Au zoo de Paington, en Grande-Bretagne, les singes n’ont plus le droit de manger des bananes !

À la place, les singes reçoivent désormais des légumes verts ou des légumes racines…

…et le résultat sur leur santé a été spectaculaire !

Depuis que le zoo a pris cette décision en 2014, les singes ont :

  • Moins de problèmes de digestion ;
  • Moins souvent du diabète ;
  • Et des dents en bien meilleure santé.

Selon le Dr Plowman, qui supervise les mammifères du zoo :

« Réduire le sucre du régime des petits singes les a aussi rendu plus calmes et a amélioré la cohésion du groupe »[1].

Tout récemment, le grand zoo de Melbourne, en Australie, a pris la même décision.

Là-bas aussi, les bananes rendaient les singes obèses, et leurs dents tendaient à pourrir[2].

Pourquoi ? Par quel mystère ?

Après tout, quoi de plus naturel pour un singe que de manger une banane ?

La réponse, c’est que les bananes modernes sont beaucoup plus sucrées que les bananes sauvages !

Et c’est vrai de la plupart des fruits : ils sont plus sucrés que les variétés ancestrales !

Pensez aux pommes sauvages : elles sont plus petites et plus amères que les variétés modernes.

Quant aux prunes, leur taux de sucre a même doublé en 20 ans[3] !

Voilà ce qui explique la décision courageuse du Dr Lynch, vétérinaire en chef du zoo de Melbourne.

Note que ce même Dr Lynch a fait cette étonnante confidence aux journalistes :

« Après avoir beaucoup travaillé sur la nutrition, j’ai tendance moi-même à manger moins de fruits »[4]

Intéressant, non ?

Ce que vivent les singes devrait-il nous alerter aussi ?

Faut-il d’urgence arrêter de nous gorger de ces fruits trop sucrés ?

 

Si vous êtes en pleine santé, 2 fruits par jour sans problème !

Je sais déjà ce que vous allez me dire :

« Mais Xavier, les fruit sont délicieux, bourrés de vitamines et d’antioxydants…

…tu ne vas quand même pas nous supprimer ces aliments ! »

Non, non, je vous rassure !

Si vous êtes en pleine santé, vous pouvez manger sans problème jusqu’à 2 fruits par jour en « équivalent pomme », soit 300 à 400 grammes de fruit.

C’est à dire, si vous n’avez pas de problème métabolique comme :

  • L’hypertension,
  • Un excès de sucre dans le sang (plus de 100 mg/dL, ou 1,00 g/L de glycémie à jeun),
  • Ou de l’obésité…

Si vous êtes concerné par un de ces soucis de santé, mieux vaut vous limiter à un fruit par jourmaximum (je vous dis à la fin de cette lettre ceux que je recommande le plus).

Même conseil si vous souffrez de ballonnements et problèmes intestinaux !

Car vos problèmes d’intestins sont peut-être dus à une « intolérance au fructose »… sans que vous le sachiez !

Selon le Dr Antonello d’Oro, une personne sur trois absorbe mal le fructose : c’est énorme !

Donc si vous souffrez de troubles intestinaux, commencez par limiter le fructose des fruits, et observez comment vous vous sentez.

De toutes façons, je recommande à tout le monde de ne pas dépasser 25 grammes de fructose par jour, car le fructose en excès est toxique pour le foie… et le pancréas.

Pour vous donner une idée, 25 grammes de fructose, cela représente :

  • une tasse de figues séchées ;
  • une mangue entière ;
  • deux tasses de raisin ;
  • 2,5 pommes/poires ;
  • 3 bananes.

Vous me direz que le « pire » fructose n’est pas celui des fruits, et c’est vrai.

Le fructose le plus dangereux, c’est le fructose du sucre de table et surtout, surtout, celui qu’on trouve dans les pâtisseries et la plupart des produits industriels sous forme de « sirop de maïs » ou « sirop de fructose-glucose ».

Mais les fruits contiennent tout de même un peu de fructose, et c’est une raison de plus de les consommer avec modération.

Ce n’est sans doute pas un hasard si Steve Jobs, le fondateur d’Apple, est mort d’un cancer du pancréas… après s’être littéralement gavé de fruits pendant des années !

Donc ma première recommandation est simple : pas plus de 2 fruits (équivalent-pomme) par jour… un seul si vous avez des soucis de santé…

…et je parle bien de fruits bruts, frais, entiers et bio :

Doucement avec les jus de fruits et les fruits secs

Inutile de vous dire que les fruits transformés ne sont pas des aliments santé.

Je pense aux tartes aux fruits, yaourts aux fruits et autres produits transformés.

Vous pouvez bien sûr vous faire plaisir, en extra, ou lors de repas de fêtes.

Mais n’imaginez pas que vous vous « faites du bien », simplement parce que ces aliments contiennent du fruit !

Même chose pour les confitures de fruits, y compris « maison » et « allégées ».

Certes, mieux vaut manger de la confiture que du Nutella… Mais les confitures restent un aliment « plaisir » qui n’a rien à voir avec la santé (non seulement elles sont pleines de sucres ajoutés, mais la cuisson des fruits leur fait perdre l’essentiel de leurs nutriments).

Je déconseille aussi de manger des fruits secs tous les jours.

Les figues séchées ont beau être très populaires, ce sont des bombes à sucres, particulièrement riches en fructose, et souvent aussi en sulfites.

Vous pouvez en prendre avec vous si vous partez en randonnée, mais évitez-les au quotidien.

Quant aux jus de fruits, je vous recommande aussi de les limiter au maximum !

Bien sûr, il est permis de glisser une demi-pomme dans votre jus de légume – c’est ce que je fais moi-même presque tous les matins !

Mais en règle générale, mieux vaut toujours manger votre fruit entier plutôt qu’en jus.

Rappelez-vous qu’il y a autant de sucre dans un Coca-Cola que dans un jus de pomme ou d’orange !

Rappelez-vous que les jus de fruits sont privés de fibres bénéfiques pour votre santé.

Et n’oubliez pas : rien que le fait de devoir croquer ou mâcher un aliment réduit la nocivité du sucre qu’il contient (les smoothies ne sont donc pas l’idéal non plus, même s’ils conservent les fibres).

Mangez des fruits frais, entiers… et bio de préférence !

Le bio est même franchement obligatoire pour les fruits les plus gorgés de pesticides.

Il s’agit de :

  • Tous les agrumes : citron, orange, clémentine, pamplemousse ;
  • Les pommes et les poires – choisissez-les bio et mangez leur peau, riche en nutriments ;
  • Les fraises, myrtilles et autre baies ;
  • Les pêches et nectarines ;
  • Les raisins (pour la même raison, n’oubliez pas non plus de choisir votre vin bio) ;
  • Et les cerises.

A l’inverse, les fruits exotiques comme l’ananas, le kiwi, la papaye, la mangue et la pastèque sont assez épargnés par les pesticides.

Les 3 superfruits (non exotiques) que je recommande le plus

Alors, quels fruits choisir en priorité ?

Il y aurait beaucoup à dire sur les fabuleuses vertus de la papaye, de la grenade et de la pastèque – des fruits d’autant plus intéressants qu’ils contiennent très peu de sucre.

J’aurais pu également vous parler des bienfaits de la banane (contrairement aux singes, nous pouvons encore en manger sans problème, avec modération), du kaki-pomme (riche en vitamine A), ou encore du kiwi (riche en vitamine C, mais pas seulement : figurez-vous que des chercheurs ont découvert récemment une nouvelle forme de vitamine E dans la peau du kiwi[5] !).

Mais pour des raisons écologiques, je voudrais vous parler en priorité des superfruits « de chez nous » :

1.Premier superfruit : les baies (fraises, framboises, mûres, myrtilles, groseilles, cassis)

Inutile de vous ruiner en baies d’açaï ou baies de goji… les baies de nos contrées sont au moins aussi excellentes pour la santé… et beaucoup moins chères !

Vraiment, les baies sont des trésors de santé :

  • elles contiennent très peu de sucre ;
  • elles sont pauvres en fructose ;
  • et ce sont des concentrés d’antioxydants merveilleux pour votre santé.

Par exemple, les fraises contiennent de la fisétine, qui favorise la mémoire à long terme[6].

Dans les myrtilles, la « reine des baies », il y a même un nutriment qui protège vos yeux contre la dégénérescence[7] !

Encore mieux : les anthocyanes des myrtilles, des mûres et des airelles facilitent la mort des cellules cancéreuses[8] !

Bref, ne vous privez surtout pas de ces baies merveilleuses – et n’hésitez pas à les acheter congelées pour pouvoir en consommer hors saison.

2.Deuxième superfruit : la pomme

« Mangez une pomme par jour », ce n’est pas très original, n’est-ce pas ?

En effet… mais cela reste un excellent conseil !

La pomme a beau être un fruit « simple », elle a un nombre de vertus étonnantes :

  • anti-inflammatoire grâce à la quercétine (excellent si vous avez de l’asthme) ;
  • anti-cancer grâce à ses polyphénols ;
  • bonne pour le cœur grâce à ses fibres, pectines et antioxydants ;
  • et riche en fibres (pré-biotiques) qui nourrissent votre microbiote !

Si vous ne la digérez pas bien crue, vous pouvez aussi la consommer en compote – c’est moins bien mais c’est toujours ça de pris !

3.Troisième superfruit : le citron

Ce fruit-là, vous ne pouvez pas croquer dedans (sauf à vos risques et périls).

Mais le citron est tellement pauvre en sucre qu’il se boit parfaitement sous forme de jus !

Et ce fruit-là a aussi d’impressionnants bienfaits pour la santé :

  • Il est riche en vitamine C – ce qui est bon pour à peu près tout ;
  • Son écorce contient des huiles essentielles, dont le limonène, un précieux anti-inflammatoire dont on découvre chaque jour de nouvelles propriétés ;
  • Très alcalinisant (malgré son goût acide), il fait des merveilles contre les brûlures d’estomac ;
  • Riche en citrate de calcium, il dissout les calculs rénaux ;
  • Etc.., etc..

Bref, comme le conseillent tant de naturopathes, n’hésitez pas à boire régulièrement le jus d’un citron dilué dans de l’eau tiède (mais rincez-vous la bouche juste après pour protéger l’émail de vos dents, ou buvez-le avec une paille)… et si vous le pouvez, agrémentez vos plats de zestes de citron !

Et enfin, dernier conseil pour la route : pensez aussi à manger varié !

Les autres fruits ne sont peut-être pas aussi remarquables, mais ils peuvent apporter d’autres bienfaits encore. Si vous les aimez, il ne faut pas s’en priver quand c’est la saison !

Alors n’hésitez surtout pas à :

  • Vous régaler de cerises à la fin du printemps (elles sont riches en mélatonine, qui aide à bien dormir[9]) ;
  • L’été, profiter des prunes, pêches, nectarines et abricots (avec modération) ;
  • Et à l’automne, déguster des poires, raisins et mandarines.

Bref, faites-vous plaisir, dans la limite de deux portions par jour !

Bonne santé,

Xavier Bazin

Source : https://www.sante-corps-esprit.com/manger-des-fruits/


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !