Une des caractéristiques la plus prononcée que je connaisse des indigos c’est le concept « sauveur de monde ».

Toute la littérature indigo actuelle est imprégnée de ce concept : enfants exceptionnels, surdoués, précoces, aimants, pacifiques, ils sont venus aider la planète à ascensionner. Ou bien : ils sont venus sauver la planète, la race ou la civilisation. Et encore : ils sont venus pour une mission particulière. Ils savent très tôt quelle mission ils ont en charge. Etc… C’en est plein à la sauce moutarde, partout…

mondeMais les « normaux », ceux qui ne se sentent pas indigos et qui aiment bien le monde actuel (d’ailleurs la preuve c’est qu’ils y participent atout cœur et sang), ils n’ont pas du tout envie d’être sauvés. Eux ils aiment bien les pintes de bières et les bitures du samedi soir. Ils aiment bien l’affrontement dualiste des équipes de foot, pardon des gladiateurs du foot. Pardon des milliardaires gladiateurs du foot en culottes courtes et socquettes blanches qui jouent à la baballe devant toutes les webcams du monde. Et que même, paraîtrait il, qu’il y en a qui payent pour voir ça ?……. Ceux là aiment à se sentir « virils » un flingue à la hanche dans un holster, près à dégainer pour faire feu sur l’ennemi. Qui est l’ennemi ? Tout peut être l’ennemi. Tu peux être l’ennemi. Si tu es incarné sous forme de lapin ou de carotte. De vache ou de loup. Ou d’ours dans les Pyrénées Françaises. De faisans ou de perdrix. De poulets. De poissons, de dauphins ou de dorades. Un ennemi c’est facile à reconnaître. C’est celui que tu dois tuer. Puis manger. Ainsi tu accomplis bien ta fonction [Cannibale] léguée génétiquement par tes pairs et pères. Jusqu’au père premier créateur de la race des Lú. [Enkil]…., sous ordres….

Les normaux aiment le sang. Ils ne se nourrissent que de ça. Ça, le sang, le rouge, celui qui coule, fait des taches, des films et des [Bd]. Des romans. Des raisons de vivre. Ou de survivre. Des raisons de guerres et de dominations. Des raisons de suprématie. Des raisons d’états. Des raisons d’argent, de commerce et de bizness. Des raisons de pèse et de flouze, de cash et d’euros. Des raisons de sales, des raisons d’ombre.

Et ils mangent. Ils baffrent. Ils engloutissent. Ils se goinfrent. Films avec mort et mises à mort. Avec tortures et peurs. Avec dominations et soumissions. Avec haine en rouge. Et ils mangent avec leurs yeux et leurs oreilles, des romans ou des infos de tueurs d’enfants, de violeurs de vieilles (quoiqu’il y ait une chute sur le marché en ce moment. La loi de l’offre et de la demande. Y’a plus assez de violeurs pour le nombre de vieilles à violer). Avec catastrophes ferroviaires ou nucléaires, galactiques ou cosmiques (pourquoi crois tu qu’ils ont inventé le nucléaire ? Pour les catastrophes, sinon ça n’a aucun intérêt).
Quand tu les regardes faire au travers de leurs films ou télévisions, leurs bouquins ou théâtres, leurs cultures, leurs fêtes religieuses, leurs commémorations de guerre, tout ce qu’ils aiment le plus c’est de tuer et de faire couler le sang. En réel 
(guerres) comme en imaginaire (culture guerrière). En imaginaire, ils vont jusqu’à bouter la guerre, le feu, la haine et la désolation jusqu’au bout de l’empire, aux confins du cosmos (sous formes de romans, bd, films, vidéos, dessins, peintures, danses, théâtres, écrits). Qui aimerait voir dans le proche espace une espèce si dangereuse commencer ses voyages spatiaux ?

ORACLE CHERCHE (FS)

La France a réglé radicalement l’épineux problème des indigos. Elle les a tout simplement niés et brûlés avant même qu’ils sachent qu’ils sont indigos. Ainsi chaque indigo a été satanisé, sectarisé sur des concepts de sauveur de monde ou d’enfant lumière. Les Français ont eu la plaie des Espagnols puis des Portugais venus piquer leur taff d’éboueurs. Après ça a été les Arabes d’Afrique du Nord. Qui leurs ont aussi piqué des femmes. Et maintenant on a les indigos qui veulent nous piquer l’anisette, le méchoui, la carte bancaire, la belotte et la pétanque et notre merveilleux et rassurant statut d’esclave.

Pas question !  Ainsi par ordre préfectoral accomplissant les ordres gouvernementaux accomplissant les ordres étataux accomplissant les ordres [Bilderbergaux], accomplissant les ordres Alienaux, accomplissant les ordres ???, les indigos ont été déclarés persona-desérita-non-grata, particulièrement dangereux pour la sécurité nationale et internationale des pays (particulièrement le territoire Français). À répertorier, surveiller de très près, puis à enfermer sous n’importe quel prétexte réel ou fabriqué, puis à éradiquer. Ça me rappelle une histoire de France récente où l’Allemagne était impliquée, et qu’à la suite les générations ont dit : « plus jamais ça ! »
Plus jamais ça ? Mais sors, regarde, écoute réellement, apprends à voir autrement : c’est toujours ça ! Partout sur toute la surface de ce monde moribond, c’est toujours complètement ça…..

Ainsi face à toute cette horreur l’indigo aurait le « devoir », la « mission » de rectifier le tir ? De leur apprendre que ce n’est pas bien ce qu’ils font, hou les vilains !
D’où vient cette idée du devoir, de mission, sinon des concepts des religions chrétiennes ? Et d’autres aussi. Pas de la bouddhiste. Mais la bouddhiste n’est pas une religion. Bien que si.

Sauveur de monde c’est le concept de celui qu’ils ont cloué. C’est la barbarerie de la division, de la guerre et de la souffrance.
Sauveur, mission, sont très intimement liés à des notions d’obligations, de hiérarchies. L’indigo est très interpellé par tous ces concepts qui  circulent sur le net et dans les bouquins. Aussi dans les conférences et les conversations….

Mais l’indigo n’aime pas la hiérarchie et les chefs. Il ne peut donc soutenir des concepts qui en sont pleins.

Et il ne peut y avoir de sauveur là où il n’y a rien à sauver…

Exit donc les patrons ou les proprios d’indigos qui t’auraient imparti ou imposé telle ou telle  mission. Qu’ils soient mortels ou Ante Angéliques. Exit la croix à se taper et à se traîner sur l’épaule en fin d’incarnation (en général assez brève) pour les sauveurs non désirés par le pouvoir dominant de la planète (cf. il y a 2009 ans moins 33 ans, 3 mois, 3 jours…). Ou le coup de l’allumette…

Exit tout ça, tout ce charabia, ces mélanges, ces manips, ces récupérations, ces peurs et ces hostilités. Tu n’as pas besoin de porter ça, de t’identifier à ça, tu n’as pas besoin de t’encombrer de concepts qui ne te concernent pas. Tu n’as pas besoin de t’alourdir avec toutes ces choses qui ne sont pas toi. Pas pour toi.

Ce qui est important pour toi, comme indigo, c’est d’oublier ce concept de sauveur de monde. Ce concept de mission. Il n’y a pas de mission, ou alors nous sommes « tous » missionnés. Sans exception. Tous, du règne minéral au règne humain.

ORACLE L'AMOUR D'UN PERE.JPGCe qu’il est important de réaliser, c’est « Qui » Tu es. D’incarner ton monde, tes concepts. Ta vérité. Ta vie. Ta vie, ton œuvre. Tu n’es pas sauveur de monde, car à la vérité ce monde (entends cette civilisation) ne peut pas être sauvée.

Tu es concepteur de mondes nouveaux ! De civilisations nouvelles ! La différence est de taille ! De la taille d’un ou de plusieurs mondes. Tu es créateur réalisateur de civilisations différentes. Où les concepts de réalisations suivis sont ceux du Divin, non ceux des hommes d’aujourd’hui. Tu es créateur de ces mondes de Paix. De ces mondes de Lumière, ces mondes d’Harmonie. Tu es Frère participant non missionné de cet incroyable changement de direction de l’histoire Terrienne que ces années 2012 offrent à la Terre.

L’important pour toi n’est pas de suivre la voie imposée par le « système » qui t’insupporte tant, mais la voie éclairée par ton cœur. L’important c’est de construire le monde dont tu es porteur et non le monde qui t’entoure et t’impose.

Ton monde à toi est différent. Il est empli de conscience différente et lumineuse. De Fraternité. De paix. D’harmonie. D’art. La vie y est enfin ce doux rêve que tous aspirent. Et respirent. Praniques….

Tu n’es pas là pour te faire endoctriner par les systèmes (sclérosés et mensongers) existants mais pour redécouvrir et construire les systèmes Divins. Rétablir l’équilibre et la sagesse des lois Divines. Je ne vois comment les appeler autrement ? Elles sont Divines, ce qui veut dire qu’elles ne sont ni sclérosantes ni aliénantes. De tous temps et pour tous temps. Elles en sont le contraire puisqu’elles sont divines, immortelles, aimantes, holographiques, quantiques….

Ces lois là, ces règles là, ces fonctionnements de la nature là, ces géométries sacrées, ces mathématiques sacrées, sont celles qui te grandissent. Celles qui te permettent d’aller plus loin, plus apaisé, plus serein, plus équilibré, plus aimant, plus Tout… C’est donc facile à reconnaître, puis connaître, pour enfin appliquer.
Ce sont les actions qui te grandissent l’âme et le cœur, te font toujours plus Grand Frère, rayonnant, apaisant, humourant, riant, vivant, en un seul mot : aimant.

Toi ton monde ne comporte pas de mensonge ou de tricherie. Tu es clair et aspires à devenir transparent. Les folies de ce monde te paralysent. Te détruisent. T’agonisent. Tu ne peux et ne pourras retrouver ton souffle et ton âme au milieu de tant de puanteurs, noirceurs, horreurs, pollutions et autres joyeusetés « du mond’en bas »…

Ta survie, puis ta vie passe donc par la réalisation d’un autre monde dans lequel tu pourras respirer, et donc vivre. Je dis à dessein respirer, car tu sais l’importance qu’a pour moi la possibilité de vivre juste en « respirant » le [Prana]. Ce que l’on appelle être [Pranique]. Ainsi ce chemin de ta construction doit passer de ton intérieur vers l’extérieur de toi, de ta connaissance de cœur et d’indigo, vers le nouveau monde. Vers la mutation, vers l’ascension ou pour le moins en voie d’ascension… C’est toi, ce que tu sais, ce que tu es comme Indigo, Cristal, Semence d’Étoiles ou autre, c’est ce monde là que tu dois construire pour avoir le droit de vivre. Tu n’as pas d’autre alternative…

Ou alors si, tu peux entrer dans le système pour le révolutionner de l’intérieur, comme peut être tu crois possible de le faire. Mais tout ce que tu vas faire, c’est que tu vas te faire du mal, et aussi autour de toi, tu vas te salir l’âme et le cœur…. avec conséquences, forcement….. Tu vas déraper dans tous les excès, alcool, drogues et compagnies…. Ça aussi les excès tu sais bien faire….. Regarde tes contemporains… Ce n’est pas une façon souhaitable de faire….  Mais bon, question de choix, tu le sais. Revois à ce sujet les pages [Elle ne passera plus par moi], [Le Divin 180°], [Je suis Dieu] et autres affiliées…

Ainsi, hors mission, sauvé de concepts qui ne te concernent pas, propre et vertical, tu vas pouvoir donner tout ton cœur, toute ton énergie, tout ton plaisir, toute ta présence, conscience, à la réalisation de Qui tu Es. De Quoi tu Portes. Et tu vas coenfanter avec tous tes autres Frères et Sœurs ces nouvelles civilisations qui s’en viennent maintenant…

Om Vindya Vanana Hum Fat Svaha Yv

Francesca – Alias Françoise Salaün du Forum LA VIE DEVANT SOI http://devantsoi.forumgratuit.org/


Votre contribution volontaire aide à maintenir ce site ouvert.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !