Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
https://arcturius.org/lancien-remede-grec-contre-la-depression-et-lanxiete/
RSS

Savez-vous comment les grecs luttaient contre la dépression et l’anxiété ?

Le remède grec contre l’anxiété se base sur un point de vue holistique très intéressant. Il s’agissait d’un style de vie connu sous le nom de bios pythagorikos. On apprenait aux personnes à prendre soin de leur alimentation, de leurs routines physiques et, surtout, de leurs habitudes intellectuelles. Prêter attention au corps et cultiver l’esprit étaient, pour les pères de la sagesse, des éléments clés pour favoriser le bien-être.

Aujourd’hui, ces clés peuvent nous sembler un peu élémentaires. Cependant, nous sommes arrivés à un point de notre société où nous avons peut-être besoin de retourner à ces fondements basiques. De réduire la complexité de notre quotidien, d’économiser des préoccupations, de faire attention à nos priorités.

La philosophie est toujours un refuge intéressant dans lequel nous pouvons retourner de temps en temps pour apprendre, réfléchir et nous éveiller. Dans un monde où la technologie paralyse chacun de nos univers personnels, il est intéressant de se souvenir du but de cette discipline. Des figures comme Platon, Aristote ou Pythagore ne nous ont pas uniquement parlé de concepts moraux, éthiques ou esthétiques.

Ces philosophes nous ont aussi appris l’art du « bien vivre ». Le but ultime de la philosophie a toujours été de nous apprendre à mieux penser. Ceci, à la longue, nous permet de gagner en bien-être.

« La santé positive requiert une connaissance de la constitution primaire de l’homme et des pouvoirs de divers aliments, qu’ils soient naturels ou naissent de la main de l’homme. Cependant, bien manger n’est pas suffisant pour la santé. Il faut aussi faire de l’exercice et nous devons connaître les effets de ce dernier. »

-Hippocrate-

remède grec contre l'anxiété et la dépression

 

Le remède grec contre la dépression et l’anxiété : en quoi consiste-t-il ?

Nicholas Kardaras est un psychologue clinique connu pour son travail dans différents domaines : santé mentale, addictions et impact de la technologie sur l’actualité. Ainsi, l’une de ses publications les plus importantes a sans doute été Comment Platon et Pythagore peuvent vous sauver la vie. Dans ce travail, présenté lors d’une conférence de l’Association Américaine de Psychologie (APA), il énonçait les idées suivantes.

  • Aujourd’hui, la dépression et l’anxiété sont deux des plus grands défis en matière de santé. L’OMS estime qu’en 2030, elles seront le principal problème en matière sanitaire.
  • Des études récentes comme celle réalisée au King’s College de Londres (considérée comme l’étude la plus importante sur la dépression et l’anxiété) nous indiquent par exemple que le risque de dépression et d’anxiété est entre 30 et 40% génétique et qu’il est dû, à 60 ou 70%, à des facteurs environnementaux.
  • Ce dernier pourcentage dépend donc de nous et des mesures sociales dont nous disposons.
  • Le docteur Nicholas Kardaras nous indique également quelque chose d’intéressant. L’origine de ces troubles psychologiques ne réside pas seulement dans notre style de vie industrialisé et urbanisé. Nous perdons aussi de vue nos priorités existentielles, nos objectifs… Et cherchons le bonheur dans des produits avec une obsolescence programmée.

Nous nous isolons de plus en plus. Nous sommes une société hyperconnectée qui, malgré tout, se sent plus seule que jamais.

Des travaux comme celui mené par le docteur Steven Ilardi, psychologue à l’Université de Kansas, nous révèlent d’autres données. Des villages comme celui de Kaluli en Papouasie Nouvelle-Guinée présentent un taux de dépression nul ou inexistant. Les habitants appliquent au quotidien une philosophie de vie extrêmement basique qui leur permet de gagner en bien-être.

L’ancien remède grec contre la dépression est à notre portée. Il s’agit de celui qu’a énoncé Pythagore et que l’on connaît sous le nom de « Bios Pythagorikos ». Voyons en quoi il consiste.

Alimentation riche en oméga-3

Les acides gras oméga-3 sont ceux que l’on retrouve dans des aliments comme les noix, l’huile d’olive, le saumon, les graines de chia… Curieusement, un grand nombre d’études actuelles nous révèlent que ces types d’acides gras agissent comme de véritables neuroprotecteurs.

Exercice régulier

Le gymnase, dans la Grèce Antique, était une institution dédiée à l’instruction physique et spirituelle. Un domaine était donc lié à l’autre. Dans l’actualité, nous négligeons souvent l’importance de l’entraînement de notre corps, du fait de le maintenir actif, de profiter de cette vitalité qui nous permet de nous connecter à notre environnement, à la nature et avec nous-mêmes.

Harmonie avec la lumière du soleil

Il s’agit d’une autre clé essentielle dans le remède grec pour la dépression. Si nous y réfléchissons bien, nous sommes en train de perdre ce lien. Nous nous entourons de lumière artificielle, celle que nos centres de travail et que les dispositifs électroniques émettent. Ce type de lumière affecte directement notre repos et, par extension, notre santé. Prenons donc des bains de soleil et prêtons attention à nos horaires pour ne pas perdre cette connexion avec les cycles de la nature.

remède grec contre la dépression

 

Tâches qui permettent d’éviter les pensées négatives

Les Grecs étaient très sages en matière de bonheur et de relaxation. Ils cultivaient de fabuleux plaisirs permettant de combattre les préoccupations. Il n’est pas nécessaire de tomber dans l’hédonisme mais nous devons cependant nous permettre de profiter de ces instants où nous sommes en contact avec nos passions, où nous nous sentons libres, joyeux et créatifs…

Discussions dialectiques

Dans ce remède grec contre la dépression, nous retrouvons cette dernière idée particulièrement intéressante. La dialectique est l’art de confronter, d’écouter, de débattre, de relativiser, d’apprendre, de rénover des idées, de découvrir des buts… Elle implique avant tout d’avoir des contacts sociaux enrichissants qui nous apportent de nouvelles perspectives, qui nous défient à travers leur énergie, leur vitalité et leur optimisme.

Ces piliers du « remède grec » contre la dépression ne pourraient pas être plus simples. Plus qu’une simple trousse de secours, ils constituent une invitation pour créer de nouveaux styles de vie : générer un projet qui nous transforme en protagonistes afin de chercher et de travailler notre bien-être.

Source : https://nospensees.fr/


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre

---------------------------
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site Source

Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !


Facebook
Twitter
Me suivre par courriel
Google+
https://arcturius.org/lancien-remede-grec-contre-la-depression-et-lanxiete/
RSS