La solitude est un problème courant dans ce monde ; beaucoup de gens en souffrent. Mais qu’est-ce qui rend la solitude des travailleurs de lumière si spéciale ? Dans cet article, je vais essayer de l’expliquer.

La solitude en général

Grosso modo, le développement humain comporte trois phases :

Premièrement, il y a la phase de la conscience de groupe. Dans cette phase, les gens se sentent profondément liés à la tribu ou à la communauté dans laquelle ils vivent. Il n’y a pas de solitude – le lien avec les autres membres du groupe est toujours profondément ressenti. Pendant cette phase, les gens n’ont pas vraiment de  » moi  » dans la manière dont nous l’avons maintenant.

Après la phase de groupe, vient la phase où la conscience se sépare du groupe et où l’individualité émerge. Le groupe n’est plus le centre de la conscience, la personnalité individuelle l’est. C’est la phase où la plupart des gens se trouvent maintenant – la phase de l’ego, la phase de la solitude. L’ego, cependant, n’est pas une chose, c’est une mesure qui vous dit à quel point vous vous identifiez à votre propre personnalité. Si vous êtes fortement identifié à votre personnalité, alors cette identité devient très importante, et c’est ce qu’on entend par un « grand » ego.

Heureusement, l’être humain se développe davantage. Ils regardent vers l’intérieur et découvrent une couche plus profonde, la couche de l’âme, la lumière intérieure. C’est la phase trois : la phase de la connexion intérieure, une conscience intérieure de la lumière. La phase de l’ego est la phase du multiple, la phase de l’âme est la phase de l’unité.

Au cours de l’histoire, il y a toujours eu des gens qui se sont identifiés à cette couche plus profonde et ce sont les travailleurs de lumière. Les Artisans de Lumière sont, par nature, des personnes spirituelles. Leur spiritualité ne vient pas des enseignements extérieurs, mais d’une connaissance intérieure profonde. C’est une spiritualité vivante basée sur l’amour au lieu de la spiritualité basée sur la peur des religions traditionnelles.

Ce sont donc les trois phases : la phase de groupe, la phase de l’ego ou solitude, et la phase de l’âme. Dans la phase de l’ego, l’être humain se sent le plus seul – il ou elle est séparé dans l’univers. Le sentiment d’appartenance à un groupe est perdu et le lien avec l’unité n’est pas encore établi.

Dans la phase de l’ego, l’individu se sent menacé et cela se reflète dans l’image que nous avons du monde. Nous nous sentons petits et vulnérables dans un univers extraterrestre. Notre personnalité est comme une petite cage que nous nous sommes créée pour nous-mêmes, qui se reflète dans une ville moderne : tous les grands bâtiments sont faits de petites « cages » séparées. Comparez ceci avec un environnement naturel, tel qu’une forêt, où il y a beaucoup d’êtres, mais qui font tous partie d’une unité.

La solitude est renforcée par la façon dont nous traitons la personnalité naissante d’un enfant. Un enfant est, dans sa personnalité, une fille ou un garçon. Si vous êtes une fille, on s’attend à ce que vous agissiez comme une fille, et si vous êtes un garçon, on s’attend à ce que vous agissiez comme un garçon. Mais si vous défendez votre âme, on vous dit que vous n’agissez pas comme un garçon ou une fille devrait agir, et cela crée un sentiment de confusion et de solitude.

La phase de l’unité

La solitude prend fin quand vous réalisez que vous êtes connecté à tout, et que tout est Un. C’est la conscience de votre propre âme qui vous donne cette perspicacité. Vous savez que vous faites partie d’un tout plus grand et que vous vivez les choses de cette façon. Le corps humain n’est qu’une collection d’atomes individuels, bien que vous ne le voyiez pas de cette façon. Regardez les êtres humains, regardez profondément dans leurs yeux et sentez le mystère de la conscience, de l’unité intemporelle derrière tous ces atomes – un être humain.

De la même manière, vous pouvez regarder les étoiles et sentir dans votre cœur la plénitude, le mystère profond et vivant derrière l’univers physique. Ne pensez pas avec votre esprit lorsque vous regardez les étoiles – ressentez le miracle, quelque chose du divin. Vous ressentez cela depuis votre âme ; vous sentez l’unité derrière tout, l’unité de l’univers. Vous comprenez que le grand nombre et l’un appartiennent à l’autre, comme toutes les plantes d’une forêt appartiennent à l’unicité de la forêt.

C’est la phase dans laquelle se trouvent les Artisans de Lumière. Pourquoi alors peuvent-ils parfois se sentir si seuls ?

Artisans de Lumière

Les Artisans de Lumière ont transcendé l’étape de la solitude en eux-mêmes. Ils ont fait l’expérience de la lumière de l’unité et veulent partager cette expérience avec des personnes encore en phase deux, c’est pourquoi on les appelle des travailleurs de lumière. Sur Terre, il y a tant de souffrance, tant de solitude et, en tant que travailleurs de Lumière, ils veulent faire quelque chose à ce sujet. Ils sont revenus d’un monde de lumière et d’unité au monde de séparation et de dualité, et c’est une tâche très noble.

Les Artisans de Lumière ont transcendé la solitude mentionnée plus haut et ils peuvent se retirer dans la méditation, écouter de la musique, sentir l’éclat de l’unité. Alors, quand ils entrent dans le monde, ils peuvent sentir la solitude, mais ce n’est pas la solitude d’être divisés intérieurement.

Pourquoi alors les travailleurs de lumière se sentent-ils parfois si seuls ?

Deux raisons :

Premièrement : la solitude empathique

En tant que travailleur de lumière, vous avez souvent une nature très sensible ; vous sentez la solitude des autres, comme vos parents, alors vous commencez à porter cette solitude en vous. Sachez qu’une grande partie de la solitude que vous ressentez n’est pas la vôtre, c’est une solitude empathique – vous ressentez la souffrance de ce monde, sa division. Comme un enfant, vous commencez à prendre la solitude de vos parents et vous commencez à l’éprouver comme la vôtre, et plus tard dans votre vie, la solitude de beaucoup d’autres. Ce n’est pas votre solitude, c’est un fardeau que vous portez.

Comment gérez-vous cela ? En vous souvenant de votre lumière, en vous rappelant qui vous êtes vraiment et en rétablissant la connexion avec votre âme. C’est la seule façon de faire face à la solitude que vous ressentez autour de vous. Sentez votre propre lumière, sentez votre propre amour et regardez les autres avec la lumière de l’amour. En faisant cela, vous voyez la lumière dans les autres, et vous leur rappelez leur propre lumière, leur propre connexion qu’ils ont oublié. C’est ce que vous êtes venu faire en tant que travailleur de lumière.

Deuxièmement : ne pas accepter que vous êtes différent

La deuxième chose, c’est que vous êtes différent, et à cause de cela, vous pensez que c’est une erreur. C’est souvent ce que vous avez appris : « être différent, c’est mal, donc il faut s’intégrer et devenir un bon membre de la société » – alors on essaie d’être comme tout le monde. Vous essayez de devenir membre de la phase 2. Vous essayez de vous sentir seul ! Et, malheureusement, beaucoup d’Artisans de Lumière réussissent.

Vous ne vous acceptez pas tel que vous êtes, et c’est la vraie cause du sentiment de solitude – ne pas vous accepter vous-même. C’est la raison du paradoxe que beaucoup d’Artisans de Lumière vivent dans leur vie : ils ne se sentent pas seuls quand ils sont seuls dans la nature, mais se sentent seuls quand ils sont parmi d’autres personnes – alors ils essaient désespérément de se connecter aux autres et de se comporter comme eux. En essayant de se connecter à d’autres personnes, ils assument la solitude des autres.

Les Artisans de Lumière pensent souvent qu’être différent signifie être seul, alors ils essaient de ne pas être seul en étant comme tout le monde. Mais ce faisant, ils suppriment une partie d’eux-mêmes, et c’est la vraie raison – intérieure – du sentiment de solitude.

Si vous êtes différent des autres dans votre environnement, cela peut vous donner un sentiment de séparation et de solitude – « il y a quelque chose qui cloche chez moi ». Vous voulez vous intégrer, vous adapter à un monde qui évolue rapidement parce que vous pensez que c’est ce que vous devez faire. Vous perdez alors le contact avec votre moi le plus profond et cela vous donne aussi un sentiment de solitude.

Les Artisans de Lumière devraient apprendre ce qui suit : ce n’est que lorsque vous acceptez d’être différent que vous êtes en harmonie avec l’univers. Et ce sentiment d’être en harmonie avec l’univers, ce sentiment d’être connecté, met fin à votre solitude.

Beaucoup d’Artisans de Lumière qui sont venus ici pour accomplir une mission ont oublié leur mission. Quand vous oubliez votre but ici, vous vous adaptez, mais votre mission était exactement le contraire, non pas de vous adapter, mais de rester vous-même.

Soyez fidèle à votre propre lumière. Soyez conscient de votre sensibilité à la solitude des autres, et soyez conscient que votre mission est d’être fidèle à vous-même et qu’en faisant cela vous serez différent, vous serez seul. Mais vous découvrirez qu’en tant qu’Artisan de Lumière, quand vous vous dites vraiment « oui » à vous-même, vous sentirez la lumière descendre en vous, une chaleur émerger en vous, un sentiment d’être connecté, puis la solitude disparaître.

Regardez la solitude que vous ressentez – est-ce votre solitude ou celle de vos parents et du monde qui vous entoure ? Et vous croyez que vous devez porter tout ça ? Vous sentez-vous obligé d’aider les autres – parents, enfants, etc. – que vous n’êtes pas autorisé à vivre de votre propre joie ? Vous sentez-vous obligé de porter leur fardeau ?

Comment gérez-vous cela ? Comment pouvez-vous être parmi d’autres personnes qui sont dans la phase de solitude ?

Imaginez ceci : vous parlez avec quelqu’un qui est dans la phase de l’ego et de la solitude. Le premier instinct de beaucoup d’Artisans de Lumière est de s’adapter. Vous êtes d’accord avec une conversation superficielle parce que vous pensez que c’est ainsi que vous devriez agir. Vous parlez de la météo, des problèmes familiaux et des ragots avec l’autre personne. Pourtant, votre moi réel ne prononce pas un mot dans cette conversation, et le résultat est la séparation et la solitude.

Pourtant, ce qu’il faut savoir, c’est que les gens en phase d’ego sont complètement impuissants lorsqu’il s’agit d’exprimer leur âme – alors vous le faites pour eux. Lorsque vous leur parlez, posez-vous simplement la question : « Que veut exprimer l’âme de cette personne devant moi ? » La clé pour établir une connexion n’est pas d’exprimer votre propre âme directement, mais indirectement, en disant à l’autre personne de quoi il ou elle veut vraiment parler. Ceci activera la connexion d’âme à âme.

Vous devriez essayer de ne pas parler de votre âme directement à la personnalité de l’autre personne ; si vous le faites, votre énergie sera probablement rejetée et vous devrez vous retirer de la conversation avec déception. Tout d’abord, vous devez activer l’âme de l’autre personne en exprimant simplement ce que son âme veut exprimer. Comment faites-vous cela ? En écoutant – en écoutant vraiment l’autre personne. Ouvrez vous et écoutez avec votre cœur. Même une conversation sur le temps qu’il fait exprime quelque chose de la vie intérieure d’une personne. Quand vous sentez ce que c’est, parlez-en, et soudain vous aurez une vraie conversation.

Souvenez-vous de votre mission – être un orateur d’âmes

En tant que travailleur de lumière, vous n’êtes pas venu sur cette planète pour vous sentir seul. Vous êtes venu ici pour soulager la solitude des autres. Vous n’avez pas à porter leur fardeau ; vous n’avez pas à être comme eux. C’est la dernière chose que vous devriez essayer de faire, ce qui est un peu comme un médecin qui veut aider ses patients en attrapant leur maladie.

Vous êtes le guérisseur, et comment guérissez-vous ? En écoutant les autres, en écoutant vraiment et en sentant ce que leur âme veut dire, puis en exprimant cela. Beaucoup de gens ne peuvent pas exprimer l’énergie de leur propre âme, mais vous pouvez le faire pour eux. Dans vos paroles, ils sentent l’énergie de leur propre âme, et cela leur apportera la guérison à eux et au monde.

Soyez un orateur d’âmes.

Gerrit Gielen

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

 

Source http://www.jeshua.net

Votre contribution volontaire aide à maintenir ce site ouvert.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !