Nous aimerions aujourd’hui jouer avec le concept du passé. Faites le tour avec nous. Regardez-le. Permettez-lui de se transformer. Tout d’abord, il n’y a pas de passé. Vous croyez, cependant, qu’il y a un passé. Si vous ne croyiez pas en un passé, vous ne croiriez pas en la structure égoïste que vous croyez être votre moi séparé. Si vous ne croyiez pas en un passé, en la linéarité, en la cause et l’effet, en la réalité de la forme, la forme n’aurait aucun pouvoir sur ce que vous percevez comme étant vous. La forme tire tous ses pouvoirs apparents de vos croyances et de vos pensées. C’est une bonne nouvelle. Le pouvoir que vous êtes est vaste et sans fin. Les fausses pensées et croyances peuvent être abandonnées et remplacées par des pensées et croyances aimantes jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin de croire.

Vous n’avez pas du tout besoin du passé. Maintenant que nous l’avons souligné, nous aimerions que vous remarquiez aujourd’hui où vous regardez vers le passé pour la sécurité, où que vous vous appuyiez sur un concept préexistant pour vous déplacer dans la forme. Vous allez remarquer à quel point ça va être profond, mais ne laissez pas ça vous décourager.

Vous êtes assistés par toute la puissance du monde lorsque votre intention est de venir pleinement dans l’Amour du moment présent. Où que vous vouliez répéter quelque chose que vous avez vécu dans le passé, où que vous cherchiez à éviter quelque chose qui semblait arriver dans le passé, où que vous recherchiez un plaisir parce que vous vous en souveniez bien dans un passé, c’est exactement là où vous êtes attaché à ce qui ne l’est pas. Vous n’avez pas besoin de réparer ça. L’ego se met au travail pour réparer les choses, mais il n’y a pas de remède dans la forme. Votre seule responsabilité est d’accepter une perception corrigée, qui est toujours à votre disposition. Regarder dans quelle mesure vous êtes attaché au passé vous ouvre la voie à une aide radicale.

Si vous vous accrochez encore aux concepts du passé pour la stabilité, cependant, nous travaillons avec vous là où vous croyez être, là où vous semblez être. Nous vous encourageons simplement à remarquer ces croyances, à les maintenir à la lumière, à ressentir ce que cela fait d’être attaché à des pensées craintives. Nous vous aidons à trouver votre volonté de permettre à la perception de se transformer. Une fois que vous êtes prêt à libérer l’ancien, le rafraichissant et toujours nouveau peut vous venir en aide. Les personnes rattachées à la forme ont toujours eu accès à de l’aide. Vous avez toujours été pleinement digne de cette aide, sans exception. La seule chose qui vous retient, c’est de vous accrocher à la peur, de la considérer comme familière, stable et sûre. Nous vous aidons à voir votre stabilité et votre sécurité dans ce qui existait avant l’expérience de la peur – ce que vous utilisez la peur et le passé pour bloquer l’amour.

Chaque fois que vous remarquez une fixation sur le passé, utilisez-la comme une occasion de guérison. Vous utilisez l’illusion de la peur pour bloquer l’amour, mais il est toujours très bon de le remarquer. A quoi pensez-vous ? Qu’est-ce que vous croyez ? Qu’est-ce que ça fait ? Vous avez maintenant la possibilité de le laisser s’envoler.

On ne peut pas avoir peur sans se concentrer sur le passé. Remarquez ceci lorsqu’une pensée inquiétante surgit. Vous devez avoir une définition de la menace, du danger, de la perte et du manque fondée sur le passé. Quand on est attaché au passé, le monde est menaçant. Lorsque vous libérez le passé, le monde est simplement la forme, là pour être utilisé et interprété par l’Unité que vous êtes au service de la guérison collective. Lorsque vous ressentez une tension ou une résistance, vous ressentez les effets de la dépendance à l’ego. L’ego définit et vous dit que vous êtes menacé. Plus vous verrez que croire l’ego cause de la douleur, plus vous saurez qu’il ne faut pas croire les suggestions de l’ego.

Nous sommes ravis de vous voir découvrir votre pouvoir et de vous voir venir et partager la connaissance que tout pouvoir est partagé également entre tous les êtres, parce que tous les êtres, quel que soit leur rôle, en sont dignes. Nous marchons toujours avec vous, toujours heureux de vous aider à corriger votre perception.

Les Anges, canalisé par Julie

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Source : https://lovesbeginning.com


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !