L’abandon des sacs plastiques classiques au profit d’alternatives plus écologiques est une initiative noble et nécessaire, mais cette nouvelle étude jette le doute sur le fait que certaines formes de plastique « biodégradable » le soient réellement.

DES SACS PRÉSENTÉS COMME « BIODÉGRADABLES » MAIS TRÈS LOIN DE L’ÊTRE

Dans le cadre de leurs travaux, dont les conclusions ont été publiées dans la revue Environmental Science & Technology, des chercheurs de l’Université de Plymouth, au Royaume-Uni, souhaitaient vérifier que les mélanges chimiques biodégradables entrant dans la composition de ce type de sacs plastiques l’étaient vraiment. Et à leur grande surprise, il se trouve que ces derniers sont loin de se décomposer aussi rapidement que prévu. Après avoir été enfouis dans le sol, immergés ou laissés à l’air libre pendant trois ans, certains sacs ont en effet été retrouvés quasi intacts et permettaient encore de transporter des provisions.

L’équipe a testé 5 types de sacs en plastique différents, utilisés par la majorité des détaillants du Royaume-Uni : deux types de sacs biodégradables (se fragmentant rapidement, mais restent présents sous forme de microparticules dans la nature), un sac biodégradable standard, un sac compostable (censé se dégrader beaucoup plus rapidement) et un sac en polyéthylène haute densité classique. Selon Imogen Napper, auteure principale de l’étude : « Quand vous voyez un sac étiqueté de cette façon, vous supposez automatiquement qu’il se dégradera plus rapidement que les sacs conventionnels. Mais, après au moins trois ans, nos recherches montrent que c’est loin d’être le cas.»

Source : http://www.wikistrike.com/


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !