Se sentir vides, seuls ou sans but, dominés par un profond manque d’entrain. Est-il possible que les enfants ressentent ces sentiments ? La psychologue Úrsula Persona nous en parle.

Sensation de vide et de solitude. Vous ou vos enfants savez peut-être ce que c’est. Parfois, nous nous sentons désespérés, seuls, mal à l’aise. Et nous ne savons pas exactement pourquoi. Nous ne trouvons aucune explication.

C’est une sensation difficile à décrire, mais ceux qui l’ont vécue la reconnaissent facilement. C’est comme si nos vies manquaient de sens, comme si elles n’avaient pas de but, de fin… Mais les enfants peuvent-ils aussi se sentir vides ? Nous le découvrirons ci-dessous.

Les enfants peuvent eux aussi se sentir vides et seuls

Le sentiment de vide et de solitude chez les plus jeunes

Les enfants se sentent vides et seuls, tout comme les adultes. Et les raisons en sont parfois plus semblables qu’on ne le pense.

Ne pas ressentir d’affection de notre entourage proche peut nous amener à développer ce sentiment d’avoir un trou dans l’estomac que nous ne savons pas comment combler. Il arrive la même chose aux enfants.

Nombreux sont ceux qui ne perçoivent pas l’affection de leurs figures d’attachement, ce qui les conduit à développer un vide émotionnel qui, dans de nombreux cas, finit par devenir un syndrome de manque d’affection. Il s’agit d’un déséquilibre psychologique qui se produit lorsque l’enfant souffre d’une privation affective et s’exprime par des comportements hostiles envers les figures d’attachement, des sentiments de dépendance, d’anxiété, de jalousie, d’insatisfaction ou le besoin constant d’affection.

En tant que parents, rien ne fait plus souffrir que de savoir que nos enfants se sentent ainsi. Par conséquent, nous pouvons suivre quelques conseils pour éviter le vide émotionnel de nos enfants. Pour qu’ils se sentent aussi en sécurité et aimés que possible.

Comment éviter que les enfants ne se sentent vides et seuls

Il est vrai que parfois, malgré nos efforts, il est difficile de coordonner notre horaire avec celui de nos enfants. Les obligations quotidiennes, les horaires de travail, les cours d’anglais, la salle de sport, le sport, les devoirs…

Parfois, nous avons besoin d’un agenda pour concilier notre vie et celle de nos enfants et ce manque de temps affecte le besoin de prendre soin des liens familiaux. Ci-dessous, nous vous donnons quelques lignes directrices pour prendre conscience de cette réalité et pour pouvoir l’éviter :

  • Faites-leur sentir qu’ils sont importants et montrez-leur à quel point vous les aimez : il est essentiel que nos enfants se sentent aimés et importants dans la famille. Des phrases comme « combien je t’aime » ou « comme je me sens bien quand tu me serres dans tes bras quand je rentre à la maison » leur feront sentir qu’ils font partie intégrante de notre bien-être. De plus, nous favoriserons l’établissement de liens sécuritaires et un sentiment d’appartenance
  • Passez du temps de qualité ensemble : avec une pleine attention. Téléphones éteints. Conversations réelles, intimes, transcendantes. Leur parler de la vie, de nos rêves, de nos objectifs… partager nos pensées avec eux les fera partager les leurs avec nous
  • Ayez des détails immatériels avec nos enfants : peu importe la quantité de travail que nous avons, il y a des choses très simples pour montrer à nos enfants que nous pensons à eux et qu’il n’est pas nécessaire pour cela d’investir du temps ou de l’argent. Par exemple, les appeler lorsque nous sommes sur le chemin du retour, leur laisser un mot le matin pour leur souhaiter une bonne journée ou venir les chercher avant les activités parascolaires pour faire quelque chose d’inattendu avec eux
Comment éviter que les enfants se sentent vides et seuls ?

Pour conclure

Chez les enfants, le vide affectif est davantage lié à l’absence de liens affectifs appropriés qu’au fait de ne pas trouver un but à leur vie ou au sentiment d’être perdus face à l’avenir. Même si c’est quelque chose qui peut arriver.

Cependant, plus un enfant se sent en sécurité et aimé, plus il lui sera facile de développer une bonne estime de soi, une saine connaissance de soi et un sentiment de sécurité adapté dans ses relations, ce qui fera de lui un adulte plus résilient. Et la résilience l’aidera sans aucun doute à affronter les hauts et les bas de la vie de la meilleure façon qui soit.

Source :https://nospensees.fr/


Votre contribution volontaire aide à maintenir ce site ouvert.
JE CONTRIBUE
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !