Un chercheur japonais a mis au point un écran à LED pouvant se coller comme une seconde peau. Équipé de capteurs, il peut donner des informations sur l’état de santé de son utilisateur.

C’est un écran ultrafin, qui se colle sur la peau comme un pansement et qui peut envoyer des messages. Ce nouveau dispositif mis au point par Takao Someya, professeur à l’Université de Tokyo, a été présenté ce 18 février lors du meeting de l’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS) au Texas.

Ce dispositif d’un millimètre d’épaisseur est composé d’un rectangle de 384 micro-LEDs qui lui permettent d’envoyer des messages lumineux. Il peut se coller sur le dos de la main (ou sur n’importe quelle surface plane du corps) et comprend un capteur ultra-léger ainsi qu’un système de communication sans fil. Le pansement peut se garder une semaine sans provoquer d’inflammation.

«Si vous le mettez à même la peau, vous avez l’impression qu’il fait partie de votre corps. Lorsqu’on envoie des messages à votre main, cela vous rend émotionnellement plus proche de l’expéditeur», explique M. Someya à l’AFP.

Des applications variées

Pour le chercheur japonais, cette invention peut être particulièrement utile dans un pays vieillissant comme le Japon. Cette peau connectée pourrait, par exemple, rappeler au patient de prendre leurs médicaments, comme une alarme sur un téléphone portable. Mais surtout, l’écran permettra une surveillance à distance, non intrusive et continue. «Le moniteur peut surveiller la température et transmettre ensuite les informations sur un smartphone», explique M. Someya. Un médecin pourra garder un œil sur les constantes d’un patient rentré chez lui.

Il pourrait aussi convenir à la surveillance des bébés. Les parents y liraient des messages en cas de montée de fièvre ou de transpirations soudaines. L’appareil qui devrait être commercialisé d’ici trois ans pourrait aussi être utile aux sportifs, qui pendant l’effort surveilleraient ainsi leur rythme cardiaque ou les distances parcourues.

Source: http://www.lefigaro.fr/


ATTENTION: Votre discernement est requis par rapport à ces textes.
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

- POSER UN GESTE D'AMOUR -
Une contribution volontaire
aide véritablement à maintenir ce site ouvert
et ainsi vous devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre