Par Peter B. Meyer

Nos vies sont perturbées d’une manière que l’on croyait impossible

« L’argent » est virtuel, un concept mental dans une comptabilitésystème. La monnaie est un coupon sans valeur naturelle. L’argent est utilisé comme moyen d’échange. Le cartel de la banque centrale crée de l’argent à partir de rien, sur la base de la dette, ce que n’importe quel gouvernement peut faire lui-même sans dette et sans intérêts.

Mais les gouvernements sont soudoyés par la cabale de l’État profond et ne sont donc pas pour le peuple. L’objectif du Nouvel Ordre Mondial est d’étendre encore cette arnaque jusqu’à ce qu’un monopole total soit atteint sur la politique, la culture et l’économie.

C’est la véritable idée du  communisme . De plus, l’identité raciale, religieuse et de genre reste à jamais sous le joug occulte.

Le gouvernement emprunte de l’argent qui n’existe pas, l’utilise pour faire le mal, le Trésor vend la dette aux banques qui à leur tour prêtent l’argent imaginaire au peuple, créant ainsi encore plus de dette pour une monnaie inexistante.

La vie des gens est perturbée d’une manière que l’on croyait impossible. Vous serez coupé de votre compte bancaire, incapable de retirer ou de déposer votre argent, ni d’encaisser un chèque. La valeur de vos investissements en actions variera énormément. Les prestations gouvernementales cesseront.

N’oubliez pas la désinformation médiatique, elle sert les intérêts des banques centrales et mondiales et des spéculateurs institutionnels, qui utilisent leur pré-information sur les marchés financiers et de matières premières pour amasser d’énormes quantités de richesses.

L’establishment corporatif, y compris les spéculateurs, réglemente les actions des gouvernements. Ainsi, les « plans de sauvetage des banques » ont été présentés au public comme une condition préalable à la reprise économique, ce qui a facilité et légalisé le processus d’appropriation illégale des richesses du peuple.

Le contrôle des gens signifie la manipulation de leur perception de la réalité,  l’information est clairement dictée. Pour cela, il est impératif de contrôler les médias et l’éducation. L’ignorance et l’arrogance forment une combinaison révélatrice. C’est la transformation rampante de notre société en dictature mondiale. Les rédacteurs sont nommés et contrôlés, qui à leur tour contrôlent et nomment les journalistes qui écrivent ce qu’on leur dit d’écrire.

Cette structure de pouvoir descendante permet essentiellement de dicter ce qui apparaît ou non dans les médias et ce que le public est autorisé à lire, entendre et voir. Contrôler les médias signifie définir des paramètres, des normes selon lesquelles les médias filtrent tout. Considérez la manière pathétique dont la plupart des médias répètent la version officielle du « réchauffement climatique » et du « changement climatique » et examinent rarement l’abondance de preuves scientifiques démontrant que tout cela n’a aucun sens.

Les journalistes, tout comme les médecins, les avocats, les hommes politiques et le grand public, sont des imitateurs. Ils répètent sans poser de questions et acceptent la norme du « tout le monde sait que » comme on dit à un petit enfant de croire au Père Noël.

La plupart des gens rejettent tout lien avec l’existence d’un complot comme une réaction instinctive, et eux-mêmes ne feront aucune recherche pour valider d’une manière ou d’une autre leur compréhension. Tel est l’état d’esprit de la majorité, y compris des journalistes du monde entier, qui se tiennent entre ce qui se passe réellement et ce qu’ils doivent raconter. Des gens qui osent prétendre que s’il y avait un complot, les médias nous en parleraient. Si ce n’était pas si triste, ce serait un raisonnement risible. Parallèlement, il est de notoriété publique qu’en ce qui concerne le 11 septembre et le MH17, comme pour de nombreuses autres attaques terroristes, le grand public est tout simplement induit en erreur.

Le psychisme des journalistes et du public en général est collé à un sens programmé de la réalité et les gens font donc ce que les familles de sang exigent d’eux, tout en rejetant toute suggestion selon laquelle ces familles existent.

Le vrai journalisme peut être trouvé ici et là sur Internet et est produit et présenté par des personnes prêtes à aller là où les laquais des médias grand public sont trop ignorants ou ont peur d’aller.

En passant, beaucoup de ces journalistes Internet le font sur une base volontaire, souvent sans rémunération, en raison de leur passion de faire connaître la Vérité.

Source: https://eraoflight.com/2023/12/06/manipulated-perceptions/

Traduit et partagé par les Chroniques d'Arcturius

 


ATTENTION: Votre discernement est requis par rapport à ces textes.
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

- POSER UN GESTE D'AMOUR -
Une contribution volontaire
aide véritablement à maintenir ce site ouvert
et ainsi vous devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre