Dieu a dit:

Sur Terre, vous vous posez des questions. Comme cela semble étrange. Vous semblez connaître certaines réponses. D’autres réponses sont impénétrables.

Où trouvez-vous vos questions d’ailleurs, et d’où viennent vos réponses dans l’intervalle quand il y a le temps de parler?

Qu’est-ce que la Réalité d’ailleurs? Où allez-vous, ou, pensez-vous vraiment aller quelque part dans cette énigme qu’est la Vie sur Terre? D’ailleurs où est quelque part? Où êtes-vous conduits?

Si l’espace et le temps n’existent pas, que se passe t-il?

D’où s’élèvent les pensées? Que demandez-vous d’ailleurs, et qu’attendez-vous de ce discours avec vous-mêmes? Tourner en rond? Lorsque vous obtenez une réponse, qu’est que cela signifie et à qui cela signifie t-il quelque chose de toute manière?

Si l’espace n’existe pas, comment vous posez-vous, ou devenez-vous plus sages . Comment allez-vous n’importe où?

Quel est le but de poser des questions? Qui propose les questions, et qui y répond? Qu’est-ce que ça signifie quand quelqu’un mentionne la queue d’une comète?

Comment quoi que ce soit signifie ce que vous supposez ?

Et, pourtant, vous aimez proposer des questions et poignarder les réponses.

Vous êtes incapables de définir la Vie, cependant vous et les autres en parlez.

Allez plus Haut. Commérer est trop petit pour vous. Le commérage remplit votre sac à dos de vide.

Parfois, vous vous recommandez de ne porter aucun bagage. Vous aimeriez être quelqu’un qui enroule ses biens matériels dans une couverture en l’espace de cinq minutes, ou trois ou deux. Combien votre Vie serait aisée sans une abondance de questions que vous tirez dans un wagon imaginaire.

Si vous saviez comment faire, vous laisseriez tout le passé derrière vous. Un nouveau jour serait un jour nouveau. Hourra! Il n’y aurait aucune pile d’affaires à trier.

Ce qui serait hors de votre vue, serait hors de votre pensée.

Vous pourriez aimer être abstrait plutôt que concret. Il n’y aurait aucun poids à porter, aucun contour, ou obstacle à sauter, ou de quoi que ce soit à s’affranchir.

Réduit à votre plus simple expression, vous seriez élargis. Toute saisie serait prescrite. Il n’y aurait aucun rapport de consigné, aucune facture qui se trimballe, pas de rabâchage du passé ou quoi que ce soit.
Il n’y aurait rien d’enregistré. À quoi servent les archives? Il n’y aurait pratiquement rien à garder, et, au bout du compte, qui insisterait pour garder quoi que ce soit?

Il est dit que Je garde des archives au Paradis et que Je consulte ce que Je veux. Pourquoi garderais-Je des archives? Vous êtes une Âme Merveilleuse qui se promène et qui vous trouve vouloir. Je ne vois aucun manque. Je vois l’abondance. L’abondance est Mon Son du Clairon.

Ne transportez pas des dettes passées. Avancez. Arrêtez et finissez en, soyez prêts pour le nouveau.

Que chaque jour soit un nouveau jour. Le Soleil se lève tous les jours. Vous n’êtes pas destinés à rester dans le passé et de cogiter dessus. Vous n’avez rien faire avec le passé.

Faites d’aujourd’hui une nouvelle explosion de fleurs.

Composter n’est pas la même chose que garder, n’est-ce pas? Composter, c’est jeter aux vents. Composter ce n’est pas collecter ou re-collecter. Ce n’est pas économiser. C’est utiliser. Assurément , si le temps, en Vérité, existait, composter utiliserait le temps à merveille.

Le temps n’est pas du tout le temps dans ce film que vous vivez autour de votre quartier non existant. Vous n’avez pas à être une créature d’habitudes. Les vieilles choses qui reviennent n’existent pas. Vous êtes dans l’instantané.
Vous vous languissez pour quelque chose et vous trouverez que l’Amour abonde.

Vous trouverez le trésor au sommet de la montagne. C’est à vous de le trouver sans plus tarder. Votre Odyssée va d’ici à ici. Vous êtes en randonnée.

Traduit par Philippe Lombard
Page originelle: http://www.heavenletters.org/a-new-burst-of-bloom.html


ATTENTION: Votre discernement est requis par rapport à ces textes.
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

- POSER UN GESTE D'AMOUR -
Une contribution volontaire
aide véritablement à maintenir ce site ouvert
et ainsi vous devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre