Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
https://arcturius.org/votre-mort-humaine-nest-quune-transition-vers-la-pleine-conscience/
RSS

Le processus d’éveil de l’humanité s’est énormément accéléré depuis notre dernière communion. Même dans les grands journaux télévisés, il est évident qu’il se passe quelque chose de fâcheux, et on en fait l’expérience dans le monde entier. Malgré les réticences et le scepticisme des opposants, l’humanité se réveille ! Dans le concept du temps, qui est toujours présent dans votre vie quotidienne, il y a une série d’événements divinement planifiés qui se produisent et qui vous mènent vers votre inévitable éveil à l’expérience de la Réalité qui est Dieu/Source/Amour.

Vous êtes tout, et cela signifie tout, sans AUCUNE exception, êtres divins, créations divines, pour toujours et éternellement Un avec toute vie sensible – et il n’y a que la vie sensible – et avec la Source de cette conscience pleinement consciente. Il en a toujours été ainsi, et il en sera toujours ainsi. Il n’y eut qu’un bref moment – il y a des éons de temps apparemment interminables – où un état de rêve irréel enveloppa apparemment, et seulement momentanément, l’Être d’une beauté absolument étonnante que Dieu créa comme Lui-même.

À ce moment-là, l’enfant bien-aimé de Dieu s’est apparemment divisé en une myriade d’innombrables formes individuelles conscientes, et comme cela s’est produit, ces formes ont connu la séparation et une terreur inimaginable. La terreur a été immédiatement niée et enterrée parce qu’il était beaucoup trop douloureux de la voir et de la reconnaître. Sans Source/Dieu/Amour, il n’y aurait pas de vie, seulement une vie apparente extrêmement courte, suivie d’une extinction. Ce concept, bien qu’absolument irréel et impossible, a fait des ravages dans l’esprit de tous les innombrables individus dans lesquels l’enfant bien-aimé de Dieu s’était apparemment divisé.

C’est ce ravage, cette terreur – bien qu’en vérité tout à fait irréelle – qui surgit maintenant dans la conscience collective de l’humanité en ce moment même pour être libérée, permettant ainsi à l’Amour – la seule Réalité – de couler abondamment dans vos cœurs vous remplissant tous de JOIE indicipe !

En tant qu’humains, la grande majorité d’entre vous croit que vous êtes vos corps et rien d’autre, et que, par conséquent, lorsque vous déposerez ces formes dans la mort, ce sera la fin de la vie pour vous. Beaucoup ont en effet des croyances religieuses, mais ce ne sont que des croyances sans preuve à l’appui, qu’ils espèrent les amener à une vie céleste après la mort. Cependant, au plus profond d’eux-mêmes, ils ont une grande peur de la mort, de la fin, du point final de leur vie humaine, car beaucoup croient que l’irréalité – l’univers physique et matériel – est la seule vraie réalité, et que la Réalité – Amour, Source, Dieu – est irréelle, une idée folle dans l’esprit de ceux qui refusent de reconnaître que la vie est courte, vide de sens et un accident qui prend fin complètement par la mort physique.

Cependant, vous êtes tous des êtres éternels et perpétuels, vous êtes la conscience elle-même qui est illimitée et sans fin, contrairement au corps qui meurt quand la conscience – vous – décide de passer à autre chose. Votre mort humaine n’est qu’une transition vers la pleine conscience de cet état. Il n’y a rien à craindre, et beaucoup de ceux qui ont eu des expériences de mort imminente le confirment. Néanmoins, la crainte que votre séparation apparente de votre Source divine s’établisse dans votre mental, et qui était plus fermement ancrée et développée au cours des éons, doit maintenant être reconnue comme irréelle et libérée. Vous le faites en mettant l’intention d’ouvrir vos cœurs à l’Amour qui vous enveloppe à chaque instant de votre existence éternelle, et en Lui permettant de dissoudre cette peur.

C’est semblable à vos expériences humaines d’enfants en bas âge ayant des cauchemars dont vous vous êtes réveillés dans la terreur, peut-être en criant fort. Puis vos parents se sont précipités pour vous tenir et vous réconforter et vous montrer que la réalité était l’expérience d’être tenu et réconforté dans leurs bras amoureux, et n’était pas le cauchemar dont vous vous étiez réveillé. Et quel soulagement ! Beaucoup de ces cauchemars de la petite enfance sont le résultat de souvenirs très anciens, enfouis dans votre psyché, du moment irréel mais terrifiant de la séparation de votre Source.

Pour vous réveiller pleinement, comme vous êtes en train de le faire, il vous faut voir et libérer ces terreurs irréelles qui ont dirigé vos vies humaines, des terreurs qui semblent bien réelles quand vous vous identifiez à votre corps et que vous voyez et expérimentez la douleur et la souffrance qu’elles peuvent subir. Lorsque vous permettez et accueillez l’Amour dans vos cœurs, alors toute douleur ou souffrance que vous éprouvez diminuera en intensité, à mesure que la réalisation s’éveillera que vous êtes en effet Un avec tout cet Amour enveloppant.

Le temps est venu – il a toujours été présent parce qu’il n’y a que le moment éternel de l’instant présent – de vous libérer de la croyance sévèrement restrictive qu’il n’y a que la physicalité, le monde de la forme et de la matière, et de vous éveiller à connaître la merveille absolue de votre vraie nature chez Un avec Source.

Avec tant d’amour, Saul.

Canalisé par John Smallman le 10 Septembre 2018

Traduit par Bernard G. pour https://messagescelestes.ca

Source https://johnsmallman.wordpress.com

Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre

---------------------------
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source

Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !


Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
https://arcturius.org/votre-mort-humaine-nest-quune-transition-vers-la-pleine-conscience/
RSS