La guidance de cette semaine des Maîtres Ascendants, des Galactiques, des Élémentaux de la Terre, des Anciens des Fées, des Légions Angéliques et des Archanges, connus sous le nom de Collectif :

Salutations, mes amis ! Nous sommes très heureux d’avoir l’occasion de vous parler aujourd’hui.

Aujourd’hui, un lecteur pose une question, qui semble être un problème relativement petit, mais qui s’ouvre à un beaucoup plus grand. Ils écrivent :

Je suis conscient de la conscience de tous les êtres, y compris les insectes. Qu’ils sont tous faits de Lumière.

Je proclame que je les aime tous, mais quand ils interfèrent avec ma vie, je tue régulièrement des rats et des souris (quand je le peux), des escargots, des limaces, des fourmis, des mouches, des maringouins, des moustiques, des papillons de nuit, des sauterelles, des insectes étranges, des aphides, même les corbeaux qui ont montré leur intérêt à tuer de petits oiseaux par plaisir (sans toutefois réussir encore à en tuer un seul).

J’utilise rarement du poison, sauf pour les fourmis, après que rien d’autre n’ait marché. Et quand je marche sur un escargot, je le bénis et le renvoie à la Conscience pour une réincarnation ailleurs que dans mon jardin. Pourtant, ça me fait mal au cœur de faire ça.

Avons-nous le pouvoir de communiquer avec ces animaux [télépathiquement] pour les persuader de partir ? J’ai déjà essayé ça.

Je me rends compte aussi que nous, les humains, avons un système immunitaire dont le travail est d’attaquer les « envahisseurs étrangers ! » Peut-être qu’en 5ème dimension, il n’y aura pas besoin de guerre d’aucune sorte. Et pas d’insectes, à moins que nous voulions délibérément les créer… ?

J’en suis arrivé à la conclusion que les êtres humains ont la capacité de créer des choses telles que des parasites par leur pensée négative continue, et qu’une fois créés, ils doivent en quelque sorte être éteints à nouveau. Un peu comme la création du Diable, peut-être, qui n’était à un moment donné qu’une pensée dans l’esprit- ?

Comment pouvons-nous considérer les créatures telles que les parasites des jardins, y compris les fourmis introduites, qui tuent les fourmis indigènes et les plantes de jardin, et qui infiltrent les tas de compost et les fermes de vers ?

Que ferait l’Amour avec ce problème ?

LE COLLECTIF : Nous sommes heureux d’avoir l’occasion de répondre à cette excellente question !

Vous noterez la conscience croissante de l’humanité pour tous les êtres vivants, et leur droit d’exister.

Sur une plus grande échelle, cette situation de vouloir éliminer les interférences non planifiées a historiquement conduit à une guerre entre les groupes sociaux et les pays, et ce qu’on appelle euphémiquement le « nettoyage ethnique ».

Ce qui est considéré comme inutilisable, ennuyeux, inutile ou intrinsèquement mauvais a, depuis la chute dans la troisième dimension, été considéré comme une proie légitime. Si ce n’est pas pour tuer, alors pour emprisonner, déplacer ou asservir.

Cette situation se poursuit encore aujourd’hui, affectant parfois des insectes ou des animaux, parfois des êtres humains.

Ainsi, lorsqu’on appelle le chasseur de rongeurs, le côté de leur véhicule les annonce souvent comme un « exterminateur » – la même idée dans un contexte plus restreint.

Maintenant, nous ne disons pas que vous ou qui que ce soit est une « personne horrible » pour sortir de votre jardin (ou de la planète) de très petits êtres avec une durée de vie très limitée et une conscience très limitée.

C’est la nature destructrice de ces êtres qui est gênante, ainsi que le potentiel de propagation de maladies par les rongeurs et certains insectes, comme les maringouins.

Il s’agit d’une interrogation permanente et d’une situation troublante, car tant d’abeilles et d’oiseaux sont morts à cause de la contamination par des insecticides et d’autres produits chimiques.

C’est pourquoi nous encourageons les personnes et les industries à rechercher des formes naturelles de désherbants et d’insectifuges naturels, dans la mesure du possible.

Bien que dans un monde de cinquième dimension, même ceux-ci ne sont pas nécessaires, car tout s’écoule en coopération avec la pensée du jardinier ou de l’agriculteur.

Et bien sûr, ces remèdes naturels ne fonctionnent pas dans tous les cas. Vous devez donc chercher d’autres moyens plus directs de débarrasser le jardin de ce qui pourrait détruire ou entraver son progrès, en mettant fin à une forme de vie afin d’assurer la continuité d’une autre.

Pourtant, comme vous l’avez noté, le sentiment qu’il vous reste, après avoir dû vous débarrasser d’une petite créature, n’est pas heureux.

Nous dirons que vous et plusieurs millions d’autres sont confrontés à ces énigmes de diverses façons.

Vous voudrez peut-être le voir comme votre moi supérieur cherchant à étirer votre conscience pour voir la situation étrange et perturbatrice sur la planète – celle qui existe depuis des millénaires, a été un endroit où, pour qu’un groupe puisse survivre, un autre groupe a dû être déplacé ou s’en défaire.

Bien que cette situation soit en train de changer pour de bon, à mesure que la planète passe à des fréquences de plus en plus élevées, il y a un sentiment dans lequel la profondeur des situations d’ombre semble être d’autant plus profonde dans son intensité.

C’est l’une des raisons pour lesquelles les immigrants sont traités de façon si inhumaine aux États-Unis, et pourquoi les voyages sont limités pour certains, alors que des exigences plus strictes en matière d’identité sont mises en place dans certains pays.

Et nous dirions que vos sentiments et ceux des autres au sujet de cette situation s’étendent bien au-delà de la situation réelle elle-même.

Votre moi supérieur, et le moi supérieur de beaucoup maintenant, vous demande d’envoyer de la Lumière non seulement à cette situation à laquelle vous faites face quotidiennement, mais à la situation à laquelle des millions de personnes sont confrontées, dans la densité de la vie terrestre, dans laquelle tant de personnes semblent être ou sont déplacées, vivant là où elles ne sont ni appréciées ni désirées, et étant soit exclues, emprisonnées ou exterminées.

En envoyant chaque jour de la Lumière et en affirmant que seules les situations et les visiteurs qui sont pour le bien supérieur de votre jardin sont autorisés à l’affecter maintenant, vous aidez ceux qui ne sont pas désirés à trouver un endroit où ils pourront vivre en paix, sans porter les étiquettes de parasite ou d’intrus.

Et en cherchant à résoudre pacifiquement tous les conflits, vous vous aidez vous-même et aidez les autres jardiniers (et les gouvernements) à trouver une plus grande tolérance et un plus haut niveau d’intégration pour ceux qui sont considérés comme des intrus non désirés.

Nous ferions également appel au royaume des Fées, demandant à la reine des Fées la plus proche de chez vous d’envoyer ses assistants et aides de jardin pour éloigner les parasites de votre jardin et les envoyer en toute sécurité vers une autre destination.

Les jardins sont du royaume des Fées, et elles sont plus qu’heureuses d’aider quand on leur demande.

Il se peut que vous deviez persister à demander de l’aide si vous ne l’avez jamais demandée auparavant. Et n’oubliez pas de laisser des cadeaux pour vos aides Fées !

Ils ont un grand amour des chocolats (non emballés). Vous n’avez qu’à garder quelques chocolats à l’extérieur pendant une journée ou deux, puis à les jeter.

Ils absorberont l’essence du chocolat, plutôt que de le manger entier comme les humains le feraient.

Et ils n’ont pas fini de s’amuser avec des objets qui ont un éclat ou un scintillement, ainsi qu’avec de petites maisons de jeux (comme les enfants avaient pour jouer, avec des poupées).

Mettez-les dans le jardin et n’insistez pas pour savoir si les Fées les remarquent ou les apprécient – croyez-nous quand nous disons, ils les apprécient beaucoup, et apprécient beaucoup votre bonté envers eux, et votre respect pour eux.

Gardez à l’esprit que les Fées travailleront avec ces êtres, et respecteront leur liberté de volonté, tout en leur enjoignant de passer à autre chose, ou de ne faire aucun mal à ce qu’ils voient.

Nous verserions également du sel de mer ou du sel rose de l’Himalaya autour du périmètre de toute votre propriété.

C’est une forme de protection éthérique et exprime une purification de tout ce qui franchit cette ligne pour entrer ou influencer votre propriété, y compris votre jardin.

La différence avec cette forme d’action, c’est que vous réglez ensuite l’esprit de tout ce que vous faites à un niveau vibratoire supérieur.

Vous commencez aussi à voir les êtres qui visitent votre jardin sous une lumière différente.

Le peuple des Fées verra l’intégration parfaite de toute vie ; vous et la plupart des autres humains modernes n’avez pas appris à le faire.

Faites appel aux Dévas ainsi qu’aux petits Anges orientés vers la Terre qui bénissent la croissance et la progression de tous les êtres vivants, et purifient les plantes et les animaux à un niveau encore plus élevé que les Fées.

Et oui, vous pouvez certainement parler à ces créatures télépathiquement. Suggérez un autre endroit où ils pourraient se réunir pour s’amuser, ainsi ils laissent votre jardin sain et intact.

Ces rituels vous permettront de mieux comprendre, dans votre subconscient depuis l’Antiquité, le pouvoir du rituel basé sur la nature, et d’éveiller votre mémoire de la vie comme intégrée et sacrée, et de toujours trouver son propre équilibre parfait.

Depuis des milliers d’années, il y a un déséquilibre grave dans les interactions de la vie sur Terre, et c’est pourquoi certains êtres se présentent pour la destruction (bien qu’ils ne la voient pas de cette façon), et d’autres vivent en harmonie avec les autres.

Tous les déséquilibres se manifestent avec plus de force maintenant. Ils sont libérés et dissipés pour toujours alors que la Terre entre dans une nouvelle ère, le Sat Yuga.

Et ainsi nous dirions, « que ferait l’Amour avec ce problème », c’est plutôt le voir comme un signe de déséquilibres traités depuis longtemps sur le plan terrestre, mais pas comme une situation permanente.

Observez en toute neutralité, chaque fois que vous le pouvez, ces interférences et les actions que vous estimez nécessaires pour y faire face.

Restez patient dans votre marche quotidienne, en chérissant le miracle de tout ce qui parvient à survivre à des interférences denses.

Ces déséquilibres ne peuvent subsister. Ils s’alignent de plus en plus sur le désir de l’humanité de résoudre pacifiquement toutes les formes de dissonance et d’objectifs contradictoires.

Les Êtres de Lumière de tous les ordres aident maintenant toute la vie sur Terre à retrouver l’équilibre, la normalité, la coopération pacifique et l’imbrication de toute vie.

Imaginez cela quotidiennement, dans votre jardin et dans ce jardin plus grand qu’est la vie sur Terre, et sachez qu’il a déjà commencé à se déployer.

Nous vous remercions pour votre compassion, votre conscience consciente de votre chemin, et votre conscience basée sur le cœur de toutes les choses vivantes.

Ce sont des jours sacrés, malgré leurs défis.

Namaste, très chers ! Nous sommes toujours avec vous.

Traduit  https://messagescelestes.ca


Votre contribution volontaire aide à maintenir ce site ouvert.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !