Le mythe d’Hermès nous parle de l’un des dieux les plus importants de la mythologie grecque. Il était considéré comme le messager des dieux, non seulement parce qu’il communiquait entre les différents mondes, mais aussi parce qu’il servait de médiateur pour résoudre les conflits.

Le mythe d’Hermès est celui de l’un des dieux les plus polymorphes de toute la mythologie grecque. Il était l’un des plus actifs et des plus agités, et pour cette raison il était considéré comme le protecteur de multiples activités, telles que le commerce, la ruse, les frontières et les voyageurs qui les traversaient, ainsi que les voleurs et les menteurs, et aussi comme un conducteur des âmes des morts et un messager divin.

Hermès est représenté comme un jeune homme beau et athlétique, qui parle tout le temps et aime faire des plaisanteries. Il porte un chapeau et a des ailes, soit sur ses sandales, soit sur ses pieds. Cela lui permet de se déplacer rapidement partout.

De même, le mythe d’Hermès dit que ce jeune homme portait toujours le caducée, une baguette magique avec laquelle il pouvait endormir les dieux et les mortels et conduire les âmes des morts aux enfers.

Hermès était le fils de Zeus et de la pléiade Maïa. Il était considéré comme le chef des rêves, le gardien des portes et un espion de nuit, mais finalement il a été consacré comme messager des dieux.

Le mythe d’Hermès est en fait un mythe multiple, puisque, bien qu’il n’en ait pas toujours été le personnage principal, il est apparu dans nombre des épisodes les plus pertinents de la mythologie grecque.

Le Parthénon

Le mythe d’Hermès et la lyre

Ce mythe est né dans une grotte du mont Cilène en Arcadie. Il n’avait que quelques jours lorsqu’il s’est échappé de son berceau et a couru dans les champs. Il a marché si loin qu’il a atteint une prairie où son frère Apollon faisait paître les troupeaux de bœufs et de vaches. Tenté par l’occasion, Hermès a décidé de voler les bœufs et de les emmener dans une grotte.

Après avoir caché son butin, Hermès est rentré chez lui. Avant d’entrer, il a vu une tortue et a immédiatement eu une idée. Il a tué la tortue, l’a vidée et a ensuite tendu une série de cordes, faites de boyaux de bœuf, sur sa carapace. Il invente la lyre, puis retourne dans son berceau et s’endort.

Quand Apollon a réalisé le vol, il a utilisé ses pouvoirs de divination pour trouver le coupable. Il savait que c’était Hermès et l’a accusé devant Zeus. Maïa, la mère d’Hermès, a essayé de l’excuser en lui faisant remarquer qu’il n’était qu’un bébé sans défense. Cependant, Zeus n’a pas été dupe et a exigé du garçon qu’il lui rende ce qu’il avait volé.

Accablé par l’autorité de son père, Hermès se rendit à la grotte où il avait son butin et rendit les vaches et les bœufs à Apollon. Apollon, cependant, fut étonné par la lyre.

Il a donc convenu avec le dieu ailé d’échanger tout son bétail contre l’instrument. Hermès accepta et reçut également une baguette, avec laquelle le garçon construisit ensuite son arme favorite : le caducée.

Le mythe d'Hermès et la lyre

Ses activités

Il y a eu de nombreuses aventures dans lesquelles Hermès était présent. L’un des événements les plus marquants s’est produit lorsque son père, un dieu infidèle au dire de tous, a été surpris par sa femme, Héra, dans une infidélité avec Io, une prêtresse de Héra elle-même.

Lorsqu’elle a découvert la liaison, Zeus a voulu protéger Io en la transformant en veau blanc. Mais sa femme, toujours attentive, envoya Argos, un monstre aux mille yeux, pour veiller sur elle, afin que personne ne s’approche d’elle.

Zeus, pour sa part, a chargé son fils Hermès de libérer son amante. Le messager des dieux a chanté de belles chansons au monstre et l’a ensuite diverti avec ses histoires et ses réflexions. Ainsi, il a réussi à l’endormir et à remplir la mission que son père lui avait confiée.

Le mythe d’Hermès raconte que ce dieu a également joué un rôle important lorsqu’il a donné à Persée des sandales ailées. Cet instrument magique a été décisif pour le héros pour vaincre Méduse. Hermès a également conduit l’âme de Persée à l’entrée du monde souterrain, comme il en avait l’habitude.

Hermès a également joué un rôle très important dans la guerre de Troie, aux côtés des Grecs. Ce dieu était très aimable et a eu une progéniture nombreuse. Son fils le plus célèbre était Pan, le dieu de la nature et des troupeaux. Le mot « herméneutique », ou l’art d’interpréter des significations cachées, est dérivé de « Hermès », qui dans la mythologie romaine était connu sous le nom de Mercure.

 

Source: https://nospensees.fr/le-mythe-dhermes-le-messager-divin/

Avec une contribution volontaire
vous aidez véritablement à maintenir ce site ouvert
et devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Allez visiter nos commanditaires avec coeur.

quintes-essences coeurensoi gisele_petit equilibrecoeur
danielleclermont pub