Madame, monsieur

Dans ce chantier, on travaille jour et nuit.

Passez au suivant…

Beaucoup de surprises vous attendent

C’est quoi ce grand chantier ?

Titre du projet:

Un nouveau type d’agriculture au Québec : La permaculture

Notre objectif est ambitieux

Que sur une base de deux ans, ce concept permaculture, soit connu

À travers les 18 régions administratives du Québec

Premier point

Le financement de ce projet, grâce à un concours de circonstance, qu’on appelle aussi synchronicité, est presque assuré à 100%

Et cela est dû à un seul mot Intergénérationnel

c.a.d. Que dans un projet, on va retrouver un(e) ainé(e) jumelé(e) à un(e) jeune, disons dans la vingtaine, qui vont travailler ensemble, c’est ce que nous allons découvrir dans le projet actuel

Le point central du projet

Une formation en permaculture est donnée, durant 6 jours à un groupe de six personnes, soit trois ainés jumelés à trois jeunes

Ce sont eux qui par la suite par équipe de deux, à chaque mois, vont instruire le grand public, possiblement en suggérant une rémunération sous forme de dons volontaires.

Deuxième point très important

Ce projet doit être présenté au secrétariat à la jeunesse par un organisme gouvernemental reconnu en l’occurrence : La table régionale de concertation des ainés (de telle ou telle région.)

Si vous désirez vous impliquer à titre d’enseignante ou d’enseignant qualifié(e) en permaculture dans ce projet, la responsabilité vous revient de contacter un membre de la table régionale.

Vous n’avez rien à créer tout est prêt

Laissez-vous guider

Ce que vous devez savoir

1-le nom de l’instigateur de ce projet est Rhéal Beaudry, ville de Québec

Il a composé un projet le printemps dernier 2019,, que l’on intitule

Projet pilote rhéal beaudry-part-1

Projet pilote rhéal beaudry-part-2

Vous pourrez vous en inspirer pour faire le montage du projet, il suffit de le lui demander qu’il vous fasse parvenir les textes part-1 et part-2

bleudigo@videotron.ca

Ensuite vous avez besoin de savoir que ce projet sera présenté au secrétariat à la jeunesse.

Je vous donnerai en temps et lieu le nom à contacter. Ce projet devrait être présenté, maintenant et au plus tard le 9 novembre 2019.

Pour plus d’infos :

À partir de Google allez voir : Programme-échanges entre générations

Pour préparer le projet vous allez avoir besoin de deux documents;

Guide d’information

Appel de projets-programme-échanges entre générations

Formulaire-de dépôt de projet

Finalement nous attirons votre attention sur deux points importants

1-le calcul du salaire pour la formation

La formation étant donnée sur une base de 6 jours à 6 personnes

Cela pourrait être à chaque jour (6 x $70=$ 420)

Total=$ 2 520 pour 6 jours de formation

2-la formation pour chaque groupe de six personnes est gratuite, ainsi que leur hébergement et les repas,

Nous souhaiterions que les personnes en formation habitent proche du lieu de résidence de l’enseignante ou de l’enseignant en permaculture, vous pouvez vous inspirer de part-2 du projet pour votre montage et essayer de trouver un hôtel dans un village proche de chez vous.

Un changement important est survenu dans le projet du printemps dernier

Mme wendy Gorchensky Lambo de Rawdon Qc. devait donner la formation en permaculture,

En août 2019, elle s’est désistée, trouvant la tâche trop lourde.

Vous pourrez quand même vous  en inspiré pour votre propre montage ex le détail en ce concerne votre propre cours…

Pour le montage du projet, vous auriez intérêt à consulter part-1

Projet pilote de Rhéal Beaudry

Dernier point à souligner

Pour chaque région, il est prévu la formation de 30 unités

Une unité est composée d’un(e) ainé(e) et d’un(e) jeune

Une pensée

Nous Québécoises et Québécois sommes habitués aux grands chantiers.

Vous vous rappelez des grands barrages hydro électriques,  au temps de René Lévesque

Notre devise pourrait être : « Tous pour un et un pour tous. »

Info utile

Manuel d’apprentissage pas à pas-permaculture $39,95

Client@craaq.qc.ca

1-888 535 2537

Une définition

La permaculture est l’art de cultiver la terre pour la rendre fertile et aménager l’espace en favorisant la biodiversité des êtres vivants et leurs multiples relations réciproques. En d’autres termes, il s’agit de développer les productions de légumes et de fruits en associations, fonctionnelles entre les arbres, les arbustes et les plantes herbacées avec les plantes fixatives d’azote, les champignons, les fleurs millifères, les herbes aromatiques. C’est également produire des denrées alimentaires biologiques à la ferme, au jardin, ou en espaces verts à des fins communautaires, commerciales ou privées.

Source: Institut de technologie agroalimentaire-Québec

Message reçu de Rhéal Beaudry pour diffusion


Votre contribution volontaire aide à maintenir ce site ouvert.
JE CONTRIBUE
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !