Dieu a dit:

Il semblerait évident qu’il est mieux d’aimer que de ne pas aimer. Je dis de but en blanc que ce qu’il y a de mieux dans le monde entier est d’Aimer. Croyez-vous que la vengeance vienne en premier avant le Bien-Être, avant la Santé, avant la Liberté, avant la Bonne Volonté, et, par conséquent, avant Ma Volonté ?

Qui gagne dans la guerre ? Y a-t-il à débattre sur le fait qu’il y ait de grandes pertes même du prétendu côté gagnant ? En fin de compte, que peut-on gagner sinon de l’égo, et quel bien l’égo fait-il à quiconque sinon rosir les joues quelques instants dans une folle ferveur de gloire ?

Quelle personne saine d’esprit voudrait croire à la vengeance comme à quelque chose qu’on doit rechercher et qui fait du bien d’accomplir au nom de la rancune ? S’il y avait quelque chose de bien à écraser un autre, Je vous le dirais.

Si vous ne pestez pas contre quelqu’un mais lui tournez votre dos, qu’est-ce que tourner votre dos à quelqu’un vous garantit ? Vous tournez le dos à quelqu’un qui, dans votre esprit, n’est pas digne de vous. Lorsque vous en êtes là, Je vous dirai unilatéralement : Bien-Aimés, vous n’avez aucune raison d’être content de vous.

Depuis longtemps nous avons parlé du fait que la vengeance et les représailles ne mènent nulle part où vous voulez être. Impliquant en même temps la vengeance et un tel affront mortellement blessant. Et ce n’est que cela. Tout le monde est impliqué dans un jeu puéril qui offre seulement de la souffrance des deux côtés, peu importe le côté que vous preniez. Pourquoi deux côtés, bien-aimés ?

La personne que vous injuriez et qui peut vous injurier ou non, dans quel but exigez-vous de la mesquinerie afin de proclamer quoi que ce soit contre quoi vous luttez ? Quelle imperfection êtes-vous trop élevé pour pardonner ?

Souvent, quelqu’un que vous méprisez fut un jour un de vos amis, de près ou de loin, d’une façon ou d’une autre. D’une certaine manière une amitié, longue ou courte, est tombée en désuétude.

Certainement, il y a une sorte de souffrance entre vous deux qui continue de vous attacher l’un à l’autre. Admettez qu’il y ait un genre de connexion. Cela doit être profond. Sinon, pourquoi choisiriez-vous d’en être incrusté et incapable de laisser aller la méfiance ?

Lorsque vous sentez ce qui pourrait ressembler à une ampoule au talon, ne recherchez plus de pommade à mettre sur vos ampoules. Au Nom du Ciel, enlevez vos chaussures. Arrêtez de porter des chaussures trop petites. Ne demeurez plus dans le passé.

Lorsqu’il y a quelque chose à guérir, guérissez-le. Guérissez les ampoules et callosités de votre cœur. Libérez-les. Si quelque chose est coincé dans votre gorge et emplit votre cœur, c’est à vous de l’enlever. Attendez-vous que quelqu’un d’autre dissolve votre anxiété pour vous ?

Avez-vous vu cela lorsqu’un des antagonistes demande pardon et que le pardon n’est pas accordé ? L’un des antagonistes est toujours mécontent. Quoi ? Il veut qu’on lui baise les pieds ?

Allez maintenant, que pouvez-vous faire avec l’animosité sinon la relâcher ? Utilisez le bon sens que Dieu vous a donné.

Vous pouvez dire que vous allez guérir cette blessure mortelle plus tard. Avant que vous ne le sachiez, l’un de vous ou les deux ont quitté la Terre. Pensez-vous que vous deviez continuer à vous immerger dans l’animosité comme si de mauvaises manières devaient être affichées ? Croyez-vous au fait d’emporter la rancune avec vous ?

Bien sûr, vous ne voulez pas emporter de l’animosité et de mauvaises manières avec vous, cependant vous avez peut-être attendu une fin à cela qui n’est pas encore venue. Certainement, venez-en à la conception d’un excédent de bagage maintenant. Un excédent de bagage va seulement vous faire trébucher.

Mieux vaut vous dire à vous-même encore une fois :

Mieux vaut sourire que froncer les sourcils.

Mieux vaut lâcher prise que retenir.

Mieux vaut étreindre que regretter.

Mieux vaut aimer que ne pas aimer.

Traduit par Anaïs Cabanes
Page originelle:http://heavenletters.org/why-two-sides-beloveds.html


ATTENTION: Votre discernement est requis par rapport à ces textes.
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

- POSER UN GESTE D'AMOUR -
Une contribution volontaire
aide véritablement à maintenir ce site ouvert
et ainsi vous devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre