Le programme de fidélité de la compagnie aérienne Air France-KLM a récemment lancé une application mobile. Celle-ci a pour but de faire en sorte que les voyageurs s’adonnent à des activités leur permettant de mieux supporter le décalage horaire.

Les effets du décalage horaire

Le syndrome du décalage horaire (ou jetlag) est une condition physiologique spéciale engendrée par un voyage rapide à travers plusieurs fuseaux horaires, le plus souvent par avion. Ce syndrome perturbe le rythme circadien et donc, le sommeil. Celui-ci peut également causer des pertes d’appétit, des maux de tête, une mauvaise humeur, et un peu plus rarement de la dépression.

Par ailleurs, il serait plus laborieux de se remettre d’un vol vers l’est. Selon une étude américaine publiée en 2016, il est plus compliqué de se rétablir d’une réduction de la durée d’une journée que de l’allongement de sa durée (voyage vers l’ouest).

En revanche, une autre étude américaine publiée il y a quelques semaines a conclu que le jetlag pouvait avoir des effets positifs sur notre cerveau. Selon les chercheurs, un stress cérébral temporaire léger couplé à une perturbation de l’horloge circadienne pourrait préserver les neurones face à l’apparition de maladies neurodégénératives telles que Parkinson, Huntington et Alzheimer.

Fraîchement arrivé à Tokyo et en proie au jetlag ? Une application d’Air France-KLM propose des activités à faire en pleine nuit !
Crédits : capture YouTube / Flying Blue

Une application pour supporter le décalage horaire

Qu’on se le dise, le décalage horaire est perçu comme négatif pour la plupart des voyageurs. En partant de ce constat, Flying Blue – le programme de fidélité de la compagnie aérienne Air France-KLM – a lancé une application mobile baptisée Jetlag Social Club. Le but ? Proposer aux voyageurs des solutions adaptées à leur horloge biologique du moment.

L’application mobile en question géolocalise l’utilisateur et calcule son jetlag en fonction de son itinéraire. Sur la page de téléchargement, l’exemple de Tokyo est donné. Il est vrai que pour nous autres Français, cette destination est une des plus lointaines (+7 heures). Dans le cas d’un tel voyage, et ce peu importe la durée, les premiers instants risquent plutôt d’être compliqués.

Par exemple, l’utilisateur ne parvenant pas à fermer l’œil durant la nuit ouvre l’application, disons à 1h ou 2h du matin. Cette dernière lui proposera différentes activités qu’il est possible de réaliser à cette heure-ci ! Il est notamment question de pratiquer le baseball, d’aller dans une bibliothèque ouverte la nuit ou de profiter d’un espace de co-working. Selon Flying Blue, plus de 130 activités seraient disponibles.

À l’occasion de la sortie de l’application Jetlag Social Club, Flying Blue a publié une vidéo de présentation :

Sources : The Drum – Voyages d’affaires

[Source] https://sciencepost.fr/


Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre
---------------------------
Merci de visiter les sites qui nous soutiennent !