Selon John Allan Lee, il existerait différents types d’amour. Pour les différencier, il part de l’idée selon laquelle, comme avec les couleurs, il existe trois types d’affections primaires qui, en se mélangeant, en créent trois autres différentes. Cette approche, qui est apparue dans les années 70, nous rappelle que toutes les personnes, pour être heureuses, ont besoin de trois nutriments de base. Il s’agit du respect, de la compagnie et de la passion.

Avant de détailler cette théorie, nous allons d’abord nous intéresser à son auteur. Même si son nom a quelque peu été oublié, il faut signaler qu’il a été l’une de ces figures ayant réussi à allier activisme social et recherche académique. John Allan Lee était un sociologue très réputé de l’Université de Toronto, qui a passé toute sa vie à approfondir des aspects psychologiques concernant l’amour et la sexualité.

Il a été syndicaliste, activiste social à Amnesty International, défenseur des droits de la communauté LGBT et également l’une des personnes qui a le plus lutté pour le droit à mourir ou suicide assisté. Il a d’ailleurs choisi cette fin pour lui. John Allan Lee a quitté ce monde en paix, après avoir écrit ses mémoires et compris qu’il avait atteint son objectif : défendre l’importance de l’amour et du respect entre les personnes.

John Allan Lee et les différents types d'amour

Les types d’amour selon John Allan Lee

Nous connaissons les différents types d’amour à travers un livre et une étude que John Allan Lee a publié après plusieurs années de travail et d’analyse à l’Université de Toronto, au Canada. Ainsi, dans son travail The colors of Love, il nous signale que l’amour authentique, le plus enrichissant, est bleu, rouge et jaune.

Ces trois couleurs basiques ou primaires, en se mélangeant, peuvent créer de nouvelles tonalités fascinantes, d’autres types d’amour. Cependant, en matière d’affection, rien n’est aussi important que cette base primaire constituée des dimensions suivantes :

  • Compagnie (couleur bleue)
  • Respect (couleur jaune)
  • Passion (couleur rouge)

Intéressons-nous maintenant aux archétypes secondaires qui configurent les types d’amour selon John Allan Lee.

Éros

Éros définit clairement l’amour romantique. Dans ce cas, nous retrouvons un lien idéalisé et encouragé par notre culture, où la passion et la dévotion émotionnelle créent des liens souvent malsains. L’attraction est intense et immédiate, on se fixe sur l’aspect physique, la dévotion absolue et la possession.

L’amour érotique

L’erotikon, contexte qui est apparu à l’époque grecque, donne vie à cet amour exclusivement orienté vers le désir et l’acte sexuel. Dans cette théorie des types d’amour de John Allan Lee, on souligne cette typologie pour une raison très simple. À travers ces actes sexuels qui manquent de composante émotionnelle, on ne consolide pas toujours une relation stable ou satisfaisante.

Ainsi, et même si, dans un premier temps, ces jeux sexuels, ces rencontres basées sur une attraction physique inattendue sont gratifiants pour les deux, ils peuvent, à la longue, apporter leur lot de désillusions. Ils peuvent aussi simplement remplir leur rôle ponctuel, débouchant ainsi sur la quête d’autres partenaires sexuels.

différents types d'amour

Ludus, l’amour ludique

Les personnes avec un style ludique dans leurs relations affectives voient l’amour comme un jeu. Leur but est de conquérir, d’en tirer des bénéfices (émotionnels, sexuels, de divertissement…). Ainsi, pour parvenir à leurs fins, elles n’hésitent pas à séduire, tromper et manipuler. Elles ne s’engagent pas et construisent des relations distantes d’un point de vue émotionnel.

Les individus « ludiques », selon la théorie des types d’amour, ne s’intéressent qu’aux bénéfices à court terme.

L’amour pragmatique

Dans ce type d’amour, nous retrouvons des personnes qui se laissent guider par leur sens de la logique. Elles sont comme le personnage de Spock dans Star Trek : leurs émotions sont reléguées à un second plan et elles ne se concentrent que sur l’utilité des relations affectives. Ainsi, les plus pragmatiques se demandent souvent si leur conjoint serait accepté par leur famille et leurs amis. Ils se demandent s’ils obtiendront ou non une stabilité financière avec cette personne, ou si celle-ci brisera leur calme et leur équilibre personnel.

Mania ou l’amour obsessif

Le style d’amour obsessif est présent chez les personnes dépendantes, qui cherchent à satisfaire leurs besoins. Ce sont des profils qui présentent de grands changements émotionnels. Ils peuvent se montrer froids et, quelques minutes plus tard, être totalement passionnés. Ces personnes sont possessives, jalouses, aiment contrôler l’autre et peuvent même en arriver à le maltraiter.

Agapé

Dans cette dernière dimension des types d’amour selon John Allan Lee, nous retrouvons le lien qui peut nous apporter le plus de bonheur. Les personnes, dans ce cas, savent donner et recevoir. Il s’agit de profils qui se concentrent sur les besoins de leur conjoint. Ils offrent donc leur affection de manière inconditionnelle et s’engagent. Par ailleurs, ils prennent soin de l’autre et de leur propre personne et travaillent pour maintenir un lien basé sur la satisfaction et l’harmonie.

Pour conclure, il faut signaler que ces six types d’amour apparaissent généralement de façon combinée et intercalée dans nos relations affectives. Que nous le voulions ou non, nous devrons toujours travailler un aspect d’Eros, d’erotikon et d’Agapé au quotidien. Nous devons être conscients de la typologie qui est la plus présente en nous ou chez notre partenaire afin de maintenir cet archétype ou, au contraire, le travailler, afin d’éviter de tomber dans la Mania ou le pragmatisme excessif.

Pensons-y !

Source : https://nospensees.fr/


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !