Chers enfants de Gaïa, je suis Jophiël l’Archange des guides, des thérapeutes et des instructeurs. Mon rayon jaune porte la connaissance pour peu que vous le laissiez envahir votre être.

L’homme occidental a confié les clés de sa maison intérieure à son mental. Pour certaines personnes cela a pris tellement d’ampleur que les pensées tournent sans cesse dans leur tête. Cette hyperactivité mentale pourrait être considérée comme la maladie du vingt et unième siècle.
Les pensées trop nombreuses et souvent négatives deviennent aliénantes. Elles conditionnent votre réalité.

Chers enfants de Gaïa, certaines de vos disciplines comme la sophrologie, le yoga ou la méditation permettent de réguler le flux de vos pensées, vous ne pouvez pas contrôler toutes vos pensées. En particulier, il est difficile de prévoir avec certitude la pensée suivante qui va se présenter à vous. Aussi, chers enfants de Gaïa, je vous invite à jouer un peu avec la ligne temporelle. Pendant quelques instants, quelques minutes tout au plus, je vous invite à imaginer que ce que vous souhaitez profondément est déjà réalisé. Dans cette petite parenthèse, vous vous apercevez que votre mental est comme désactivé, vos pensées n’ont plus de buts. Elles s’essoufflent et disparaissent Tout devient alors possible. Lorsque vous réalisez cet exercice dans un état de conscience modifié, il prend de l’envergure, le jeu devient réalité.

Chers enfants de Gaïa, vous pouvez apprendre à nourrir votre mental avec des pensées positives, mais cela restera illusoire comme un conditionnement nouveau. La réelle voie de sortie de cet enfermement consiste à sortir de la dualité. Ce qui est bon ou mauvais pour vous est un concept, un piège qui vous place dans un conflit intérieur enfermant. Ne luttez pas contre vos propres pensées, le conflit nourrit le flux incessant.

Acceptez toutes vos pensées, observez-les comme si vous étiez spectateur et placez-vous dans la posture où tout est déjà réalisé. Dans cet espace-temps, des opportunités apparaissent ; elles vous permettent d’accéder à la meilleure version de vous-même. Tout est déjà là. Dans cet état de grâce, vous n’avez plus rien a prouver ni à vous-même ni a l’autre. Le mental et son flux incessant de pensées renoncent. Vous pouvez alors ressentir les choses, ressentir les énergies circuler en vous et autour de vous. Vous pouvez également contacter vos émotions ainsi que tous les messages que vous renvoient vos cinq sens. Par conséquent, vous vous offrez la possibilité d’aller à la rencontre de l’autre non plus avec votre jugement mais dans l’empathie et la compassion.

Chers enfants de Gaïa, la conscience de la magnificence de l’être accompli que vous êtes est déterminante. Vous êtes tous des petits morceaux du grand Amour que constitue la source.

Vous êtes tous unis les uns aux autres.

Humilité et Gratitude


Votre contribution volontaire aide à maintenir ce site ouvert.
JE CONTRIBUE
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !