Maître Saint-Germain transmis par Sylvain Didelot, retranscrit par Marie-Claire

Sans doute Mickaël va parler (note de sylvain: ce qu’il fit ensuite, prochain post) mais j’aimerais exprimer quelques mots auparavant. Je suis Saint-Germain.

Les quelques mots que je voudrais prononcer pour vous sont simples, très simples.

Je perçois souvent sur ce monde les ricanements à l’énoncé, au prononcé du mot « Amour ». J’entends cela et je comprends cela.

C’est dur de devoir, même pour nous, prononcer un autre mot, amener à vous une autre expérience de ce qu’est l’Amour en tant que liaison profonde, objective avec la matière densifiée qui compose votre existence.

C’est profond, c’est profond ces moments d’énergie qui vous traverse. C’est tout aussi réel que la matière. Donc l’Amour n’est pas un concept, c’est un état d’Être, un état de liaison profonde.

Quand vous ressentez l’Amour mes Amis, purifiez votre énergie.

Pendant que vous recevez cela demandez à ma Douce Flamme Violette, par exemple, de purifier votre existence.

Profitez de ces moments de réception pour laisser partir de vous ce qui semble vous définir, si cruellement devrais-je dire.

Vous êtes tellement plus important, vivant, que tout l’Univers semble vous le dire, vous le montrer, que ce qu’on semble vous dire. On semble vous réduire à un corps, on semble vous réduire à une expérience, même à un nom.

On me réduit à un nom mais suis-je un nom ? Non. Je suis une expérience entière de l’existence et vous l’êtes aussi. Vous l’êtes aussi parce que cela a toujours été comme ça, ce sera toujours comme cela, immuablement vous êtes déjà le tout, je le suis déjà.

En expérimentant la matière je nous offre – je nous offre car je vis cette expérience – l’opportunité d’une expérience plus grande, d’une expérience plus reliée, d’une expérience qui ne sépare plus et vivre dans cette expérience qui ne sépare plus, savoir trouver un frère, une sœur en un arbre, en une femme, en un homme, en un chien, en un rat, cela est le sens de l’Unité, le sens de l’Amour.

Ne modifiez pas une phrase ou une virgule à ce terme d’Amour. Mettez-y un « A » majuscule car il représente l’Alpha et l’Oméga, le début et la fin de tout ce qui est et sera.

Bénis soyez-vous mes Amis.

[Source] http://sylvaindidelot.com/


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !