simple beauté de chaque être.

A travers chaque plante dont on s’occupe avec l’infini de l’amour, c’est à la Terre entière que l’on donne l’infini de l’amour, pour que chaque parcelle de création se souvienne qu’elle est l’infini de l’amour. A travers chaque visage aimé, c’est à la création tout entière qu’est offert l’infini de l’amour. Oser être humain simplement, bien au-delà des philosophies, bien au-delà des religions, bien au-delà des dogmes, bien au-delà des croyances, bien au-delà des compartimentations, bien au-delà de ces apparences qui feraient croire qu’il est quelque péril.  Chacun sait la simple évidence du simple bonheur d’être vivant et de la grandeur d’être vivant.

La joie des Gardiens de la Flamme de ramener les dons. Et vous le savez, les dons sont accompagnement, à chacun de faire le choix. Alors que tant attendent que les choix soient faits pour eux, mais alors ne serait-ce pas nier la grandeur de l’être humain ? La fraternité accompagne chaque être, accompagne simplement, aime, encourage et nourrit…

L’ultime choix n’est pas l’inconnu, n’est-ce pas ? Il est même le seul connu. Chaque être entend son écho et chaque être en est l’écho, quelle que soit la formulation, quelles que soient l’aspiration ou l’affinité. Certains aiment l’abstrait et d’autres le concret. Certains aiment le silence, d’autres la création. Tous dans la simplicité entendent la voix, la seule voix, celle de la perfection qui est la vie.

Et chacun sait qu’il, elle est créateur de sa réalité. Beaucoup aimerait l’ignorer. Il est plus facile bien sûr d’attendre et de blâmer l’autre, la société, le gouvernement peut-être, ou certaines planètes, ou quoi encore. Qui osera comprendre qu’il, elle est créateur de sa réalité ? Vous le voyez bien maintenant, dans toutes ces mascarades qui semblent se présenter, personne ne vit la réalité avec le même regard, et personne ne peut imposer aucune réalité à personne. Ceux qui croient que cela leur est imposé savent qu’ils font semblant. Avoir l’audace suprême de dire oui à créer cette réalité qui est la seule réalité, celle de la perfection et de la beauté. La Terre, n’est-ce pas, incarne la beauté. Et même si par laxisme l’humanité semble l’abîmer, elle reste expression de pure beauté…

… Chacun franchit la porte. Pour franchir cette porte-là, l’on ne peut être porté. L’on ne peut que dire oui. Il suffit peut-être de déposer la croyance que l’on peut être empêché d’être soi-même. Qui pourrait croire cela ? Que signifie être soi-même ? Porter des masques ? Non. Nous parlons d’Être Soi-même. Être, inévitable, n’est-ce pas ? L’on est et c’est tout. Soi-même, le plus intime, ce qui ne peut être enlevé de soi, ce qui ne peut être altéré, couvert peut-être parce que la société a fait croire qu’il fallait porter des masques.

Poser les masques pour oser être soi. Non la personnalité, c’est encore un masque. Non les croyances, ce sont encore des masques. Voyez, peut-être que les masques de papier viennent réveiller cette réalité d’oser déposer les masques. Il est des masques d’addiction aux émotions, à l’ego, aux habitudes ou aux croyances qui étouffent plus que les masques de papier. Alors peut-être qu’il fallait que viennent ces masques de papier pour montrer l’aberration de se laisser voiler la face. Poser les masques…

… Oser redonner à l’humain son vrai visage. Oser redonner à l’humanité cette passion d’être harmonie pure, d’être la vie simplement dans toute sa beauté. Au-delà des croyances, au-delà des concepts, au-delà des enfermements, au-delà des faux semblants, être simplement la perfection.

Il est vrai, ces temps sont temps forts de rayonnement, et ces temps sont invitation plus que jamais, au choix conscient par chaque être. Ne plus attendre, créer.

Nous aimons vous accompagner. Nous vous remercions.

Source: http://anandamath.org


Avec une contribution volontaire
vous aidez véritablement à maintenir ce site ouvert
et devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Allez visiter nos commanditaires avec coeur.

quintes-essences coeurensoi gisele_petit equilibrecoeur
danielleclermont pub