Non, non et non ! Les Hommes du paléolithique s’installaient parfois dans la zone éclairée par le Soleil à l’entrée de grottes ou sous des surplombs rocheux, mais le plus souvent, ils construisaient des campements.

Des campements longtemps ignorés

Des installations en plein air difficiles à repérer par les archéologues, et par conséquent longtemps ignorées. À Villerest (Loire), sur le site de la Vigne Brun, aujourd’hui ennoyé, on a mis au jour un ensemble de huttes circulaires vieux de 23.000 ans. Le sol de ces cabanes, creusé en cuvette, était entouré d’un bourrelet de pierres, la toiture faite de peaux et soutenue par des piquets ou un poteau central. Quant aux grottes ornées comme Chauvet, Pech Merle ou Lascaux, elles étaient humides, sombres, mal aérées, peu accessibles… et donc inhabitables.

Par Pascale Pisani

Source :https://www.sciencesetavenir.fr


Votre contribution volontaire aide à maintenir ce site ouvert.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !